La communauté LGBT+ est-elle en train de s'autodétruire ?

Estimez-vous que la communauté LGBT+ est toxique ?

  • Oui, et pas qu'un peu

    Votes: 3 7.0%
  • ça dépend des milieux

    Votes: 11 25.6%
  • Non, ce n'est qu'une minorité d'entre-eux

    Votes: 10 23.3%
  • J'ai pas d'avis ou je ne m'y connais pas assez

    Votes: 19 44.2%

  • Nombre total d'électeurs
    43

AprilMayJune

Well-known member
2 Jan 2019
167
2 008
93
Je cite ton message parce qu'à mon avis, il révèle quelque chose d'intéressant: le lien que tu donnes ne parle pas d'une dispute entre militants qui s'affrontent pour des broutilles alors qu'iels sont fondamentalement d'accord (ce dont parle ce fil de discussion), mais parle d'une véritable différence idéologique, et de l'opposition conséquente de deux groupes aux visées politiques irréconciliables.

Sauf que c'est vrai que d'un oeil externe, c'est difficile de faire la différence entre les deux. Les TERF se définissent comme féministes, et bien souvent les gens trans aussi. En plus, alors que TERF désigne une idéologie précise, une vision très spécifique du genre et du féminisme, l'acronyme TERF est parfois attribué à plein de gens qui sont simplement transphobes, ou simplement maladroits, et ce par des gens trans comme par des gens qui veulent défendre les droits des gens trans.

Et donc, pour répondre au fil de discussion, je me dis aussi que parfois on a l'impression que les mouvements militants s'entredéchirent dans des luttes fratricides alors qu'il s'agit de véritables projets politiques opposés, qui ne sont pas faciles à différencier quand on ne connaît pas bien ces mouvements. Je ne dis pas que ça arrive tout le temps, mais ça doit arriver de temps en temps.
 

Antioche

Las Fritas Barricadas
3 Jan 2019
594
3 665
93
Mais on parle de Twitter en fait ?
Parce que je comprend toujours pas vraiment le rapport avec 'le milieu militant' en général, ni même le milieu queer puisque là ça semble parler de toutes luttes sociales confondues.

Twitter est un milieu particulièrement violent à bien des égards et l'extrême droite s'en donne à cœur joie depuis longtemps pour infiltrer et foutre la merde partout où elle peut. Par exemple elle tente sa chance régulièrement sur Rockie ou Mademoiselle, seulement le format leur laisse beaucoup moins de prises alors que le mode de communication sur Twitter est particulièrement adapté à ce fonctionnement.

Bref, je comprends toujours pas trop ton point de vue ou ton but.
 
Dernière édition: