L'allaitement

Melys

Well-known member
2 Jan 2019
2 132
16 009
113
@Vagabonde pour l'allaitement d'un 2eme, ici ça s'est passé très naturellement. Ma fille (2ans 9mois) était sevrée depuis longtemps (je ne l'ai allaité exclusivement que pendant 3mois). Elle a été intriguée au début, a posé quelques questions. Elle a voulu voir le lait qui sort et gouter, j'ai assouvi sa curiosité. Elle a du demander 2 fois puis c'est tout.
Quand mon fils pleurait, elle venait souvent me chercher "Panda il veut le tété maman vite vite!!!"
pour la gestion des tétées en grappes du soir, bah je faisais tout avec le panda dans les bras. Généralement c'était le papa qui s'occupait du coucher du soir de la grande, mais quand elle exigeait maman, bah je me calais dans le poang dans la chambre de ma fille avec panda dans les bras en train de téter pendant qu'elle s'endormait.

pour répondre @Sundown08 Pour ma file j'étais moyen renseignée. Je partais dans l'idée que je voulais essayer et que si ça me plaisait pas d'allaiter ou si ça ne marchait pas, tant pis. Ma fille n'a jamais été une très bonne téteuse je pense. L'allaitement maternel exclusif a duré 3mois.
J'aimais ces moments calins et tendres. Je ne trouvais pas cela contraignant, beaucoup moins que la charge mentale de devoir prévoir les biberons, les doses, l'eau chaude, etc pour chaque sortie (ma fille ne supportait pas du tout le lait froid).
J'ai tenté de tirer un peu mon lait mais j'avais pas la technique et pas les bonnes teterelles pour le tire lait. J'ai trouvé ça hyper contraignant (à l'opposé de tout ce que je trouvais bien dans l'allaitement en fait), donc j'ai vite arrêté.
Du coup on est passé au mixte, d'une part parce que mon mari avait envie de donner des biberons et aussi pour préparer la rentrée à la crèche. Très vite, dès qu'elle a eu un biberon, elle a fait une préférence et a rejeté complètement le sein, elle a juste encore accepté la tétée calin du matin quelques semaines. Ce rejet m'a rendu triste, mais j'ai pas lutté, c'était hyper dur de la voir hurler à chaque fois que je lui présentait le sein.
En plus ma fille est petit gabarit, du coup y avait toujours le stress de savoir si elle prenait assez ou pas.

Pour mon fils, ça s'est fait de façon beaucoup plus naturelle. J'ai eu très peu de crevasses/douleurs (sauf les premiers jours), l'allaitement s'est lancé trais vite bien, il prenait bien du poids, tétait bien efficacement, un bonheur. Et j'ai même tiré mon lait pour la crèche sans problème (j'avais des bonnes teterelles cette fois et plus confiance en moi). J'ai adoré ces moments. Vers 6mois, on m'a détecté un problème de thyroide (du à une maladie autoimmune), et l'endocrino voulait que je stoppe l'allaitement pour pouvoir être traitée. J'ai du lutter, car ça me tenait vraiment à coeur de continuer (j'étais vraiment pas bien, crevée, j'avais perdu bcp de poids, j'avais des idées noires, et c'est un peu l'allaitement qui me portait... comme si j'avais l'impression que c'était la seule chose bien que mon corps arrivait encore à faire, donc si on m'enlevait ça, je servais plus à rien). Elle m'a finalement prescrit un traitement "compatible" tout en demandant d'écarter la prise de médoc de la mise au sein. Panda avait plus de 6mois, il buvait plus en journée et moins la nuit. Puis on a progressivement introduit des biberons de LA vers 9-10 mois et il est maintenant sevré depuis ses 1an.
 
Dernière édition:

Sundown08

Well-known member
4 Jan 2019
43
137
33
Vraiment merci beaucoup à toutes pour vos réponses. Je suis soulagée de voir que pour la plupart d'entre vous le choix s'est fait naturellement et que l'idée de ma liste n'est pas le chemin le plus instinctif.
Oui il y a bien un peu de culpabilité dans mon questionnement : je sais que c'est ce qu'il y a de meilleurs pour nos bébés et en même temps je ne sais pas si je serai assez forte pour supporter les difficultés.

