Et si on faisait un bébé ? Coucou, c’est le covid !

Ju B.

Well-known member
9 Fev 2021
237
1 528
93
Ça me fait toujours drôle de lire que les naissances sont en baisse, car en plus de la naissance de ma fille, nous avons plusieurs proches dont les enfants sont nés ou à naître entre décembre 2020 et avril 2021. En plus, lors de mon accouchement, la maternité était débordée comme rarement, ils manquaient de salles de naissance et de chambres en suites de couches...
J'espère que toutes les personnes qui ont témoigné verrons leurs (nouveaux) projets se réaliser au mieux <3
 
  • You Rock !
Reactions: meta

Paraz

Well-known member
14 Jan 2020
26
176
28
Tout comme @Ju B. j'ai eu aussi l'impression autour de moi (et sans me pencher sur les stats nationales) que, justement, les naissances étaient en hausses. Je suis désolée en tout cas que toute cette situation paralyse les personnes souhaitant avoir un enfant et je comprends leurs raisons. Je ne suis pas du tout dans l'objectif de faire un enfant pour toutes ces questions là, déjà sans la crise sanitaire. Alors dans ces conditions... Mais la vie est longue et belle et il y aura un temps pour tout. Coeur sur vous :jv:
 

Merlu

Le troisième type, c'est moi
18 Fev 2019
1 895
6 559
113
32
Devant ton nez
Mais le maître mot de vos histoires est sûrement la résilience : nous savons qu’un jour ou l’autre (rapidement, si possible), nous pourrons sortir de ce tunnel nommé « Covid-19 ».
C'est beau de rêver.

Plus sérieusement, pour ma soeur, la pandémie a été une bénédiction du point de vue parentalité, son fils étant né peu avant. ça lui a donné un loooong congé de maternité.
 
  • You Rock !
Reactions: Coconut

Jim Sterling

Well-known member
2 Jan 2019
69
563
83
Dans mon cercle proche, presque tous célibataires, on est bloqués à l'étape d'avant : comment rencontrer des nouvelles personnes quand t'as à peine le droit de voir les gens que tu connais déjà. :lunette: Du coup clairement les bébés c'est pas pour tout de suite. :lol:

En tout cas une pensée pour les personnes qui ont vu leur parcours de PMA se compliquer encore plus (et notamment les couples de femmes qui doivent se rendre à l'étranger), j'ai des proches qui ont beaucoup souffert de cette situation avant le covid alors je n'ose imaginer la souffrance supplémentaire que cela a pu engendrer.
 

ElCB

Member
4 Sept 2020
2
11
3
J'ai l'impression d'être coincée dans une spirale de mal-être, mieux être depuis l'année dernière. Ça me fait m'interroger sur mon désir d'avoir un enfant. L'avenir ne va pas en s'arrageant. Il y aura d'autres pandémies, d'autres crises. Comment on peut imposer ça a un enfant innocent ? D'un autre côté il y a ce désir parfois puissant de se lancer dans cette aventure sans retour en arrière possible. Bref je suis tiraillée...
 

Mousson

Well-known member
3 Jan 2019
72
682
83
Bah moi je suis actuellement enceinte, sur le point d'accoucher et à chaque fois (À CHAQUE FOIS) que je rencontre une personne nouvelle (ce qui arrive assez rarement en ce moment, heureusement) celle ci me sort "ah c'est le résultat du confinement hahahah lollilol"
Alors non, mon bébé a été conçu en juin (donc après le confinement) et on a démarré les essais l'été d'avant ( donc à l'époque où corona c'était une bière). Et juste, l'épidémie n'a rien changé à nos projets en fait (ce qui est une chance). Mais il faut toujours que les gens sortent ça en se croyant originaux et drôles. Et ça m'énerve à un point....
(Svp si vous avez des personnes enceintes dans votre entourage ne le faites pas :fleur:)
 

