L'allaitement

Pantoufle

Ex-Charentaise
2 Jan 2019
2 556
24 467
113
alouestriendenouveau.fr
@Misspoire ma première a dormi 6 semaines sur nous puis emmaillotée dans son berceau cododo, ma deuxième a été emmaillotée dès la naissance et alternait dodo dans son cododo ou sur moi au début puis juste dans son berceau. J'utilisais emmaillotage + topponcino pour pouvoir la déposer plus facilement dans son berceau. Maintenant on a arrêté les deux et la transition s'est bien passée (mais pour mon aînée on a dû continuer l'emmaillotage très longtemps, on n'arrivait pas à la sevrer, puis après j'ai dormi dans le même lit qu'elle, au sol, longtemps).

D'ailleurs heureusement que les cododo existent quand même, ce WE j'étais dans un Airbnb et j'ai vite trouvé ça très très relou de devoir me lever pour attraper mon bébé dans le lit parapluie puis l'y reposer après la tétée donc au final elle a dormi dans mon lit.

@Vagabonde Sésame sait qu'elle a été allaitée mais elle n'en a pas gardé de souvenirs, elle m'a demandé une ou deux fois si elle pouvait téter, je lui ai dit qu'elle ne savait plus comment faire (réel argument vu que j'avais tenté de relancer notre allaitement quand elle avait 18 mois et elle ne savait plus téter), qu'elle avait longtemps été allaitée et que maintenant c'était au tour de sa petite sœur. Elle a été OK avec ça par contre je lui ai déjà tiré un verre pour qu'elle puisse boire mon lait quand même et assouvir sa curiosité (elle a trouvé ça hyper bon :jv:). Je lui ai aussi montré des photos et vidéos de quand elle était allaitée (mais j'ai fait pareil avec le portage par exemple, parce qu'elle est très demandeuse que je la porte en écharpe comme sa sœur, sauf que c'est pas possible).
Sinon pour la gestion des tétées, bon j'ai une grande relativement grande et une petite qui n'est pas une serial téteuse donc ça aide aussi, mais ça se passe bien, Sésame est assez autonome donc j'allaite la petite dans le canapé et soit elle joue soit elle se colle à nous (bon parfois elle essaye de pousser un peu sa sœur, faut gérer la jalousie).
Je n'ai pas eu besoin de tester jusqu'ici mais en astuces j'avais noté d'allaiter dans le sling pour pouvoir être dispo en même temps pour l'aîné, et d'allaiter dans le lit du grand pendant l'histoire du soir pour gérer les deux au coucher par exemple.
 
Dernière édition:

Ju B.

Well-known member
9 Fev 2021
264
1 787
93
@Misspoire C'est vrai que la limite est difficile à établir... Je suis pas la plus expérimentée donc peut-être que d'autres me corrigeront, mais je pense qu'à partir du moment où elle est calme c'est qu'elle est rassasiée (même si c'est pour pas longtemps, ils digèrent vite...)
Après, même si la faim est calée il peut rester le besoin de téter, et là plusieurs réponses sont possibles en fonction de ce que tu peux et veux. La garder au sein en tétouillant ça va stimuler ta lactation et apaiser en plus son besoin de contact, donc tant que tu peux, go, mais c'est vite épuisant et pas toujours possible.

Nous on lui a donné une sucette pour ça dès la maternité mais ça fait débat pour plusieurs raisons :
- risque de confusion dans les manières de téter (vrai ou pas, il y a débat dans le débat)
- risque de faire "sauter" des tétées au moment de la mise en place de la lactation car c'est plus difficile de capter les signes d'éveil si elle a une tétine dans la bouche.

Nous on était au maximum du risque de confusion sein-tétine, puisque bouts de seins à 100%, compléments LM au biberon, donc je me suis dit un peu plus un peu moins.... Et pour les tétées qui sautent, à partir du moment où elle s'endormait bien, la tétine tombait en général et du coup je la laissais se réveiller quand elle voulait sans la remettre. Une ou deux tétées sont sans doute passées à la trappe mais dans l'ensemble je pense que ça allait.

Il y a aussi la solution du petit doigt, qui a une succion plus proche du sein que la tétine, mais ça dépend de votre résistance et du temps qu'elle met à s'endormir ^^
 

Luvissaurus

Well-known member
7 Jan 2019
1 175
11 839
113
@Manonb la brassière ça fait pas de pression sur le sein quand tu dors ? j'ai peur que ça stimule le sein et que ça augmente les fuites.