Je vais donc suivre vos conseils : attendre que Numérobis soit dans mes bras et ensuite on verra. Je pense qu'en parallèle, "l'échec" de l'allaitement avec ma 1ère était en partie dû à l'absence d'accompagnement à la maternité : pas de tété d'accueil proposée (je ne savais pas que ça existait et que normalement c'est systématiquement proposé dans ma maternité...). Après elle est née avec l'équipe de nuit et c'est avant de retourner dans ma chambre que l'équipe de jour est arrivée... Il y a eu un loupé de leur part. Puis il y a eu cette auxiliaire de nuit, franchement conne (pardonnez-moi) qui m'a fait abandonner.

Heureuse d'avoir pu profiter des derniers instant de vie de se forum pour vous demander de l'aide. Je me sens plus sereine ! Merci
 

charberlotte

Well-known member
25 Jan 2019
95
667
83
33
Coucou @Sundown08 Il faut que tu suives ton instinct et surtout que tu te sentes a l'aise et en accord avec ta decision!
Ici, je ne me suis pas posee de question. Je connaissais les bienfaits du lait maternel sur l'enfant. De plus je vis au RU et j'ai accouche en Italie ou c'est accepte de ne pas allaiter mais dans ces deux pays l'allaitement est la norme. Alors j'ai fonce, c'etait top. Il y a des soucis, il faut etre prete a etre calme et a se laisser aller a allaiter la plus grande partie de la journee mais si tu es de nature relax ce n'est pas un soucis vu que tu peux lire, regarder la tele, etre sur insta, telephoner a tes copines, etc. Il faut juste etre sure que tu aies une bouteille d'eau a proximite et a manger a foison parceque ca donne faim! Ce qui m'a vraiment freinee a passer au biberon c'est d'imaginer me lever la nuit et devoir preparer un biberon... Recuperer poupette et changer sa couche c'etait deja hyper dur... a 9 mois et demi pp, l'allaitement ne me demande presque plus rien (si je ne peux pas mettre de robes trop serrees si je sors sinon je me retrouve a poil devant tout le monde!)
Bon courage dans ta decision et surtout tout plein d'amour!
 

Balsam

hic
4 Jan 2019
1 330
12 863
113
@Manonb quel âge a ta fille déjà ? Ici avant que j'arrête la tétée du matin, elle était devenue sportive et parfois durait 5 min depuis que mon bébé s'intéressait à aller jouer et regarder partout. Donc peut-être qu'elle va s'arrêter toute seule ou au moins diminuer en durée bientôt ? Et je sais pas combien tu as de tétées la nuit, mais niveau hormonal elles permettent généralement de maintenir la lactation, donc peut-être que ça peut durer encore un peu. Je comprends l'ambivalence du sevrage dans tous les cas :fleur:
 

Magnus

Well-known member
12 Mar 2019
1 268
12 515
113
Hello, désolée post autocentré mais est-ce que certain/e/s d'entre vous ont eu une baisse de lactation au moment du retour de couches ? Mes seins étaient bien bien pleins ces derniers jours et là depuis hier je ne tire plus que 40 mL par sein, alors que j'étais à 80 en moyenne avant... Ça me fait super peur. Je ne sais pas si c'est un hasard mais Brumaire n'a pas voulu boire hier aussi. Je pense que c'est peut être le rdc parce que j'ai bouffé deux plaques de choco en 2j et que j'ai des sensations cheloues dans le bas du ventre.

Du coup j'essaie de faire du power pumping mais avec le boulot, cnest chaud. Je prie vraiment pour que ce soit ça et pas une confusion... :sweat:

Pour les ayourts au LP + Magic Mix, l'astuce fonctionne !!!

@Luvissaurus J'ai fait brassière + coussinets les 3 premiers mois, ou un vieux T-shirt assez epais auquel tu ne tiens pas trop... Sinon mettre une serviette sur le matelas
 

charberlotte

Well-known member
25 Jan 2019
95
667
83
33
@Magnus J'ai eu le retour de couche il y a un mois (le 28 mai) et durant cette semaine j'ai remarque un gros boost dans la production de lait (genre je tirais deux fois plus que d'ahbitude) mais une semaine apres c'etait de nouveau retombe. Et la je ne tire pas des masses (mais bebe a l'air contente de teter donc le lait est toujours la). Je ne suis pas sure de quand mes regles vont reapparaitre (d'ici quelques jours, semaines? grand mystere). Donc je pense que le retour de couche affecte la lactation mais jene peux pas t'en dire plus...
 

