Espace de discussion parents / childfree

Mlle Macaron

Still processing
3 Jan 2019
2 436
28 946
113
@Compote Bah comme on l'a dit il y a aussi une question de contexte, en général ça se sent quand la personne n'apprécie pas (en tous cas moi il parait que même si je ne dis rien je maitrise très bien le regard assassin :cretin:). A titre personnel ce que tu décris ne me dérangerait pas du tout, c'est plus les remarques chelou du type "je vais t'emporter et plus jamais te rendre ahahahah" et l'appropriation de surnoms qui seraient utilisés par les parents.
 

Hello

Qwerty.
4 Jan 2019
468
4 891
93
@Compote perso, c'est juste que j'ai un peu de mal avec ma BM... En fait, lors de la 1ère rencontre (décembre 2020 donc en plein covid), elle revenait du supermarché, elle nous a totalement ignoré, s'est jetée sur notre fils en le touchant l'embrassant sans s'etre lavée les mains, on a pas eu le temps de réagir et heu... voilà c'était le truc en trop et depuis je bloque totalement.
Quand il s'agit de mon BP ou de sa femme, ou l'oncle de mon fils, ca me rend trop heureuse de les voir le porter et danser avec lui, lui caresser la joue, etc. J'apprécie qu'ils nous demandent s'ils peuvent le porter, etc. au lieu de se l'approprier comme ma BM peut le faire, elle est plus en mode "mets le sur mes genoux'''. A Thanksgiving mon BP l'a gardé sur ses genoux le temps d'une sieste du coup maintenant j'ai plein de photos trop mignonnes d'eux deux, meme chose avec sa femme (mon fils a fait le tour des genoux pour ses siestes :cretin: ). Un matin on a du faire une course rapide avec mon mari, ils se sont proposés de le garder et bah on leur a confié les yeux fermés. Son oncle l'appelle ''my dude'' et ca ne me gene pas du tout au contraire, je trouve ca cool qu'il essaye d'établir une complicité entre eux.
Ma famille n'a toujours pas pu le rencontrer et si mes soeurs agissent comme tu le fais, ca me rendrait trop heureuse ! (sauf que mes soeurs ne savent pas tricoter donc je peux rever pour qu'il ait une écharpe ou des chaussons :yawn:)
 
Dernière édition:

Serena Snape

Sugar, cream or cyanide ?
10 Jan 2019
226
2 209
113
Je viens de découvrir l'article de Clémence concernant la campagne de Stop VEO en sous-marinant sur un autre topic de la section parentalité (mais je préfère réagir ici pour ne pas polluer la discussion là bas).

J'ai eu connaissance de l'initiative via des gens de mon entourage qui sont parents ou profs et j'avais hésité à poster mes questionnements sur Rockie. En fait, je craignais de renvoyer l'image d'une pro-VEO en disant que ces affiches m'avaient laissée perplexe :shifty: Ça m'a un peu interpelée de voir que "copier des lignes" était au même niveau que, par exemple, la fessée ou les menaces. Après c'est sûr que l'intérêt pédagogique derrière le fait de recopier 100 fois la même chose n'est pas foufou non plus (c'est sans doute plus intéressant de faire en sorte que l'enfant analyse à l'écrit ce qui vient de se produire, ça permet de lui faire travailler la prise de recul, son sens de l'analyse et ses capacités rédactionnelles), mais ça m'a vraiment surprise de voir ça dans les VEO... A contrario, ça m'a paru étrange de ne voir mentionnée nulle part l'absence de limites, qui est également une forme de maltraitance au final.

Le manque de nuances, de contextualisation et de pistes concrètes m'a aussi posé question, même si les "slogans" sont pensés en premier lieu pour être percutants. Mais bah... Si ça ne fera pas spécialement réfléchir ceux qui sont convaincus du bien fondé des VEO, je me demande quel impact ça peut avoir sur les autres parents en pratique. Quid de la personne à bout qui a privé son bambin de dessert la veille, qui ne voulait pas en arriver là et qui tombe sur cette affiche en ouvrant Facebook ? Quelles solutions on propose aux parents, et surtout aux mères, qui sont désemparées ? Et si l'enfant/ado est sans cesse dans la contestation et cherche toujours le rapport de force avec l'adulte, tout bienveillant qu'il soit ? (Genre moi à 14 ans, quoi.) Est-ce que ça ne créé pas encore plus une spirale de solitude/culpabilisation/découragement et une espèce de prophétie auto-réalisatrice ?

Alors disclaimer : je ne nie pas du tout que les sensi sont d'utilité publique, surtout pour des générations qui ont été élevées à coups de VEO et qui ne voient plus le problème/ont plein de choses à déconstruire/disent qu'ils ont vécu ceci-cela et qu'ils en sont pas morts (je m'inclus dedans d'ailleurs). C'est bien d'en parler autant. En revanche, l'intérêt de cette campagne m'a laissée songeuse. Je ne suis pas concernée mais de l'extérieur, ça fait un peu injonctions et je trouve ça moyen de voir des affiches pointer les gens du doigt en mode "t'es pas gentil, faut pas faire ça" sans plus de ressources derrière.

Je suis certainement à côté de la plaque, mais du coup je m'étais demandée quel regard vous portiez, en tant que parents, sur ce genre d'affiches ? Quel est votre ressenti par rapport à ça ?
 
Dernière édition:

Kettricken

Hate is always foolish, love is always wise
3 Jan 2019
3 784
48 011
113
@Serena Snape A chaud, je dirais qu'à la fois je trouve ça bien de dire de manière officielle que la gifle (par exemple) ne devrait jamais être considéré comme un gste d'éducation normal
Par contre, comme tu le dis, je trouve que c'est un peu léger de juste dire à des parents "ne tape pas, ne punis pas, ne crie pas" sans leur direque faire. Ca fait un peu "ok tous ces gestes avec lesquels tu as peut-être toi-même été élevé, tu n'y as plus droit comme outil éducatif. Mais tu dois quand même bien sur éduquer tongamin pour en faire quelqu'un de bien. Bonne chance !"
Beaucoup de gens ont été élevés avec ce qu'on appelle des VEO. Et quand on a connu une éducation basée sur un système de domination dénuée de respect, ça peut-être dur d'en sortir
Je trouve que la parentalité fait remonter énormément de choses liées à l'éducation qu'on a eue. On (?) réagit souvent avec les tripes, et ça n'est pas facile de dconstruire ça

Donc en gros, je suis assez d'accord avec toi.
Il faudrait une émission de service publique où des intervenants viendraient parler des théories d'éducation, de cas concrets, où on aurait aussi des témoignages de parents etc Je me doute que pour certains, ça pourrait encore être perçu comme un traitement de faveur donné aux familles. Mais en vrai, il y a un réel enjeu de société. Ca serait bénéfique pour tout le monde que les parents aient plus de clef en main.
La limite étant que l'état peut interdire certaines choses et proposer des pistes de que faire mais ne peut s'immicer trop loin non plus dans l'éducation des parents.

Ici, on a la chance d'avoir une super communauté de parents, avec des témoignages sincères, un mélange de pailettes et de galères, qui te montrent la réalité ou plutôt les réalités de la parentalité. Avec des gens qui réfléchissent à leurs parentalités (c'est aussi un privilège que d'avoir le temps de le faire) et qui en discutent.
C'est hyper enrichissant et tout le monde devrait pouvoir accès à ça (certains l'ont dans leur entourage IRL ceci dit)