@Linselli cette nuit il était trempé le pauvre on a cru à une fuite de couche mais en fait c'était mon sein qui avait coulé sur lui :yawn:

le problème aussi c'est que dès que j'ai les seins tendu je suis compressée dans les brassières je me demande si je dois pas prendre une taille au dessus mais en même temps c'est déjà du 110E je sais même pas où trouvé la taille au dessus.

@Misspoire les seules fois où il dort d'un sommeil profond c'est sur nous sinon dans le cocoonababy on sent qu'un rien va le réveiller. pour les tétées c'est pas évident en effet. ici on a le problème inverse, il s'endort au sein mais du coup quand je sens qu'il ralentit le rythme je stimule le sein pour qu'il prenne bien le lait gras de fin de tétée.
 

Obrigada

Well-known member
2 Fev 2019
1 226
11 313
113
Bretagne sud
@Vagabonde Mes débuts de 2e allaitements datent (mais je me prépare pour un 3e donc c’est bon de replonger dans ces souvenirs). AL était gardée en journée (plus tard le matin parce que c’était dur de se lever tôt et de se préparer « vite », j’appréhende un peu septembre avec l’école et un petit bébé). Je lui ai lu beaucoup de livres pendant les tétées, ou bien elle tournait – sautait autour (très énervant, en mode je teste l’autorité mais maman ne peut pas bouger…). J’arrive à allaiter un peu n’importe où / n’importe comment une fois le corps remis de l’accouchement donc sur une chaise pendant le repas, ponctuellement debout.

Le soir était le plus compliqué je crois. Tétées en grappe mais ainée qui demande sa maman… M a parfois (souvent) pleuré en attendant que je couche AL, ambiance pleurs en stéréo souvent. Je me prépare à revivre un équivalent entre M et le bébé car M est beaucoup « maman sinon rien ou plutôt si papa je continue de demander maman ^^ ».

AL a demandé à téter (sevré depuis 1 an), ça m’a fait hyper mais j’ai dit ok. Elle ne savait plus téter et donc au final elle a juste fait semblant, je ne sais même plus si elle a mis le sein en bouche… c’était vraiment une expérience très ponctuelle. Je lui ai parlé de son propre allaitement, etc.

Honnêtement l’allaitement de la 2e n’a pas été difficile par rapport à l’ainée au début, à part le soir. Par contre les endormissements au sein et à rallonge oui, surtout pour les siestes. Ce serait vraiment bien que j’arrive à faire autrement avec ce nouveau bébé…
 

Vagabonde

Well-known member
3 Jan 2019
3 023
22 913
113
@Pantoufle j'ai prévu de lui faire un petit album photo de lui minus pour qu'il voit qu'on a fait tout pareil pour lui. Je note l'idée de proposer au verre et de lui dire que c'est le tour du petit frère maintenant. Merci pour ces conseils.
Pour la gestion de l'ainé, j'espère qu'il acceptera bien son père qui sera pas mal avec nous mais je note le sling et la tétée assise à faire un autre truc en même temps. Mon ainé est plus jeune que la tienne donc il est moins autonome

@Obrigada merci pour ton retour aussi ! Bon la lecture pendant la tétée c'est mort vu qu'il veut pas lire de livres mais j'imagine qu'on pourra faire des trucs du genre.
 
  • You Rock !
Reactions: Hilde and Pantoufle

Mlle Macaron

Still processing
3 Jan 2019
2 462
29 247
113
Oooh @miss_caro j'avais raté cette nouvelle, félicitations !

@Vagabonde Je vais pas beaucoup t'aider parce que j'ai aucun souvenir d'avoir fait un truc particulier pour gérer l'allaitement avec l'aînée. Une fois elle a demandé si elle pouvait téter aussi, j'ai déballé un sein sans me démonter, elle m'a regardé d'un air bizarre ("elle est frappée Maman") et elle s'est barrée sans rien demander de plus (elle avait 2 ans et 4 mois je crois). Et c'était la fin de l'histoire. Par contre elle était au taquet pour m'appeler dès que son frère pleurait, il avait faim et je devais venir tout de suite !
 

Kairenmadd

Well-known member
25 Mar 2019
41
265
83
@Vagabonde ici l'allaitement de la deuxième a été bien accepté par mon aîné. Au tout début, il a essayé d'approcher sa bouche une seule fois parce que j'avais un sein découvert. Il a surtout été très intéressé par le tire-lait (il m'imitait avec une teterelle sur le nombril). Après la naissance il est resté à la maison une semaine puis retour chez l'assistante maternelle 4j/semaine. Si je suis seule avec les deux pendant une tétée, c'est le moment de lire des livres (il tourne les pages). Sinon en général il joue avec son père. C'est mon conjoint qui fait le coucher du grand. Par contre, pour le Girafon j'ai du arrêté d'allaiter très rapidement donc il ne s'en rappelle pas (et pas de photos)
 

Misspoire

Well-known member
3 Jan 2019
2 565
5 954
113
Carquefou
À celles qui tirent leur lait, vous donnez des biberons de combien ? Et vous donnez à partir de quand ? J'avoue que ça me soulagerait d'un poids si je pouvais déléguer un peu la tétée au biberon à mon conjoint, surtout qu'il est hyper partant !
 

Loucy

Pingouin addict
7 Jan 2019
503
4 549
93
loulitla.com
@Misspoire on est sur des biberons de 120-150 ml ici. On était pas sur un rythme très défini mais là on va faire un biberon par jour pour l'habituer vraiment à ce contenant car le passage chez l'ass mat arrive et que maman ne sera pas là avec les seins magiques. On a commencé à tester à ses 6 semaines avec un biberon par semaine environ.
On a pris le calma de chez Medela qui imite le plus la succion au sein.
 

Soline

Veridis Quo
3 Jan 2019
1 900
19 086
113
@miss_caro Ouiiiii félicitations :puppyeyes:
Pour les propos de ton pédiatre sur la prise de poids de ton petit, j'ai eu de la part de nombreux soignants un tout autre son de cloche : les bébés allaités au sein prennent en général du poids beaucoup plus vite que les bébés au LA, pour autant un bébé au sein se régule parfaitement tout seul et ne peut pas trop manger :fleur: Son poids s'équilibrera quand il commencera à se verticaliser. D'ailleurs je ne sais pas si tu es au courant mais la courbe de poids du carnet de santé n'est pas du tout adaptée à un bébé allaité au sein, tu peux retrouver sur internet une courbe de poids plus adaptée à ton fils :happy:
Ton fils est encore tout jeune, ça me paraît dur d'espacer les tétées, après bien sûr c'est toi qui vois ce qui te semble le mieux pour lui :fleur:
 

Sundown08

Well-known member
4 Jan 2019
43
137
33
SOS : j'ai besoin d'aide !
Je suis enceinte de mon 2ème (6 mois et demi). Contrairement à ma 1ère grossesse, celle-ci n'a pas été de tout repos et hyper stressante (détection toxo en début de grossesse, amniocentèse au 5ème mois... Bref). Aujourd'hui, avec mon conjoint, nous sommes rassurés : le petit gars se porte bien et finalement ne semble pas avoir été affecté si toxo il y a eu.
Mais voilà mon problème, il y a encore 2 mois, j'étais hyper motivée pour l'allaitement maternel (que je n'ai pas pu faire avec ma 1ère). Je commençais à réfléchir à tout ce qui peut être nécessaire (matos, infos), je prenais conseils à droite et à gauche... Et depuis 2 semaines : plus aucune envie d'allaiter. J'ai essayer de faire une liste des points positifs et points négatifs : autant vous dire que pour 5 positifs j'ai pas moins d'une vingtaine de négatifs.

Alors aujourd'hui, je fais appel à vous : qu'est-ce qui vous a motivé à allaiter ?
Merci par avance les Rockies !
 

Luvissaurus

Well-known member
7 Jan 2019
1 175
11 839
113
@Manonb je pense que ça ira mieux une fois la lactation bien installée parce que là je supporte la brassiere qu'après une tétée sinon je me sens tout de suite serrée :sweatdrop:

je vais rester dans la team free boobz avec une serviette sous moi la nuit et une débarbouillette sous les seins :yawn:

@miss_caro félicitations ! :happy: bizarre le discours de ton pédiatre, il a peur que ton bébé se gave ? :hesite:
ma médecin était choquée qu'il prenne autant de poids si vite on est en moyenne à +100gr tous les deux jours mais elle m'a dit que c'était super, que du Moment qu'il suivait sa courbe il y avait pas de soucis.
c'est fou ces discours divergents.
 