klifer

Le temps passe vous savez ...
2 Jan 2019
1 178
15 330
113
www.mokumonmywrist.eu
@ElCB perso ca me fait beaucoup rire au contraire, mon fils a un mois il a été conçu pendant le confinement et je ne sais pas si c'est lié mais dans mon bled (je ne vis pas en France) il y a eu un véritable babyboom 9 mois après le premier confinement. Du coup on y coupe pas non plus alors que nous avons lancé les essais fin fevrier et qu'a ce moment tout était normal. Surtout que dans nos pays où la contraception est accessible je ne pense pas que ca change quoi que ce soit, peut-être juste que les gens avaient plus de temps ? Ici en tous cas ça n'a rien changé puisque mon mari travaillait sur site et que moi au contraire j'étais epuisee par la problématique télétravail et premier enfant en bas age a la maison. Mais l'idée me plaît.

De façon plus philosophique je trouve que le Covid nous a enlevé beaucoup de perspectives et projets, peut-être que faire un bébé est un des projets qui reste réalisable ? Quand à l'avenir de la planète il m'inquiète énormément mais paradoxalement le projet parental etait trop ancré en moi et je ne vois pas le fait d'avoir des enfants comme quelque chose d'incompatible avec l'état du monde actuel. Et Dieu sait que je suis anxieuse concernant notre futur a tous.
 

Coconut

Well-known member
22 Août 2020
73
692
83
C'est dommage qu'il n'y ait pas (dans l'article) de témoignage de personnes qui ont maintenu leur envie de bébé et leurs essais pendant la pandémie, car il y en a beaucoup (suffit de lire les forums grossesse et parentalité de Rockie, héhé) :cretin:

Spoiler alert: faire un bébé ne fonctionne pas toujours en un claquement de doigts, et si pour certain.e.s (dont je fais partie) les essais avaient déjà commencé avant la pandémie, difficile de se mettre en pause en prenant le risque de retarder encore l'échéance et que ça ne fonctionne que dans 2, 3 ans... surtout quand on commence à atteindre un âge qui, sans être totalement critique, nous fait sentir qu'il ne faudrait pas traîner ! Merci la pression sociale et biologique...
En plus, on va pas se mentir, on était nombreux.ses à penser que la pandémie serait derrière nous en 2021 et que ce n'était qu'une petite passade parmi d'autres qui n'allait pas retarder nos projets pour autant !

@Ju B. @Paraz dans mon entourage aussi j'ai plutôt remarqué une explosion de bébés mais j'attribue ça à plusieurs facteurs: l'âge moyen de mon entourage (début trentaine, c'est en général à ce moment qu'on commence à y penser), personnes déjà en essai avant la pandémie, situation professionnelle stable n'ayant pas été impactée par la pandémie. Donc ça doit dépendre des milieux (et je ne connais pas ceux de votre entourage donc aucun jugement/généralité :fleur:) mais quand on a la chance de ne pas avoir subi une perte de revenus ou d'emploi en 2020 et être en couple stable, ça facilite les projets ;)

Sinon j'allais parler de l'après-pandémie et de mon pessimisme quant au futur qu'on laissera à nos enfants mais @klifer a très bien résumé ma pensée dans son dernier paragraphe ! J'ajouterais que faire des enfants dans le monde actuel est peut-être une folie mais j'ai bon espoir qu'on en fasse des citoyens éveillés et conscients des enjeux environnementaux, à qui on donnera les moyens d'agir. Les futurs ou jeunes parents sont de plus en plus sensibilisés à ces enjeux et sont conscients de notre avenir incertain, cela impactera probablement l'éducation donnée à leurs enfants (on est pas sortis de l'auberge pour autant, mais c'est en tout cas une des raisons qui nous a quand même poussé à faire un enfant dans ce monde qui part en cacahuète !)
 

