Être childfree et le couple

3 Mar 2019
22
83
13
Voie Lactée
#21
Chez "nous", on a réglé ça au deuxième dîner au resto. Lui en a 2 (n'en voulait pas forcément...mais son ex a eu des accidents) et n'en veut pas plus, moi j'en veux pas, du coup ça marche plutôt bien chez nous !
J'ai hâte qu'ils soient un peu plus indépendants d'ici une paire d'années quand même!
Je ne comprends pas comment certains couples peuvent ne pas en parler jusqu'à savoir qu'ils sont incompatibles avec ce genre de truc !

Avant de le rencontrer, j'avais vraiment peur de ne jamais trouver personne qui accepterait ça ! Mon "ex" (ce n'était pas vraiment un truc officiel, et je savais depuis le début que ce n'était pas fait pour durer), m'avait un peu pourri l'esprit en faisant des références constantes à mon statut...d'incubateur (mensurations, intelligence, etc.), et j'avais l'impression que c'était ce qu'on allait rechercher chez moi !
 

Oblomov

J'aime le gluten
3 Jan 2019
16
78
13
Pays d'Olmes, Occitanie sur mer.
#22
J'avais 17 ans quand j'ai rencontré mon copain qui était plus âgé, on a pas évoqué la question pendant trèèèèès longtemps. Je pense que de son côté il voulait pas me mettre la pression parce que j'étais jeune et moi j'ai tout simplement mis longtemps avant de me la poser. C'est plus la pression familiale et sociale qui ont fait que j'ai commencé à y réfléchir, puis mon copain étant plus vieux, à un moment je me suis dis "bon s'il en veut c'est maintenant ou jamais qu'il m'en parle" maiiiis il n'en parlait pas. Je pense qu'à un moment donné c'était devenu un peu tabou dans notre couple. Et puis mes copines ont commencés à se reproduire, on a été de plus en plus souvent entourés d'enfants et j'ai définitivement été sûre de ne pas en vouloir.

Donc un soir je lui ai posé la question, comme si c'était une évidence : "Et toi, t'as jamais voulu avoir d'enfants ?" et bon ensuite on en a longuement parlé et non, il en a jamais vraiment voulu, il est très heureux de sa vie comme elle l'est, il a jamais fantasmé l'idée d'être père.

Sincérement je pense que si j'avais voulu un gamin il m'aurait suivi mais c'était pas un projet particulièrement important à réaliser pour lui, donc il s'en fout et ça nous va très bien comme ça. Mais je pense qu'à force d'éviter le sujet (lui pour pas me brusquer, moi par timidité d'une part et par peur de la réponse d'autre part) ben on aurait pu avoir une très mauvaise surprise, je pense que c'est bien d'en parler assez tôt et de faire un peu le point l'air de rien régulièrement.
 

Lenny Leguellec

Guerrière à plein temps
7 Jan 2019
107
346
63
31
#23
Coucou coucou,

J'espère ne pas faire doublon avec « expliquer à notre entourage pourquoi on est childfree », je ne pense pas :shifty:

Je me demandais comment le fait d'être childfree influe sur vos relations notamment si vous êtes en couple (hétéro ou non), ainsi que la recherche d'une relation si vous êtes célibataire.

Pour prendre mon exemple, quand j'ai rencontré mon copain à 26 ans je lui ai très vite parlé du fait que je ne veux pas d'enfants et que sauf énorme surprise ça ne risque pas de changer. Pour moi c'était important qu'il soit au courant surtout dans le cas où lui serait sûr d'en vouloir (ouf, a priori c'est pas sur le tapis).

Ça a pas mal surpris dans mon entourage que j'aborde le sujet aussi vite (à la deuxième bière si je me souviens bien :yawn: ) mais je trouve qu'à 26 ans si on espère bâtir un couple un peu longue durée c'est bien de savoir sur quelles bases on part. Après tout il y a plein de gens qui veulent des enfants et espèrent s'y mettre autour de leurs 30 ans.

