Grossesse non désirée : continuer ou faire une IVG ?

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
384
1 799
93
#43
@LilyOnMarch Je comprends que le temps qui passe puisse avoir un impact sur ta décision. Je rejoins @Ashyko sur le fait qu'en parler à une personne neutre pour faire un point pourrait t'aider (vous aider ?) à avancer dans votre réflexion.

Si tu as la possibilité tu peux te rendre dans l'une des associations départementales du Planning Familial où tu pourras en discuter IRL avec et/ou sans ton copain, et sinon j'avais donné dans le premier post le numéro vert 0 800 08 11 11, la moitié des écoutantes sont des conseillères conjugales et familiales, c'est moins bien qu'en visu mais ça reste accessible de partout. :fleur:
 
Dernière édition:

Esky

Well-known member
4 Jan 2019
224
1 413
93
#44
@LilyOnMarch
Je sais pas trop trop si tu veux une experience "inverse", mais ma meilleure pote et ancienne coloc a vécu la même chose que toi (je vais d'ailleurs vite effacer le spoiler vu que c'est pas ma vie)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Clairement je n'écris pas du tout ça pour te pousser à l'IVG ou quoi, je pense que au final, quoi que tu choisisse ce sera le bon choix. Il n'y a pas de bon ou mauvais choix, simplement celui avec lequel tu te sens le plus en adéquation. Je voulais juste t'apporter un petit témoignage différent (mais qui finit quand même bien) vu que tu as également eu les témoignages de personnes ayant continué la grossesse et pour qui ça s'est bien passé :fleur:
 
Dernière édition:
You Rock !: Ashyko et LilyOnMarch

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
384
1 799
93
#49
@Honey L'hôpital pour la médicamenteuse c'est vraiment pas l'idéal. Les services sont blindés, il y a trop d'attentes et le personnel est débordé. Les internes qui viennent juste de finir leurs études et enchainent des gardes de 24h se retrouvent en mode automatique et n'ont plus aucune compassion. Il y a de plus en plus de médecin-e-s de ville et de sages-femme libéral-e-s qui peuvent délivrer les médicaments pour ce type d'IVG donc quand c'est possible on est souvent mieux pris-e en charge.

Dans tous les cas ton médecin traitant aurait dû t'orienter (il me semble que c'est obligatoire, puis c'est gentil de renvoyer sur Google mais tout le monde ne sait pas utiliser internet ou avoir accès à internet - puis quand on voit tous les sites anti-choix qui y pulullent franchement beurk) et l'interne :non: Franchement tu as bien fait de te mettre en colère ça évitera peut-être qu'il recommence. :fleur:
 

LilyOnMarch

Your lips my lips, apocalypse
3 Jan 2019
31
287
53
#50
@Honey Je suis terriblement désolée pour les soignants incompétents que tu as côtoyés, t'as bien eu raison de te mettre en colère, je ne pense pas que j'aurais eu le courage d'élever la voix à ta place. En tout cas oui il n'y a pas photo, là je suis passée par une sage femme, c'était complètement différent, elle a été vraiment top, j'ai beaucoup plus apprécié le côté intime et personnel, et imaginer vivre ce que j'ai vécu là dans une chambre d'hôpital, dans un milieu hospitalier... arf non.

Et beaucoup de soutien pour ces moments difficiles :calin:

Je n'étais pas venue raconter la suite, au final j'ai eu plus de mal que je ne le pensais.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Honey

Baby Looove
6 Mai 2019
29
152
28
#54
Merci pour votre soutien, ça fait beaucoup de bien. <3

@LilyOnMarch :calin: je te souhaite également de courage pour ces moments difficiles.
Je comprends tellement ce que tu ressens, ce traumatisme malgré un choix assumé, ces pensées peu joyeuses.
Si tu sens le besoin d’en parler, n’hésites pas. :fleur:

De mon côté, je sens que je reprends le contrôle de moi même et de mes émotions. Je remonte la pente malgré quelques moments de solitude et cette sensation de vide par moment.