Ju B.

Well-known member
9 Fev 2021
264
1 787
93
@Sundown08 j'en ai déjà parlé un peu au-dessus, mais pour moi ça n'a pas été un choix vraiment rationnel. Un peu comme le fait de faire un enfant, finalement. Si tu mets sur le papier, il y aura beaucoup plus de "contre" que tu peux écrire, pour seulement un ou deux "pour" (et encore, si tu es balèze en expression écrite), mais ces "pour" auront une importante colossale et inexplicable. Ça risque de ne pas beaucoup t'aider, du coup pour être plus pratico-pratique :
Je ne suis pas certaine que tu aies besoin de décider d'avance. Tu es déjà renseignée, c'est une bonne chose. Je dirais que tu peux te laisser le temps de voir comment se passe la rencontre, les premières tétées, et ce que ça t'inspire. Il n'y a pas énormément de matériel "de base" à prévoir pour l'allaitement : je dirais une brassière ou un soutien-gorge, un vêtement qui s'ouvre devant ou très large, de la crème pour les mamelons, éventuellement des coussinets. Tout le reste peut s'acheter rapidement et après coup, si tu décides de continuer.
 

Pantoufle

Ex-Charentaise
2 Jan 2019
2 556
24 467
113
alouestriendenouveau.fr
@Sundown08 j'ai allaité mon aînée 15 mois et là je suis bientôt à 4 mois de mon deuxième allaitement. Dès que j'ai songé à avoir des enfants je me suis vu allaiter, c'était une évidence. Donc je dirais qu'avant tout ce qui m'a motivé c'est vraiment une envie profonde d'allaiter (et c'est bien la seule raison qui compte).

Mais à peu près tout me séduit dans l'allaitement : la praticité (quel luxe et quel confort de sortir les mains dans les poches, sans stress), être sûre que le produit est totalement adapté à mon bébé en tout temps, les bienfaits pour la santé du bébé et de la mère (même s'ils sont minces par rapport à un LA mais ça compte quand même à mes yeux), limiter les potentielles galères d'allergie au PLV (à raison dans mon cas car mes deux filles sont allergiques) et prévenir les allergies, l'aspect économique, l'aspect écologique, le fait que ça contribue au goût de l'enfant et à sa capacité à aimer toutes sortes d'aliment (mon aînée a toujours mangé de tout avec grand plaisir), le prolongement du lien nutritif de la grossesse (pouvoir faire grandir mon bébé rien qu'avec mon corps, wow), le réconfort qu'apporte le sein au bébé, le fait d'apaiser la douleur, de pouvoir l'endormir, la relative barrière contre les maladies (ma fille n'a jamais été malade tout le long de l'allaitement, elle était le patient zéro, nous ramenait toutes les merdes de la crèche, on était malades comme des chiens mais elle non), le fait que le lait s'adapte niveau anticorps pour aider le bébé à guérir s'il est malade, les selles dorées de bébé qui sentent bon le yaourt :cretin:, le fait de se rendormir facilement grâce à la prolactine, et à encaisser la fatigue sans trop la ressentir grâce aux hormones, le retour de couches tardif, etc. Tout n'est pas valable pour chaque allaitement et certaines sont valables également dans le cas d'une alimentation au LA, mais ce sont les raisons qui m'ont motivé à allaiter et me font aimer l'allaitement. Et après il y a surtout ce truc inexplicable qui est sans doute hormonal mais qui fait que j'ai un attachement profond à mes allaitements, presque addictif, à nourrir mes bébés avec mon corps, à voir leurs yeux pétiller quand ils sont sur le point de téter, c'est sans doute la plus belle et grande aventure que j'ai vécu.

Je parle toujours pour mon cas propre mais je trouve que les inconvénients de l'allaitement sont surtout présents les premières semaines (engorgements, crevasses, difficultés de mise au sein, côté aliénant, beaucoup de tétées) et les avantages pas tellement présents justement ces premières semaines, et qu'après la tendance s'inverse carrément et on roule vraiment facilement sur l'autoroute de l'allaitement.

