La veille des arnaques en parentalité - pseudo-sciences, objets gadgets et culpabilisations inutiles

Zébule

Navigue en toute détente
13 Mar 2019
1 220
17 285
113
Bon, l'idée me trottait dans la tête après plusieurs échanges sur différents topics autour d'un sujet commun.
Donc je me lance : on nous ment, on nous spolie ! Ou plutôt, on nous vend des pseudo-sciences, des objets inutiles, des contre-vérités, de la culpabilisation, des poncifs, des biais dans tous les sens ...
Bref, en parentalité on ne sait pas grand chose mais on sait que beaucoup de choses sont fausses.

Je me disais donc que ça pourrait être intéressant d'avoir un topic où on pourrait regrouper nos "alertes" et partager nos facepalms.

Entre influenceurs diffusant des préceptes douteux, livres écrits par des Dr qui vont trop loin par rapport à l'état réel de leurs connaissances, militants de certaines pratiques qui ont perdu toute objectivité, vendeurs d'objets inutiles dont l'utilité est prouvée "par une étude" ... j'ai l'impression qu'il y a à faire.

Index des sujets abordés (rempli au fur et à mesure et ne tenant compte que des posts les plus "factuels") :

Méthodologie : comment ne pas trop se faire avoir par un discours pseudo-scientifique
Les différents types d'études en médecine

Faux diagnostics, sur-diagnostics ou diagnostics douteux :
Syndrôme de Kiss - Construction d'une fake-med
Freins restrictifs et allaitement
Noyade sèche

Médecines alternatives :
Ostéopathie (en cours)

Concours de parents bios-écolos selon des critères douteux :
Couches lavables (en cours)
 
Dernière édition:

Zébule

Navigue en toute détente
13 Mar 2019
1 220
17 285
113
Bon je commence avec un truc qui m'aurait bien aidé quelques jours après l'accouchement : la noyade sèche est un mythe :lunette:
Le contexte : 2 jeunes parents qui donnent le bain pour la troisième fois, un bébé qui avale - attention ! - deux gouttes d'eau et tousse un peu et une recherche Google.

Malheur ! Des tas de sites pour parents nous expliquent que notre bébé peut mourir d'ici 1 à 7 jours de ce qu'on appelle une noyade sèche, soit une noyade dans laquelle on ne retrouve pas d'eau dans les poumons. Hein ?!
Nuit horrible, on écoute la respiration de notre bébé, qui est normale. Mais l'est-elle vraiment ? :eek:
Le lendemain une recherche un peu plus poussée (en page 2 de Google, rendez vous compte) nous fait tomber sur un papier de la revue médicale suisse qui explique que ce phénomène n'a l'air d'être rapporté nulle part dans la littérature médicale. Magicmaman, parents.fr ou laboîterose (et bien d'autres) auraient-ils donc relayé cette info sans rien vérifier dans un unique objectif de référencement ? Mais non, je vois le mal partout.

Aujourd'hui les articles sont encore là et on tombe dessus en tapant "bébé boit la tasse dans son bain". La maison des maternelles vient de faire une séquence pour debunker le truc.
Mais bon, pas merci pour la nuit d'angoisse inutile !
 

Azeban

Well-known member
2 Jan 2019
1 162
12 371
113
Je passe rarement sur le forum mais ce topic me donne envie de passer.
Je reviendrai quand j'aurais 10 heures devant moi (soit, pas cette semaine) pour donner des exemples, parce que j'en ai une liste longue comme le bras:yawn:
 

Karhu

Well-known member
23 Jan 2019
792
9 266
93
Merci @Zébule pour le topic, c’est une super idée :top:

La première chose qui me vient est le texte de To Be or Not Toubib sur le (prétendu, on s’en doute vu le topic sur lequel nous nous trouvons) syndrome de Kiss...

Cet homme est mon idole, si vous ne le connaissez pas, je ne peux que vous conseiller de suivre sa page FB ou IG où il parle médecine et bébés/enfants :top:

Je pense aussi aux comptes IG DaronieFoodClub qui déconstruit les mythes sur la DME et l’alimentation des bébés et Seedsandcarry qui parle freins restrictifs (et les dérives sur le sujet), développement du langage etc., le tout basé sur les articles et études scientifiques sourcées :lunette:

J’aurais l’impression de pomper leur travail en copiant collant le contenu de ces trois comptes, donc je les cites en tant que ressources à recommander :top:
 

Leah P.