Jusham

Well-known member
31 Mar 2019
34
355
53
@Magnus Depuis mon retour de couche, j'ai une petite baisse de lait à chaque alentour de règles. Et au début, mon fils boudait un peu le sein (mais depuis, il a dû s'y faire, règles ou pas, c'est un vrai junkie ces dernières semaines...)
 
  • You Rock !
Reactions: Magnus and Hilde

Patisson

Well-known member
3 Jan 2019
1 013
6 160
113
@Magnus Ça peut arriver qu'il y ait une baisse de lactation au moment du retour de couche à cause des hormones. C'est passager. Continue d'essayer de bien faire boire et/ou de tirer, tu peux aussi prendre des galactogènes (tisane d'allaitemenent, fenouil, fenugrec, amandes, bière avec ou sans alcool...). Bon courage !

@Sundown08 les autres ont déjà super bien expliqué. Je trouve aussi l'allaitement totalement fascinant. Savoir que mon corps produit une nourriture parfaitement adaptée à l'âge de mon enfant, à l'heure de la journée, à la température... c'est incroyable. Il y a encore plein de chose qu'on ne sait pas sur le lait maternel, il y a des recherches qui sont faites sur ses propriétés immunitaires dans le cadre du covid-19. Je savais que je voulais allaiter avant d'accoucher mais j'ai vraiment senti toute l'importance de mon allaitement quand je m'y suis accrochée de toute mes forces malgré des débuts difficiles parce que je n'avais pas pu accoucher comme je l'aurais voulu (césarienne alors que j'étais partie pour un accouchement le plus physio possible et sans péri).
Il y a aussi des personnes qui font la tétée d'accueil et qui finalement réalisent que ça ne leur plaît pas du tout. Tu as l'air dejà bien renseignée. Tu peux aussi voir au moment voulu si tu en as envie et si ça te plaît. L'allaitement n'est pas forcément rationnel, surtout au début.

---------------
Timi a eu 3 ans et je sens que je veux arrêter de l'allaiter. Je ne pensais pas allaiter si longtemps, je pensais qu'il allait s'arrêter de lui-même avant mais le fait est que ça ne viendra pas de lui-même, ou bien pas tout de suite. Le sevrage naturel c'est un beau concept mais j'atteins ma limite, je ne prends plus autant plaisir à l'allaitement donc autant arrêter plutôt que de le faire à contre-coeur au nom du sacro-saint sevrage naturel. Timi est en pleine période où il voudrait rester petit mais aussi grandir donc je ne sais pas trop comment je vais aborder le sujet avec lui. Je ne suis pas pressée mais je voudrais commencer le sevrage dans les prochaines semaines. Si vous avez des conseils, je suis preneuse ! :hello:
 

charberlotte

Well-known member
25 Jan 2019
95
667
83
33
@Patisson je n'ai pas encore de conseil mais je suis interessee par ton experience! A partir de quel moment tu t'es dit que tu pensais qu'il arreterait de lui meme (genre un ou deux ans)? Je demande parceque mon mec me demande souvent quand je pense arreter, alors je lui dit que le lait c'est au moins jusqu'a 1 an et ensuite on peut passer au lait de vache mais en meme temps je n'ai pas envie d'arreter et je me dis juste on verra comment notre bebe se sent... mais si ca se trouve elle fera comme toi et ne voudra jamais arreter!!
Sinon plein d'amour pour expliquer a ton bout de chou qu'il va etre temps de moins teter...
 

Pantoufle

Ex-Charentaise
2 Jan 2019
2 556
24 467
113
alouestriendenouveau.fr
@Patisson j'ai sevré Sésame bien plus jeune mais je lui en avais parlé un peu en amont (bientôt ce sera la dernière tétée, demain soir ce sera la dernière tétée, etc.), du coup le jour de la dernière tétée elle savait que c'était la dernière, elle a tété trèèèès longtemps (on a pris des photos) puis applaudi avec un grand sourire et n'a plus réclamé (bon en vrai je lui ai redonné 2 fois ensuite instinctivement lors de gros chagrins). Je lui avais offert aussi plusieurs livres sur l'allaitement ("Que veux-tu bébé" "Toi, moi et la tétée" et "Mammifère" de Marion Cadet) pour marquer le coup.
Tu peux peut-être expliquer que les tétées ça sert à la fois à nourrir, à réconforter, que maintenant il est plus grand donc il se nourrit surtout par d'autres moyens et il a développé d'autres façons de se détendre et se consoler, que tu es heureuse d'avoir pu partager ça avec lui mais que ça touche à sa fin, que petit à petit vous allez en faire de moins en moins et que bientôt ce sera la toute dernière et que vous pourrez célébrer ça ensemble.
 

Patisson

Well-known member
3 Jan 2019
1 013
6 160
113
@charberlotte Il y a le concept de sevrage naturel qui dit qu'un enfant se sèvre de lui-même entre 2,5 et 7 ans. Dans certains groupes/comptes insta d'allaitement, c'est le graal à atteindre. Tout ce qui n'est pas du sevrage naturel est du sevrage induit, par une préférence pour le biberon, confusion, trop de produits laitiers donnés, décision du/des parents, diminution des tétées et une lactation qui ne suit pas... Et pour les plus puristes, on continue aussi d'allaiter la nuit jusqu'à ce que l'enfant fasse des nuits complètes ou jusqu'au sevrage naturel.
L'OMS préconise l'allaitement exclusif jusqu'à 6 mois puis de continuer jusqu'à au moins 2 ans.
Je viens de tomber sur un article sur l'allaitement en Mongolie. Il date de 2009 mais je trouve ça assez fou les différences culturelles sur l'allaitement.

J'ai sevré mon fils la nuit l'été dernier (à 2 ans) mais j'aurais dû le faire plus tôt parce que ça faisait un moment que ça me gonflait de gérer les nuits seule. Et je pensais que vers 2,5 ans, il diminuerait les tétées de lui-même voir s'arrêterait. Mais ce n'est pas le cas. Je limite à une tétée le matin, une à la sieste si c'est moi qui le met au lit, parfois quand il revient de la crèche et le soir quand c'est moi qui le met au lit. Il demande parfois en plus mais je refuse. En gros il tète encore 1 à 2 fois par jour.

@Pantoufle Merci pour les idées. :fleur:
 

charberlotte

Well-known member
25 Jan 2019
95
667
83
33
@Patisson super interessant cet article sur la mongolie! Le jardinier de mon papy a grandit en Algerie et nous a raconte l'autre jour que lui avait tete jusqu'a 4 ans! C'etait la premiere personne que j'ai rencontre qui a tete aussi tard :)
Pour le moment a 9 mois et demi on tete encore la nuit si elle se reveille mais c'est de plus en plus frequent qu'il n'y ait qu'un reveil ou plus. Et les nuits ou je suis cassee et je dis a mon mec: cette nuit je ne me leve pas tu t'en occupes, comme par hasard elle dort non stop :ROFLMAO: Enfin bref merci d'avoir partage,je vais continuer jusqu'a ce qu'une de nous deux cesse (hahaha)
Tu vas reduire a une fois par jour pour commencer?
 

Weena88

Luna Loufoca Lovegood
2 Jan 2019
9 722
89 527
113
www.ungrandmarche.fr
J'ai un petit soucis : j'ai un sein qui produit beaucoup plus que l'autre, il a donc tendance à être facilement tendu et un peu engorgé, donc je le propose plus souvent à DouxMenestrel, mais ça majore mon REF donc il est gêné après la tétée :non: ... bref, c'est un peu un cercle vicieux :facepalm:
Est-ce que j'essaie de plus stimuler l'autre sein en le proposant systématiquement à DouxMenestrel et comment soulager le sein engorgé sans le stimuler ? J'aurais tendance à vouloir mettre des compresses chaudes pour évacuer le lait, mais du froid serait peut-être mieux :ko:
 

Luvissaurus

Well-known member
7 Jan 2019
1 175
11 839
113
@miss_caro ha oui je vois la logique de ton médecin, peut être qu'en lui montrant la courbe des bébés allaités comme disait @Soline ça le rassurera. pour les régurgitations ce qui fonctionne pas mal ici c'est de lui faire des pauses durant une tétée.

@Weena88 même problème ici et la consultante lactation que j'ai appelé hier (numéro vert allaitement pour les personnes qui ont accouché dans Paris c'est top je trouve!) m'a conseillé de vider un peu le sein sous la douche ou dans un verre d'eau tiède pour pas le stimuler ça soulage pas mal. et commencer toujours par le sein qui produit le moins mais j'avoue que j'y pense pas.
 

Balsam

hic
4 Jan 2019
1 330
12 863
113
@Weena88 le chaud pendant les tétées ça aide bien, mais aussi le froid entre les tétées pour calmer (vive les bouteilles de bière du frigo dans le soutif :shifty: )

@Manonb oui je connais ça aussi, au début les premiers mois les tétées duraient minimum 45 min... je pensais jamais connaitre les tétées éclair de 5 min mais c'est venu quand il a un peu grandi. Bon courage !
 

Soline

Veridis Quo
3 Jan 2019
1 900
19 086
113
@Weena88 C'est dingue je venais poser la même question :oo:
Moi j'ai pris la mauvaise habitude de proposer plus souvent le sein qui produit plus pour me soulager mais du coup cercle vicieux : ça doit encore plus stimuler la lactation de ce côté.
Il faut que je prenne l'habitude de proposer le petit producteur (on se croirait à la ferme :cretin: ) mais j'ai peur de faire un engorgement de l'autre côté :sweatdrop:
Et puis le truc c'est que ma fille fait des tétées très rapides et souvent elle ne prend qu'un seul sein (je ne m'en plains pas du tout d'ailleurs) donc si je propose toujours le même, l'autre risque de se sentir délaissé et de ne jamais être vidé...
Pour le REF, moi j'en ai un des deux côtés donc ça change pas grand chose :yawn:
@Luvissaurus Merci pour le retour de ta consultante en lactation, j'essaierai ses astuces !
 

Weena88

Luna Loufoca Lovegood
2 Jan 2019
9 722
89 527
113
www.ungrandmarche.fr
@Soline même chose chez moi, même si c'est plutôt qu'ayant une grosse capacité de stockage, je ne propose quasiment qu'un sein à la fois :cretin:. Et j'ai un REF des deux cotés, mais plus le sein est plein, plus le geyser est important :lalala:
Bon, par contre, va falloir qu'on arrête de jouer les doubles entre notre allaitement et nos bébés :troll:
 

Hilde

Well-known member
21 Jan 2019
418
5 366
93
@Soline @Weena88 j'ai eu le même soucis... Je ne donne qu'un sein à chaque fois, ma petiote est assez repue du coup j'étais embêtée ! J'ai vidangé de temps en temps avec la technique du verre d'eau chaude : ça soulage et ça marche vraiment bien. Et en parallèle, j'ai donné un temps deux fois l'un/une fois l'autre, et je n' apps eu de soucis d'engorgement... Mais j'avoue ne pas avoir été hyper assidue non plus ! :yawn: J'essayais surtout d'arrêter de le donner plus souvent pour le vider et ça c'est régule assez vite. J'ai toujours un sein plus gros et qui produit un poil plus, mais ça ne pose plus de soucis.
 

Carro

Well-known member
15 Fev 2019
529
4 734
93
@Soline @Weena88 J’avais le sein droit qui produisait plus et l’engorgement commençait ou était la parce que ça faisait mal :dunno: Comme @Hilde je faisait deux tétées sur le sein droit puis une sur le gauche. Et j’ai toujours donné qu’un sein à chaque tétée. Entre chaque tétée je mettais du froid et j’essayais de vider le sein sous la douche bien chaude.
Pour le RÉF j’avais lu que si possible enlever bébé au moment du réflexe d’éjection pour laisser le lait couler un peu seul. Et sinon toute position où la gravité est contre vous est bien.