J’ai peur de perdre mes amies après avoir eu un enfant, help !

Ada Lovelace

La joie de vivre et le jambon
4 Jan 2019
733
6 834
93
30
@Serena Snape non mais au contraire moi ça me donne envie, j'ai vraiment fui les amitiés trop prenantes où on se sent redevable et où on passe beaucoup de temps à se voir. Je suis très sociable et j'adore papoter mais j'ai besoin de temps à moi aussi donc je ne passe pas non plus ma vie avec des amies. Je trouve ta vision très saine et je trouve qu'avoir des liens avec des gens c'est aussi d'être capable de reconnaître que quelque chose est important pour eux même si on ne s'y reconnaît pas. Et puis je trouve également qu'on évolue et que ce n'est pas grave si des amitiés s'étiolent avec le temps, on change et on rencontre d'autres personnes. On se retrouve aussi parfois, par exemple j'ai deux amis de mes études (qui sont maintenant en couple mais ne l'étaient pas à l'époque) que j'ai retrouvé car nous habitons au même endroit, nous ne nous sommes pas parlé pendant 5 ans et puis on s'est recroisé et sommes devenus encore plus proches qu'avant. Les 5 ans qui se sont écoulés sans contact n'ont aucune forme d'importance à mes yeux, je prends la situation comme elle est. Tu as l'air d'être aussi une amie comme je les aime, comme pour @Brunehilde :giggle:
 

Natylia

Bisounours mais je me soigne
22 Avr 2019
446
2 550
93
33
Intéressante discussion !
Alors, j'avoue que mes amies proches actuelles, je les vois très très souvent tout simplement parce que pour la plupart, on bosse ensemble. J'ai un contact beaucoup plus ténu et occasionnel avec mes copines de la fac (je suis d'ailleurs assez nulle pour garder le lien... même si on est toujours super contentes de se faire un petit resto de retrouvailles)
En temps que célibataire vivant seule, surtout en période de pandémie, avoir des amis proches ça fait du bien, parce que la solitude franchement... ça rend fou.

Pour revenir au sujet des enfants, à un moment nous étions 3 amies assez proches et on se voyait régulièrement en dehors du boulot. Les deux autres ont eu chacune un bébé à un an d'intervalle. J'ai été super heureuse pour elles, j'ai rencontré avec plaisir ces nouveaux petits êtres humains, mais j'avoue que parfois je me sentais exclue de la conversation, parce que forcément il y avait toujours des moments "trucs et astuces de mamans" et perso j'avais pas grand chose à dire... l'autre problème, c'était que pour corser un peu le tout, j'étais dans une période où le désir d'enfant était ultra fort chez moi
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
du coup, un vilain mélange de jalousie et de déprime pendant certains petits gouters avec elles et les enfants. Cela dit, ça s'est assez vite amélioré et on a toutes trouvé notre équilibre (après, elles ont la chance d'avoir des conjoints qui pour le coup sont tout à fait volontaires et aptes à garder le joyeux bambin quand maman va manger/boire un verre avec ses copines, et ça c'est ultra cool)
 

Astipalaya

Take me home tonight
29 Déc 2020
20
130
28
Suisse
@Coco l’asticot c'est un peu le serpent qui se mord la queue. J'ai déjà entendu que parfois les mères ne font pas confiance et préfère ne pas laisser leur enfant seul avec le père. Bien entendu que je ne veux pas dire aux gens ce qu'ils doivent faire, mais je pense que le manque d'investissement des pères fait que les mères n'ont pas forcément envie de laisser leur bébé à quelqu'un qui pense que s'occuper de son propre enfant c'est "être bien sympa" et "être un peu féministe quand même de donner le bain à mon enfant".
Si les papa savaient globalement un peu plus que juste changer une couche, peut être que les mères seraient plus disposées à sortie avec leurs amies de temps en temps (or période d'allaitement ou post partum vu que je comprends que ce ne soit pas la priorité numéro 1)
 

Coco l’asticot

Well-known member
12 Jan 2019
828
3 436
93
@Astipalaya de toute façon comme on le sait quand on s´occupe d’un bébé plus de 30min on doit quand même gérer quoi qu’il arrive, câlin lait rototo etc donc ils sont bien obligés de gérer à moins d’etre un bourreau d’enfant lol...enfin comme tu dis c’est le serpent qui se mord la queue
 

ColorZeLoutre

Well-known member
14 Jan 2019
45
391
53
Je me pose très sincèrement la question : il y a t'il un vrai fossé social ou logique qui se creuse entre maman et CF ou est ce que sociétalement on nous pousse à cette scission ? Je n'ai pas la réponse mais si quelqu'un à un avis.

J'essaie de réfléchir à des moments vécus, le seul " problème " pour moi est qu'effectivement un enfant ça bouffe du temps et de l'énergie donc les parents sont souvent moins disponibles mais ça me parait totalement logique. A titre personnel j'oppose pas CF et maman : Je ne veux pas d'enfants à titre personnel mais ça ne m'empêche pas de m’intéresser à ceux des gens que j'aime ne serait ce que par curiosité ( attention je veux blesser personne ) à quel âge est il censé faire ceci cela ? C'est rigolo les enfants ça évolue comme des Pokémons tu le vois un jour, tu le revois deux semaines plus tard ça rit, ça commence à s'exprimer, et puis c'est très nature en plus un enfant.

Après aux deux " camps " de dialoguer, j'ai remarqué que certaines maman n'en parle pas ou pas parce qu'elles sont persuadées que ça va nous gonfler grave mais c'est con de partir de ce principe sans poser la question avant. Moi je regarde un enfant comme je regarde un documentaire animalier, enfin je crois ( oui c'est maladroit mais bien intentionné promis ). J'ai peut être été parfois blessé d'un certain ton du " Ha t'es pas maman tu peux pas comprendre" alors sur le principe oui, on est d'accord mais du coup ça coupe toute réflexion perso ou tout dialogue. Je ne sais plus qui l'a écrit au dessus mais j'ai trouvé ça fort juste : aux deux parties de faire des efforts. Perso je ne suis pas de ces personnes qui pensent qu'une femme qui devient maman est " différente " oui elle est maman mais ça n'enlève pour moi ni son individualité ni la personne qu'elle est. Ma meilleure pote est devenue maman et on parle de bébé OUI BIEN SÛR, et je suis grave chaude pour la réconforter quand elle se sent débordée mais ça ne l'empêche pas de faire pareil avec moi et mes emmerdes.
Ne hiérarchisons pas et tout ira bien.

Une poilu ( hiérarchie tu l'as ? Je sooors )
 

Fauw

Well-known member
3 Jan 2019
21
247
28
Je suis du même avis que toi @Astipalaya , je pense que c'est un problème lié à la charge mentale et qui concerne surtout les femmes. J'ai pas mal d'espoirs avec l'allongement du congé paternité, mais ça ne suffira pas à changer cet aspect sociétal...

Pour les amitiés "trop fusionnelles" @Serena Snape , je suis une baroudeuse et ai des ami.e.s un peu partout et sur d'autres continents, donc clairement ce n'est pas un problème lié au fait de voir une personne régulièrement. J'ai su faire le "deuil" de certaines amitiés, car oui, on change, et heureusement d'ailleurs !
Cependant, les changements liés à l'arrivée d'un enfant sont brutaux et je pense que c'est ça qui me bloque :unsure:
Peut-être qu'un jour j'aurai ta sagesse et arriverai à laisser couler sans ruminer ^^