Routarde à durée indéterminée
3 Jan 2019
527
4 477
93
ledeuxiemejour.blogspot.com
Super ce topic ! Une deuxième "arnaque" que l'on voit passer partout (et même dans le podcast histoire de daron de rockie) : le syndrome de Kiss

(texte récupéré sur la page "to be or not toubib" / médecin qui bosse aux urgences pédiatriques)

Le sachiez-vous ?
: Le Syndrome de KISS


Aujourd'hui, je vais vous raconter l'histoire d'un brillant scientifique allemand, Herr Heiner Biedermann, (ouais, ça commence déjà mal) qui aurait découvert une incroyable maladie : le syndrome de KISS.

Cela n'a rien à voir avec le groupe de rock ni avec une maladie transmise par le baiser. Non.
KISS, c’est pour « Kopfgelenk Induzierte Symmetrie Störungen » (à vos souhaits), en gros un « Troubles de symétrie induits de la jonction crânio-cervicale », le but ici, c'est de faire ultra-compliqué et donc super-sérieux.


Et cette pathologie est super à la mode. Y'a douze mille pseudo-ostéopathes / chiropracteurs / chamane-prédicateur-vaudou et autres larrons qui vendent cette pathologie à des parents qui n'en peuvent plus de certains symptômes de leurs enfants, et cela à juste titre.

Du coup, ces conn...euh ces gens se sont dit « Et pourquoi que l'on ne profiteraient pas des parents désespérés devant des trucs difficiles à soigner ou du à l'immaturité de leur enfant (c'est normal, c'est encore en croissance tout ça à cet âge, ni le système nerveux ni l'ossification ne sont terminés) pour leur refourguer une maladie sur mesure où, dedans, on mettrait tous les symptômes possibles, de la plagiocéphalie, du torticolis, des pleurs, des coliques, du reflux, des pleurs de décharge (et vous reprendrez bien un peu de mayo-ketchup aussi avec tout ça, nan ?) …!! »

Grâce à ce « super-syndrome fourre-tout » et des séances qui ne sont pas remboursées par la Sécu et des thérapies qui coûtent le prix de trois Emmanuel Macron flambants neuf, voilà que l'on peut exploiter la détresse des mamans et des papas qui sont victimes de cette arnaque autour de bébés qui souffrent des coliques du nourrisson, des torticolis congénitaux et autres RGO...

C'est fou, non ?
Surtout que le traitement, souvent, ce ne sont que des pseudo-ostéopathes ou chiropracteurs qui vont venir manipuler les vertèbres cervicales de votre bébé sans être qualifiés pour ça et que c'est juste interdit du fait des risques extrêmes que cela suppose !!
⛔


En vérité, le syndrome de KISS n'existe pas !
C'est une super-arnaque qui s'infiltre partout sur le net sans que personne ne songe à vérifier quelques petites choses comme :

- Aucune étude scientifique ne vient étayer ce syndrome. Aucune, zéro, et celles qui s'intéressent à la thérapie manuelle des bébés se concluent de la même façon = pas d'efficacité !

- Aucune donnée n'est disponible sur le syndrome ET le traitement dans le monde scientifique/médical. Ce ne sont que des témoignages. Témoignages qui, comme chacun le sait, n'ont aucune valeur de preuve en science médicale.

- Aucun livre d'enseignement facultaire pédiatrique n'en parle à l'heure actuelle !

- Que les risques d'une manipulation cervicale, eux, sont documentés et peuvent aller jusqu'au décès de l'enfant (en passant par épisodes d'apnée et modification du rythme cardiaque, rien que ça).

- Que l'origine du problème selon les tenants du KISS tient à un conflit vertébral (subluxation) des vertèbres cervicales qu'ils dépistent par une radiographie standard. Sauf que tous les radiologues pédiatriques vous diront qu'il est strictement impossible de visualiser ce type de conflit vertébral sur une radiographie standard.

- Que de ne PAS prendre en charge son enfant par de véritables spécialistes en centre hospitalier peut mener à un retard diagnostique catastrophique.
Pour deux enfants suivis pour un KISS, c'était en fait… une tumeur cérébrale !!! (Article Happle 2009, vous pouvez vérifier !)

- Que 12% des enfants ont une position latérale préférée quand ils ont moins d'un an. Et que de toute façon, ce soi-disant syndrome regroupe tellement de symptômes à lui seul que c'est cool, 99% des bébés en souffrent. Facile.

Que les symptômes des enfants soignés pour un syndrome de KISS existent bel et bien, certes mais ce n'est absolument pas par ces traitements de charlatans, d’escrocs que les choses vont avancer pour les parents concernés. C'est une illusion.

On rappelle que les coliques du nourrisson (parce que le système digestif de bébé n'est pas mature) n'ont pas de traitement miracle, que les torticolis doivent être suivis par des kinésithérapeutes formés pour les prendre en charge voire des équipes neurochirurgicales, que les plagiocéphalie aussi ont des mesures spécifiques (j'ai même pondu toute une fiche dessus). Que le fait de profiter de la détresse et de la culpabilité des gens, c'est juste être une ordure, surtout quand ce sont des enfants.

Que les parents qui ont pu croire que leurs enfants étaient atteints de KISS alors qu'ils s'agissaient de symptômes liés à un RGO ou une Plagiocéphalie ou des Coliques ou toute autre pathologie, sont des victimes dont on n'a abusé.

Donc, le syndrome de KISS est une escroquerie de la pire espèce et chaque enfant mérite d'être pris en charge de façon convenable selon ses symptômes par des professionnels de santé qualifiés, n'hésitez jamais à en consulter plusieurs d'ailleurs au besoin.
Attention également, les personnes impliquées dans cet univers du KISS se comportent comme une secte sur les réseaux sociaux, vous êtes prévenus.
Si vous le sachiez pas, maintenant, vous le sachez !
‍♂

----------------
Article récent en rapport avec mise en garde de l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes
 

Pimprenelle

Well-known member
3 Jan 2019
1 139
11 759
113
J'adore ce topic ! Je trouve les comptes IG seedsandcarry et daroniefoodclub hyper bien aussi @Karhu. Ils deconstruisent beaucoup de mythes : freins, alimentation.

Seeds and carry a même un truc sur les Fake Med (les médicaments qui n'en sont pas vraiment, pas validés scientifiquement).
 

Magda

Well-known member
3 Jan 2019
1 848
25 308
113
Ferber c'est 5-10-15 non ? Là c'est 30 secondes à 4 minutes. Après pour moi elle ne s'affiche pas comme scientifique mais comme coach du sommeil, c'est transparent. Elle met en avant son expérience d'accompagnement uniquement. Du coup ça ne me choque pas. :dunno: Je ne trouve pas qu'il y ait de promesse démesurée : elle propose surtout un cadre aux parents qui n'ont pas trouvé de solution jusque là. Elle rappelle que les tous petits ont d'abord besoin de contact, que les poussées dentaires, maladies et apprentissages causent des régressions etc. Je ne trouve pas son bouquin miraculeux mais plein de bon sens (le bon sens de la nana qui a vu 456 bébés mal dormir et leurs parents se désespérer). Les témoignages m'ont beaucoup aidée. Et avoir un cadre aussi. Mais du coup je ne dois pas être objective !
 

Leah P.

Routarde à durée indéterminée
3 Jan 2019
527
4 477
93
ledeuxiemejour.blogspot.com
@Leah P. Les grands esprits se rencontrent... :winky: Même post, même heure, même référence #noussachons:yawn:
ahaha mais tellement et encore heureusement qu'on a pensé à changer de compte entre nos deux posts sinon on aurait été définitivement grillé.e.s ^^

Et sinon pour rebondir sur mon ton premier post, to be or not toubib a déjà dit que ça le dérangeait pas qu'on cite son texte c'est pour ça que j'ai pas hésité à le faire hier soir ;)
 
M

Membre supprimé 9415

Guest
Je n'ai pas instagram et donc pas accès aux comptes cités (qui ont l'air super intéressants). Les freins restrictifs, c'est quelque chose que plusieurs professionnels de santé (pédiatre, gastro-pédiatre, SF...) ont évoqué pour Orangette qui n'arrivait pas à prendre le sein, du coup j'avoue que je suis surprise de le voir cité.
Si quelqu'un peut me dire ce que les professionnels de santé remettent en cause exactement (un surdiagnostic/effet de mode ? l'idée même de l'existence de freins ?) ce serait super sympa :fleur:
 

Kettricken

Hate is always foolish, love is always wise
3 Jan 2019
3 809
48 465
113
Moi il y a quelques choses qui me tracassent là-dedans : c'est que je n'ai jamais le temps ou la motivation d'aller réellement lire les études sur les sujets.
Et ça m'est arrivé plus d'une fois de faire confiance à ce que disait X ou Y en ligne, surtout quand ils donnaient leurs sources, pour qu'après apprendre soit que l'étude avait été mal désignée, soit que si on la lit réellement, elle ne dit pas ce qu'en rapporte X ou Y

Donc autant je veux bien entendre si la communauté scientifique me dit que le syndrome Kiss (par exemple) n'existe pas, autant si c'est une seule personne, même médecin et même en sourçant ses affirmations, qui le dit, j'ai toujours peur que ça soit erroné.
Bref, je deviens de plus en plus frileuse sur le fait d'adhérer à telle ou telle affirmation. Je pense qu'il est plus prudent de dire qu'on n'a pas de preuve actuellement de l'existence du syndrome Kiss, plutôt que de dire qu'il n'existe pas

Sinon, est-ce que celles qui suivent ça de + près ont des infos sur la réelle efficacité des ostéo pour bébé ?
J'y suis allée quand mon fils était nourrisson, pour tenter de soulager ses coliques, mais je lis de plus en plus que ça serait aussi un peu de la supercherie
 

Kettricken

Hate is always foolish, love is always wise
3 Jan 2019
3 809
48 465
113
@Hermione1234 Je parlais de manière plus générale.
Disons que dans ma situation, quand je ne suis pas dans une recherce active d'informations sérieuse, je vois passer pas mal de trucs sur IG ou sur twitter, comme le poste de Toubiit or not Toubit. Et que j'ai appris à mes dépends que je ne peux pas forcément me fier à ses infos, même soucrcées

Disons que si on veut débunker les mythes autour de la parentalité, il faut d'une part aller chercher les sources à la base et d'autre part faire attention qu'au fait que quelque chose qui n'est pas encore prouvé peut toutefois exister (bon pas kiss apparemment)
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 747
21 439
113
Super idée de discution !

Demain le 17/02/2021 à 20h : Madame Captain sera l’invitée de la tronche en biais pour aborder les croyances qui évoluent (en particulier sur les réseau sociaux) dans le domaine de la parentalité bienveillante.
 

Kettricken

Hate is always foolish, love is always wise
3 Jan 2019
3 809
48 465
113
Oui tiens d'ailleurs, je pense que ça a déjà été évoqué mais le podcast "Méta de Choc" (qui réfléchit à la cognition et aux croyances) fait une série d'épisode sur la "parentalité bienveillante"

Et dans le 1er épisode, l'intervenante dit qlq chose que je trouvais très intéressant et très proche de ce que dit Mme Captain
Elle dit que les théories de l'attachement sont maintenant bien démontrées : un enfant qui a une vraie figure d'attachement sera sécurisé et aura plus confiance en lui par exemple. Mais elle dit aussi que pour qu'un enfant soit sécurisé, il ne faut pas que le parent réponde dans la seconde à chaque demande même quand l'enfant est tout petit. Il suffit que le parent réponde de manière "suffisante", qu'il réponde assez quand c'est nécessaire (même si là, c'est subjectif)
Ca m'a fait pensé à tous ces postes de mères qui ont super peur d'avoir "cassé" (terme qui revient souvent) leurs bébés de 6 mois car elles l'ont laissé pleurer 5min : ben non, apparemment, l'attachement ne se joue pas sur 5min où on laisse pleurer. C'est pas un truc tout ou rien : si tu en fais "assez", ton enfant sera secure

Bref j'attends avec impatience les autres épisodes
 

Meeteetse

J'attends la marée céleste
2 Jan 2019
387
2 775
113
Ce sujet est hyper intéressant, merci @Zébule. La parentalité a personnellement occulté pendant les premiers mois l'importance de la méthode scientifique, pourtant ben ça fait partie de mon boulot :lunette: Je me suis rendue compte plus tard d'à quel point quand on est perdu, qu'on ne sait pas vers qui se tourner, qu'en plus on a l'habitude de ne pas être vraiment écouté par les soignants, et aussi qu'on a pas le temps ni l'énergie de creuser, on est réceptif à ce genre de discours. La question des freins de langue elle est super parlante - je raconte ma vie dans ce spoiler
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

@Karhu je ne connaissais pas le compte de Seedsandcarry, je regarde ses stories sur les freins et du coup ça tombe à pic ahah :yawn: elle nuance beaucoup et c'est agréable