J'en ai gros sur le coeur

12 Juil 2019
84
652
83
Je crois que je me fourvoies complètement en me lançant dans cette relation. La peur de la solitude me fait faire des choix qui, je crois, ne me correspondent pas. J'aime être avec lui mais notre relation n'a aucun avenir sur le long terme, on n'a pas les mêmes projets. Et du coup je me sens un peu coupable, je me lance avec lui avec l'espoir de trouver mieux un jour. Et d'un autre côté, j'ai pas envie de passer à côté d'une belle histoire juste parce que je pourrai hypothétiquement avoir mieux. C'est compliqué. :lunette:

Je rends les choses compliquées. J'aimerai bien déconnecter de temps en temps, vivre plus au jour le jour et profiter sans toujours imaginer l'ensuite. Ça me fait trop de mal. Actuellement on est bien ensemble, alors pourquoi tant me soucier du futur ?
 

Aughra

Hormone monstress
2 Jan 2019
961
7 984
113
@New Yorkaise ce n'est pas parce qu'une histoire n'est pas faite pour durer qu'elle ne vaut pas la peine d'être vécue.
L'important c'est que vous sachiez tous les deux à quoi vous en tenir pour éviter autant que possible de vous faire du mal.
Tu as essayé d'en parler avec lui ?
 
12 Juil 2019
84
652
83
@Aughra : non on n'a pas vraiment évoqué le sujet.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

J'ai plein d'idées pré-conçues sur le couple dont j'ai du mal à me défaire et qui me rendent très insécure dans le domaine sentimental. Et qui font que j'ai jamais eu des relations très stables. J'ai beaucoup de mal à lâcher prise. J'y travaille mais il faut le temps. :lunette:

Mais tu as raison, je vais lui parler de mes doutes. Ce que j'adore avec lui justement c'est qu'on peut parler très librement de tout ça en plus. Et essayer de comprendre et de s'ajuster ensemble.
 
Dernière édition:

pravda1917

Well-known member
7 Avr 2019
255
839
93
J'ai envie de rien faire et en même ça me bouffe, je sais pas ce que j'ai envie de faire comme boulot, j'ai l'impression de ne pas avoir de passions, je me sens vide...
ça fait des années que ça dure, j'ai l'impression d'être dans une spirale infernale que je n'arriverai jamais à briser.
Je suis comme toi, du coup de je sais pas trop quoi te dire mais j’ai envie de te faire un gros câlin
 
3 Jan 2019
9
46
13
Je traverse un deuil très difficile pour moi. Cela a fait trois semaines aujourd'hui mais jai l'impression que c'était ce matin, c'est comme si le temps s'était arrêté. C'est un deuil suite à longue maladie, ce n'était donc pas un choc, mais c'est intervenu beaucoup plus vite qu'on ne s'y attendait, si bien que c'est irréel pour moi.
Je dois reprendre le travail mardi, je ne sais pas comment je vais faire. J'ai encore des crises de larmes quotidiennes. Je n'ai absolument pas envie d'en parler au travail ( je n'apprécie ni n'estime mes collègues, bien que j'aime mon poste) ; c'est survenu juste au début de mes congés annuels, donc je n'ai pas eu besoin d'en parler ni de poser de jours pour cela. Mais je ne sais pas comment je vais faire pour arriver à accorder de l'importance aux petits événements qui se produisent à mon travail, aux petites misères que mes collègues se font entre eux, alors que cet événement si grave à mes yeux est intervenu dans ma vie. Je crains de manquer de patience. Par ailleurs, mon mari est lui aussi très affecté (cette perte est d'abord la mienne, donc il me soutient énormément, est très présent pour moi, mais il en souffre beaucoup lui aussi). Je ne sais pas du tout ce que ma vie va être à présent. Je ne sais pas vraiment non plus pourquoi je poste ici, alors que je ne participe pas à ce forum ordinairement. J'ai juste le coeur gros ce soir et je crois avoir besoin de déposer cela quelque part.
 

CCCC

Rangez vos cahiers, sortez une feuille et un stylo
20 Jan 2019
1 404
9 484
113
@Mousson
Oui, les choses au boulot vont certainement te sembler dérisoire ! C'est difficile, j'espère que ta reprise va quand même se passer sans accroc. Tu ne peux pas décaler de quelques jours encore ?
Les gens n'ont pas toujours de tact, c'est pas toujours facile de dire "j'ai perdu un être cher pendant mes congés, je suis très affectée mais je préfère ne pas en parler, merci." ce serait tellement plus facile !
Je t'envoie des cargaisons de courage pour affronter ça ! :calin: si tu veux bien !
 
3 Jan 2019
9
46
13
Merci @CCCC
Je pense que je ne vais pas en parler du tout et essayer de prendre les choses comme elles viennent, au fur et à mesure. D'habitude reprendre le travail après une longue absence m'angoisse beaucoup, là pas du tout, je me sens détachée. C'est déjà ça !