Aribeth

La roue tourne
6 Jan 2019
786
6 746
93
@Mousson ah ouais mauvais calcul les gens, le premier confinement s'étant terminé mi mai, les fameux bébés sont nés déjà. :yawn:

Je suis vraiment très contente d'avoir eu mon dernier enfant un an avant tout ce bazar environ. Par contre moi j'ai vu les choses autrement : si y'a UN moment dans la vie où tu dois mettre ta vie sociale un peu de côté, c'est quand t'as le bébé. Alors foutu pour foutu cumulons les deux !
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 745
21 430
113
@Aribeth Moi aussi j’ai tendance à voir le verre à moitié plein : Les activités que j'apprécie de temps en temps et qui sont limitées par la présence de l’enfant : restaurant le soir, cinéma,.. sont interdites pour tout le monde.
(C’est surtout la fermeture des piscines qui me gène)
Le couvre feu à 20 heure ça n'avait aucune incidence sur notre vie.

J’ai globalement un entourage dont l’activité professionnelle à été globalement peu menacée par la pandémie. Les trois couples qui avaient des projets bébé les ont poursuivis et trois petits enfants vont bientôt arriver.

Mais le phénomène n’a rien d’exceptionnel à chaque crise du XXème siècle : guerre, épidémie, crise économique, il y a une baisse de la natalité pendant quelques années avant de reprendre.
 

klifer

Le temps passe vous savez ...
2 Jan 2019
1 178
15 330
113
www.mokumonmywrist.eu
@Aribeth j'avoue que ma grossesse en periode de confinement/ covid m'a évité les frustrations habituelles quand aux restrictions de rigueur meme si meme pour une femme enceinte le rythme était lent. Entre les affres du premier trimestre contrés par le teletravail et l'absence de soirées alcoolisées tentantes c'était pas le pire moment.
 

tiloun

Member
19 Mar 2019
6
10
3
Ici on se pose la question de lancer BB 3... Moi j'ai peur de devoir porter un masque pendant l'accouchement (alors que je ne suis même pas encore enceinte!). C'est bête mais j'y pense beaucoup. Il y a aussi le fait que j'ai eu une hemoragie du post partum pour mes deux premières grossesses. Il faut que je vois avec ma sage-femme si c'est la faute à pas de chance ou si j'ai un pb... Bref, des petites peur latentes qui nous font réfléchir et repousser... mais l'envie est là !
 
  • You Rock !
Reactions: Coconut

Coco l’asticot

Well-known member
12 Jan 2019
829
3 446
93
@tiloun t’habites vers où? J’ai accouché y’a deux mois dans le 75 et j’ai quasi pas porté le masque pendant tout le séjour y compris l’accouchement évidemment (j’avais prévu de l’arracher de toute façon )
 

Blossom

Well-known member
1 Fev 2019
166
1 094
93
@tiloun alors moi j'ai accouché masquée en septembre mais je l'ai complètement oublié !
Ensuite avec bébé je l'ai enlevé
 

tiloun

Member
19 Mar 2019
6
10
3
je suis sur Toulouse... J'ai adoré mes deux premiers accouchements, et franchement j'ai vu des reportages avec des mamans obligées de le porter en poussant... Ca me parait tellement surréaliste !
 

Coconut

Well-known member
22 Août 2020
73
692
83
@tiloun alors je ne voudrais pas trop m'avancer sur l'évolution de la situation sanitaire (qui est-ce qui croyait que ce serait terminé en mars 2021 et en fait, pas du tout ? :cretin:) mais j'ose espérer que fin 2021/début 2022, la situation se soit améliorée (notamment grâce aux vaccins) et que le port du masque ne soit plus imposé pendant l'accouchement... surtout vu les débats que cela avait généré il y a quelques mois. En 2020 on était sur un combo épidémie difficile à maîtriser + manque de masque FFP2 pour les soignants (je ne suis pas soignante donc j'espère ne pas me planter mais il me semblait que c'était le cas) + tests PCR encore peu répandus, là j'ai l'impression qu'on s'est quand même organisés. Il me semble que dans certaines maternités il y a aussi des tests antigéniques systématiques avant l'admission.
Je comprends tes craintes en tout cas, mais perso j'ai bon espoir que ça aille vers le "mieux" !
 

Derniers messages