Fab

Well-known member
16 Nov 2018
392
1 814
93
Vous ne l’entendrez pas au micro, mais Greg est un grand gaillard costaud. Et dans cette discussion, il laisse vraiment tomber l’armure, et raconte avec une immense honnêteté toutes les phases par lesquels sa femme et lui sont passés pour traverser cette épreuve. Vraiment merci à lui, parce que j’ai adoré discuter avec lui, et j’espère que vous apprécierez tout autant que moi ce moment passé en sa compagnie.
➡ Abonne-toi à Histoires de Darons :

Sur Apple Podcasts (iPhone)
Sur Castbox (Android)
Sur YouTube
Sur Spotify
Sur Deezer
Sur Soundcloud
Newsletter
Le flux rss

➡ Pense à laisser un commentaire sur YouTube ! (merci !)
Lire la suite ...
 
Dernière édition:

Lise

Member
4 Jan 2019
1
5
3
Merci Greg d'avoir eu le courage, l'honnêteté et la sincérité de livrer ce témoignage.
On croit toujours que "ça n'arrive qu'aux autres", mais ce n'est évidemment pas la réalité.
Et une fois qu'on est noyé dans la tristesse et la souffrance, cela paraît juste inconcevable qu'un jour on puisse aller mieux, alors que oui, vient un moment où on a fait son deuil, et un pas après l'autre, on arrive à vivre, de nouveau.
 

Etp

il + masculin
5 Jan 2019
720
1 327
93
Lyon
navisseli.tumblr.com
Ma mère a une histoire similaire, avec l'enfant qui est né après moi, mort. C'est une femme très fière, mais elle n'en parle jamais. Je sais qu'elle l'a très mal vécu car ma grand-mère me l'a dit, je ne l'aurais jamais su sinon. Mon père n'a jamais évoqué cela, donc je ne sais pas ce qu'il en pense... Quand j'étais enfant, je me souviens vaguement que ma mère était "bizarre" à cette période, mais rien par rapport à mon père. Je n'arrive donc pas à savoir s'il ne s'était pas encore attaché à cet enfant en devenir, vu qu'il n'était pas encore "sorti", ou si c'était sa manière à lui de surmonter cela.