Mais si une fois ton bébé dans les bras l'envie n'est toujours pas là surtout ne te force pas, il faut que tu sois à l'aise avec la façon dont tu nourris ton enfant. L'allaitement a beaucoup d'avantages mais ça touche au corps, à la personne, ça demande une implication qu'on ne devrait pas faire si ça ne nous convient pas, et les débuts sont quand même souvent un peu compliqués (même si avec de bons conseils et un bon accompagnement c'est une période qui finalement passe assez vite et sans trop de heurts). J'espère que tu te sentiras bien avec ton choix quel qu'il soit :fleur:
 

Earl

Well-known member
25 Juil 2019
398
4 049
93
@Sundown08 je ne suis pas sûre d'avoir bien compris le problème. Si tu n'as pas envie d'allaiter, quel est le souci ? Si ça t'attire plus de donner le biberon, c'est un choix qui t'appartient et ça ira très bien à ton bébé :)

Est ce que tu culpabilises de ne pas vouloir allaiter ?
 

Soline

Veridis Quo
3 Jan 2019
1 900
19 086
113
@Pantoufle :puppyeyes: C'est très émouvant ce que tu dis sur tes allaitements, je m'y retrouve complètement.
@Sundown08 Je suis d'accord avec les copines plus haut : c'est une décision qui est au-delà de l'aspect seulement rationnel et qui doit t'appartenir. :fleur: Si tu es plus à l'aise avec le fait de donner le biberon, il vaut mieux un allaitement au biberon avec des parents épanouis qu'un allaitement au sein avec une maman malheureuse.
Moi je savais que j'allaiterais... pourquoi ? Aucune idée, je n'ai aucun exemple d'allaitement dans mon entourage familial mais je voulais le faire c'est tout :dunno: (et aucun regret !).
Après, si tu es dans le doute vas-y étape par étape : d'abord la tétée d'accueil, puis si ça te va les premiers jours avant la montée de lait, puis les premières semaines etc... :fleur:

@miss_caro Si ça peut te rassurer, c'est à peu près les mêmes chiffres pour ma fille
(alors que c'était pas un gros gabarit à la naissance) et tous les médecins / SF / puer sont très enthousiastes sur sa prise de poids :happy:
 

Maroussia

Well-known member
13 Jan 2021
107
1 553
93
@Misspoire il est conseillé d'attendre 6semaines avant de tirer, c'est à peu près le délai qu'il faut à ta lactation pour bien se mettre en place. Le risque de tirer plus tôt c'est de sur-stimuler et de te retrouver en hyperlactation après.
Pour les quantités je dirais qu'il faut entre 100 et 150 ml en fonction des bébés et de leur appétit.

@Sundown08
Allaiter demande tellement d'investissement et d'énergie, de mon point de vue si on est pas certaine à 100% que l'envie est là ça ne sert à rien de se forcer ou de le faire pour des raisons pragmatiques. A mon avis vu comme tu es renseignée déjà, la seule chose qui te manque pour te décider c'est d'avoir ton bébé dans les bras :happy:
Comme la plupart des filles l'ont dit pour ma part aussi c'était un besoin instinctif sur lequel je ne me suis posé aucune question. Si tu le sens mieux en donnant le biberon il n'y a aucune culpabilité à avoir, c'est ton choix et tu feras toujours ce qu'il y a de mieux pour ton bébé.
 
Dernière édition:

Loucy

Pingouin addict
7 Jan 2019
503
4 549
93
loulitla.com
@Sundown08 personnellement je ne me voyais pas du tout allaiter. Avant d'être enceinte, c'était hors de question pour moi, ça me revulsait physiquement rien qu'à l'idée. Vraiment un gros rejet. Et puis je suis tombée enceinte et l'idée s'est imposée à moi petit à petit. Quand j'ai accouché, je me disais : j'essaie, si ça marche tant mieux, sinon tant pis. Et 2 mois plus tard, après des galères de mise en place, j'allaite toujours et j'en suis ravie. Je suis inquiète à l'idée du passage chez l'ass mat et de savoir si j'arriverai à tirer assez mais je veux continuer le plus possible. Quitte à passer par du mixte si je ne tire pas assez.
Bref je crois qu'effectivement c'est assez instinctif et les raisons objectives ne suffisent pas vraiment, il faut l'envie car c'est ton corps et que te forcer ne sera pas bon.