Après bien sûr on peut toujours en reparler, ce n'est pas un contrat à vie de « On a dit en 2017 qu'on voulait pas d'enfant donc t'as pas le droit de revenir dessus » :cretin:

Donc voilà je me demandais, est-ce que le fait d'être childfree c'est un truc qui a un impact vos relations ? Comment vous le gérez ? :hesite:
La question des enfants est toute aussi importe que savoir quel type de relation ont veux.

Je viens d’une familles très traditionnelles et quand à 30 ans tu annonces très clairement que tu ne veux pas d’enfants et que tu assumes ton envie de ne pas t’en rerpoduire pour x raison tu as toujours le jugement que t’es pas normal ou que tu changeras d’avis.

Avec mes partenaires j’abirde directement la question en affichant mon refus très clair de devenir mère.
Certains (es) ne l’on pas bien pris ont essayé de me convaincre du contraire donc je met un terme directe à la potentile relation.
D’autre m’ont dit ok c’est ton corps ton choix ça me dérange pas.

Le plus dur à gérer c’est quand on essaie de me convaincre en m’infantilisant du fait qu’au fond c’est cool d’etre parent.
Je suis contrainte de sortir mon plus beaux regard noir et de l’an fameuse phrase « tu sais mieux que moi ce que je veux cool »

Voilà
 

Reed

cybernetic fuckboï
5 Jan 2019
12
32
13
www.intimatopia.fr
#24
Quand on s'est rencontrés avec mon mari, j'étais pas encore fixé. à un moment, on s'est projeté dans l'idée d'avoir un enfant, et puis j'ai compris, en 2017, après un événement tragique, que j'étais sûr de ne pas en vouloir. ça a été difficile pour lui, on en a beaucoup parlé. Il m'a dit que ce qui avait été compliqué pour lui, c'est qu'il s'était projeté dans une situation dont j'étais clairement le moteur, alors que lui à la base était ni chaud ni froid. Peu à peu, il est revenu à cet état neutre.
 

Sonea

Aime comme tu l'entends
13 Jan 2019
1 780
12 957
113
Strasbourg
#26
@Eitae
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je trouve que c’est une question difficile au sein du couple, car l’envie ou non peut évoluer au cours de la vie. Nous on est en couple depuis que l’on a 17 ans. Lui voulait des enfants, moi je ne savais pas. Je lui avais un jour demandé si on resterait ensemble si je ne voulais pas d’enfants il m’avait dit oui. Maintenant il n’est plus sur d’en vouloir, on a 30 ans. Moi je ne sais toujours pas. On se dit qu’on s’aime et que c’est le plus important, et que si on est pas à deux à vouloir on en fera pas. Mais je me dis que c’est bizarre notre réaction. J’ai toujours l’impression que si on a pas le même avis, il FAUT se séparer.
 
You Rock !: Roanne et Eitae

Kitchie

Well-known member
3 Jan 2019
171
1 045
93
#30
@Eitae ce qui est angoissant c’est la prise de conscience tardive, de la part d’un homme qui lui n’a pas la pression de l’horloge biologique. Ce qui me terrifie c’est qu’un homme change d’avis et veuille des enfants (alors qu’il a affirmé être childfree) juste au moment où la femme ne peut plus en avoir, et qu’il prenne donc la décision de la séparation. Ça doit être assez dur à vivre comme situation.
 

Eitae

Well-known member
3 Jan 2019
190
580
93
27
#31
@Eitae ce qui est angoissant c’est la prise de conscience tardive, de la part d’un homme qui lui n’a pas la pression de l’horloge biologique. Ce qui me terrifie c’est qu’un homme change d’avis et veuille des enfants (alors qu’il a affirmé être childfree) juste au moment où la femme ne peut plus en avoir, et qu’il prenne donc la décision de la séparation. Ça doit être assez dur à vivre comme situation.
Oui surtout que je suis plus vieille que lui, et que dans sa famille ils ont des enfants très jeunes... Après même s'il change d'avis et que je peux encore, ça changera pas grand chose, j'en voudrais quand même pas.
 
You Rock !: Sosso et Roanne