J'en ai gros sur le coeur

Lazarus

Well-known member
6 Nov 2019
58
694
83
32
Nazaré, Portugal
Mon copain et moi avons déménagé dans un nouvel endroit et je me sens un peu seule. Mon anxiété sociale atteint des records quand on rencontre du monde (de son travail) et j'ai donc beaucoup de mal à créer du lien. L'idéal serait de faire mes propres rencontres, je vais m'inscrire dans des activités dans ce but, mais je suis un peu blasée des relations, je ne sais plus par quel bout prendre l'autre, je finis par me sentir encore plus mal à l'issue des "rendez-vous" / sorties, comme s'il y avait une dissonance. J'ai toujours eu des amitiés exclusives et très fortes (j'en suis nostalgique) qui se sont pour certaines mal finies et je n'arrive pas à "copiner" en toute légèreté. Je suis assez satisfaite d'être solitaire, je fais mes trucs dans mon coin sans trop en souffrir.
Mais j'aspire de plus en plus à rencontrer des gens sans que ce soit motivé par la quête de l'amitié parfaite, et boire des verres, faire les magasins, aller à la plage (hello l'expatriation dans un pays chaud :clin:), partager des moments, ce genre de choses... Mais force est de constater que je me sens "déconnectée" des autres. Je suis trop discrète, pas assez extravertie / rigolote. J'ai pas le profil type de la "bonne copine". Je suis plus à l'aise dans les conversations "profondes" où l'on va se dévoiler et être vulnérables (ce qui n'empêche pas de rire hein, c'est pas forcément "lourd") et je n'arrive pas à être marrante / légère dès le début. Je procède à l'envers en fait. Ça me bloque complètement et je commence à déprimer de cet état de fait.
Est-ce que vous avez des conseils sans aller contre ma nature ?
J’aurais pu écrire , mots pour mots, ce post . :oops:
(Je suis l’expat bis souffrant d’anxiété sociale dans un pays chaud ;) )
 

Ekalos

Sing for the morning and for the rest of the Day
4 Jan 2019
4 864
26 341
113
@Erisia : J'ai un ami pareil. C'est déconcertant, puis on s'y fait! Je pense qu'il fait simplement trouver l'endroit avec des gesntes un peu "hors-normes". Il y a-t-il un endroit où se réunissent des genstes un epu plus lbires au niveau des normes ( bar queer, militant, haut-potentiel)?
 

Asgard.

Well-known member
19 Jan 2019
243
2 370
93
j’ai eu un petit pincement au cœur en lisant le topic sur les conjoint.es où on liste les petites attentions et qualités de sa moitié. La mienne est un vieil ours mal léché, à l’âme romantique inexistante. Je me suis jamais sentie désirée dans son regard, j’arrive plus à le séduire n’étant plus qu’une petite chose mignonne et rigolote au mieux et lui ne fait plus d’effort non plus de ce côté là. Je vous laisse deviner l’état de notre vie intime...

Il est pas câlin, il est pas mot doux, pas surprises, cela fait de ses petits efforts, des gestes incroyables mais parfois j’aimerai plus, plus souvent.

Cela va faire un an que nous vivons ensemble, on a vécu dans un appartement affreux où on a eu plein de tensions, je pensais que ça irait mieux en déménageant. On est partis, on a une maison en adéquation avec nos critères et pourtant... on est dans la même pièce, on dort dans le même lit mais parfois j’ai l’impression de pas être là. Parfois on peut ne pas se parler pendant des heures, chacun dans son coin.

Je l’aime avec ses singularités et notre singularité mais parfois... j’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui cloche
 

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
645
2 060
93
Ces derniers temps ça allait mieux au niveau du moral, et aujourd'hui patatras. J'ai la tête qui tourne en boucle, envie de faire un truc violent sur moi, la peur de faire quelque chose et de ne pas le faire en même temps, le sentiment de ne faire que du bullshit. Il y a une tare chez moi, un truc qui cloche mais je ne sais pas quoi. Je ne suis à ma place nulle part, sauf au boulot parce que j'ai la tête occupée et que je cours partout.
J'essaie de toutes mes forces de laisser le passé derrière moi, mais il me rattrape toujours.
J'en ai marre de ces crises d'angoisse, c'est intenable. Je ne sais plus quoi faire.
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
1 965
16 020
113
@Nedjma :calin: Pardon, ça se trouve je suis à 1000km de ton ressenti, je vais juste témoigner de ce que j'ai vu et vécu : des fois, quand on commence à aller mieux, notre cerveau nous trolle car il est en panique de ne plus être au fond du trou... Aller mieux, c'est l'inconnu ! le cerveau peux parfois nous remettre une petite (ou grosse) dose d'angoisse histoire de revenir dans une zone qu'on connaît bien... et puis parfois le cerveau pense que ce "mieux", on ne le mérite pas.

Alors j'espère que ton troll va te laisser tranquille parce que tu mérites d'être heureuse et apaisée !
 

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
645
2 060
93
@CCCC non c'est pas bête du tout ce que tu dis :) toute névrose ( comme la dépression ou l'anxiété chronique ) repose sur un schéma d'habitudes. Comme mon cerveau a plus connu la dépression et l'anxiété ces derniers temps, il a peut-être du mal à capter qu'il est temps de passer à une étape supérieure. Eh oh le cerveau, on efface pas les mises à jour stp ! Merci en tout cas :fleur: