Féminisme «pro sexe» ou féminisme «abolitionniste» ?

Vis à vis de la prostitution, vous êtes féministes :

  • Totalement «pro sexe»

    Votes: 22 12.0%
  • Plutôt «pro sexe»

    Votes: 62 33.7%
  • Plutôt «abolitionniste»

    Votes: 41 22.3%
  • Totalement «abolitionniste»

    Votes: 16 8.7%
  • Je ne connais pas encore assez ce sujet

    Votes: 30 16.3%
  • Je ne me sens pas concerné.es

    Votes: 3 1.6%
  • Je ne souhaite pas prendre position/pas d'avis

    Votes: 8 4.3%
  • J'en ai rien à foutre, chacun sa merde

    Votes: 2 1.1%

  • Nombre total d'électeurs
    184

Margot

Un jour après l'autre.
8 Fev 2019
1 779
17 503
113
Je pointe le bout de mon nez sur le topic pour apporter ma petite contribution.

Il est faux de dire que la pédophilie est encore défendu en France
Pour moi il y a deux volets différents dans la pédophilie, qui ne sont pas perçus de la même manière :
- les agressions sur les jeunes enfants qui génèrent la réprobation de l'ensemble de la société, c'est à ça qu'on pense spontanément quand on parle de pédophilie ;
- les agressions sur les jeunes filles, qui sont vues avec plus de "bienveillance" par une certaines partie de la population (exemple mazneff ou polanski) sous prétexte qu'elles ressemblent à des femmes.

(Il va sans dire que je condamne les deux de façon équivalente !)
 

Berlin_3553

Well-known member
27 Mai 2020
206
312
63
Rennes
@Margot : Ce serait vraiment bien de créer un topic traitant spécifiquement de la pédophilie.

Tu as raison, il y a forcément une différence entre les deux même si tu les condamnes toutes les deux.

Il y a une différence chez les auteurs déjà, ce n'est pas le même soucis mental que d'être attiré par des enfants prépubère ou des enfants pubères (généralement ados).

Pour rappel, les relations entre des ados de 15 ans et 6 mois et des adultes de n'importe quel age (sauf par un ascendant ou une personne ayant autorité), ne sont pas pénalement condamnable.
 

Songi Songi

Well-known member
7 Jan 2019
135
332
63
@Margot
Merci de la précision.
Effectivement si la pédophilie envers les jeunes enfants (7-8ans et moins) est mal vue socialement par à peu près tout le monde je pense, l'éphèbophilie l'hébéphilie (l'attirance envers les jeune pré-pubère en début de puberté, merci de la correction @Balor) est encore assez défendue (et pas spécialement envers les filles j'ai l'impression. J'ai quelques copain qui ont été "mis dans le bain" par des copines aux mamans / grandes sœurs quand ils avait 10-12 ans et aucun d'entres aux ne voient le soucis qu'une fille / femme de 16 ans ou plus soit attirée par une gamin de 10-12ans. Enfin... Si quand j'ai proposé d'imaginer que ça arrive à la jeune fille de leur famille là ils comprennent que c'est quand même malsain). Et je trouve que le fait que cette attirance soit encore défendue la rend limite plus dangereuse que celle envers les jeunes enfants. Personne ne va aller pousser un gars à coucher avec une gamine 6 ans, par contre celle de 12 ans qui a déjà des seins et qui danse en twerkant (cf Mignonnes) alors la c'est pas la même chose ... :crying:

@Berlin_3553 je pense qu'elle paralait plutôt de jeunes de 1-14 ans et pas d'ado de plus de 15 ans quand elle faisait la distinction des deux types de pédophilie.
 
Dernière édition:

Berlin_3553

Well-known member
27 Mai 2020
206
312
63
Rennes
Oui il y a des chances que ce soit bien ce qu'elle ai voulu dire, mais ça n'enlève rien à l'utilité de mes précisions car beaucoup de personne ne connaissent pas ces nuances.

Tout ça me rappelle le débat sur la loi du non consentement à partir de 13 ans qui a beaucoup fait parler (d'ailleurs je ne me souviens plus si c'est exactement ça)
 
  • You Rock !
Reactions: LeVioque

Louisette_

révolutionnaire de salon
29 Jan 2019
146
485
63
Oh chouette j'avais pas vu ce topic :) je vais prendre le temps de parcourir la discussion,

Je ne suis pas du tout pro du sujet mais j'ai quelques heures de podcasts et d'articles aussi bien de gens qui parlent du sujet que de personnes concernées...

J'ai pas trouvé quoi cocher parce que je suis à 100% pour une reconnaissance du travail, la création d'un statut et l'accès au droit du travail et de la protection qui va avec des TDS, mais dans un deuxième temps je serai quand même favorable à un accompagnement pour en sortir, et fondamentalement je vois trop de rapports de domination dans cet échange, donc j'ai l'impression que le monde serait plus cool sans.

Pff c'est vendredi hein je reviendrai discuter j'espère de façon plus constructive, mais ça m'intéresse de suivre le débat :)