Espace de discussion parents / childfree

Hama

Same old turtle
5 Jan 2019
278
2 109
93
@Nina Simone Weber Ma soeur est éloignée géographiquement de mon fils, et là il est encore petit.
Mais je prévois de l'envoyer en vacances chez elle quand il sera en âge de voyager seul
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

J'espère qu'elle sera d'accord et qu'ils pourront se tisser une chouette relation ainsi sans nous les parents :puppyeyes:.
Là elle vient nous voir en juin et c'est chouette.

Je pense que une discussion avec les parents seraient bénéfiques pour avoir leur point de vue si pas déjà fait :fleur:
 

UranusMarie

Well-known member
2 Jan 2019
2 333
18 021
113
Landes
@Nina Simone Weber j'ai une tante très mal à l'aise avec les enfants. Quand on était petits, clairement, elle me faisait un peu peur. Maintenant qu'on est adultes, on s'entend très très bien, et on adore passer du temps avec elle !
Comme d'autres, je te dirais d'en parler franchement avec les parents, et aussi que même si tu ne le fais pas pour toi, prendre des nouvelles, demander des photos, réagir à ce qu'ils te diront sur leur enfant leur fera sans doute très plaisir !
Bon courage !
 

Nina Simone Weber

Dzzzzz dzzzzzzzzzzz!!!
6 Jan 2019
31
220
33
Albens 73
@Kettricken @Serena Snape @CCCC @Hama @UranusMarie
Oh merci pour vos réponses, c'est vraiment sympa à vous et ça me donne un nouvel éclairage :cupidon:

Il y a quelque chose que j'aurais dû vous préciser: entre frère et soeurs chez nous, on n'est pas proche, et ça dure depuis longtemps. Ils me donnent très peu de leurs nouvelles et des nouvelles de leurs petites familles (sans exagérer, je dois avoir des sms de leur part 2 ou 3 fois par an) et me demandent peu des miennes, c'est un peu chacun pour soi et chacun chez soi (en plus on est éparpillés chacun dans une région differente, à 500 bornes les uns des autres). Fut un temps j'essayais de venir vers eux, mais devant le peu de répondant j'ai arrêté de faire le pas vers eux il y a déjà longtemps. J'ai finalement compris que je les intéresse moyen en tant que personne.

Donc on ne parle pas entre nous de sujets personnels. Ils ne savent pas que je ne veux pas d'enfants ou si ils le savent ce n'est pas par moi.
Malgré le genre de relations qu'on entretient je ne veux pas les blesser/vexer, mais je ne me vois pas leur demander regulièrement des nouvelles vu le peu de cas qu'ils font de moi et de ma vie en général. Quand on se voit je pose des questions, je m'intéresse un minimum, mais juste je ne suis pas à l'aise dans les interaction avec les enfants à part avec la plus grande. J'ai envie de leur en parler pour ne pas qu'ils s'imaginent que c'est du désintérêt envers leurs enfants mais comme on ne se parle pas franchement à coeur ouvert je ne sais pas comment aborder la chose.
 

Kettricken

Hate is always foolish, love is always wise
3 Jan 2019
2 528
30 248
113
@Nina Simone Weber pour le coup, ma famille ne fonctionne pas comme ça, donc je ne pourrai pas vraiment t'aider.
Mais je trouvais ça intéressant ce que disait @CCCC sur le fait que les enfants ne gardent pas rancune et ça semble dire que si tu veux t'impliquer plus tard dans la vie de tes neveux et nièces, eux ne devraient pas être un obstacle.
Le soucis, si je comprends bien, c'est plus de ne pas perdre contact avec tes frères et soeurs et de leur faire comprendre que tu es juste mal à l'aise avec les petits enfants ? Parfois, il suffit juste d'une petite phrase dite au bon moment, pour garder le lien ou faire passer des messages : "je suis contente qu'ils aillent bien", "j-'ai hâte qu'ils grandissent, vu que je suis pas douée avec les jeunes enfants"

J'espère que ça se mettra bien pour toi :fleur:
 

Nina Simone Weber

Dzzzzz dzzzzzzzzzzz!!!
6 Jan 2019
31
220
33
Albens 73
Merci @Kettricken et @Safinette :fleur: vos réponses sont vraiment intéressantes!

Alors oui @Kettricken c'est en grande partie ça, et en plus je ne veux pas que soit prétexté un soi-disant désintérêt envers leurs enfants pour ne pas faire l'effort de maintenir des liens (mon frère est assez susceptible et je pense que ça serait possible de sa part). D'autant que ça n'est pas un désintérêt que j'éprouve envers mes neveu et nièces mais bien que je ne suis pas à l'aise avec les tout-petits, donc pas qu'ils se fassent de fausses idées :erf:

Et @Safinette tu mets le doigt sur quelque chose, il y a deux raisons principales pour lesquelles je tiens à créer ce lien:
- quand j'étais enfant j'ai eu une tante qui nous a consacré beaucoup de temps à mes cousins et moi, qui nous invitait quelques jours chez elle, nous organisait des aprèms jeux ou travail manuel, et on a vécu des moments tellement super et mémorables avec elle que je veux offrir la même chose à mes neveu et nièces. Je les aime, à ma façon peu conventionnelle puisque je ne sais pas m'y prendre avec eux sauf avec la plus grande, mais c'est indéniable et je veux moi aussi leur offrir de beaux souvenirs.
- l'autre raison, en effet, est plus "égoïste" et reflète tout ce qui me contrarie et m'angoisse dans nos relations frère/soeurs: la peur qu'ils me tiennent encore plus à distance de leurs vies au prétexte que je ne semble pas assez m'intéresser à leur goût (là je pourrais à la limite commencer à débattre avec eux sur le fait qu'ils ne manifestent pas non plus d'intérêt envers moi, mais je doute de leur bonne foi pour avoir déjà tenté de dire mon ressenti^^)
 
Dernière édition:

Ju_nosaurus

Well-known member
1 Oct 2019
10
85
13
Bonjour tout le monde, j'ai une question à poser aux parents de ce topic au sujet des rapports tante-nièces/neveux :)

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Mon frère est comme toi, pas à l'aise avec les enfant en bas age.
Il habite à 7 minutes à pied de chez moi, mon fils a 2 ans et demi, et il l'a gardé une fois 2h30 quand il dormait pour qu'on se fasse un resto avec mon conjoint!
Et ça ne me dérange pas du tout (même si j'aimerais bien qu'on nous le garde plus souvent :cretin: )
Et je ne peux pas vraiment lui en vouloir, avant d'avoir un enfant je n'aurais jamais proposer de garder un enfant de moins de 3 ou 4 ans à qui que se soit je crois, je n'étais pas à l'aise non plus, donc je comprend.

Après vu qu'on habite dans la même ville, il voit son neveux 1 fois par semaine/deux semaines et joue un peu avec, mais il passe assez vite à autre chose, même si on voit qu'il y prend du plaisir et qu'il aime son neveu, ça ne l’intéresse juste pas énormément les jeux de bébé.

Et je sais que quand mon fils sera plus grand, mon frère sera un super tonton qui l’emmènera au ski, en rando, faire du kayak, au cinéma, je n'ai pas de doute la dessus, mais il va falloir attendre qu'il ait 7/10 ans je pense.


Quand tu les vois essaie peut être de faire une activité avec eux? (piscine, acro branche, exposition pour les enfants) C'est un bon moyen de passer du temps avec eux, tout en ayant pas besoin "d'inventer" des jeux
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
1 707
12 989
113
Comme on parle régulièrement de pression à avoir des enfant je vous partage une petite perle de notre ami Nicolae Ceausescu l’ancien dirigeant roumain (de 1967 à 1989).

Nicolae Ceaușescu a dit:
Le fœtus est la propriété de la société toute entière. Quiconque évite d’avoir des enfants est un déserteur abandonnant les lois de la continuité nationale.
Les gens de moins de 25 ans sans enfant avait une pénalité financière (sort de contre allocation familiale sous forme de supplément d'impôt). (Décret 779)
L'avortement y était interdit (Décret 770)

Ceci dit c’est intéressant de remarquer que les pays du bloc de l’est ont souvent été en avance concernant le droit à l’IVG mais qu’il ont ensuite été les premiers à le restreindre face à la baisse de leur démographie. Et qu’ils ont du mal à abandonner ces réflexes : cf. Pologne actuelle.
 

Kettricken

Hate is always foolish, love is always wise
3 Jan 2019
2 528
30 248
113
Les gens de moins de 25 ans sans enfant avait une pénalité financière (
:fear: :oo: :scream: :mur: :non:
Mais c'est DINGUE ! Moins de 25 ans en plus ! Donc t'a à peine le temps de devenir adulte que paf, tu dois te reproduire :slap:
Mais purée, en plus de la pression à avoir des enfants, vous imaginez la double peine pour tou.tes les célibataires qui rêvent de fonder une famille

C'est atroce
 

Persévérante

La patience est un plat qui se mange sans sauce
2 Jan 2019
1 378
14 968
113
Les CF j'ai écouté l'épisode "l'horloge biologique" de "un podcast a soi", ça fait du bien d'entendre "je n'ai pas d'enfant et c'est cool", des réflexions hyper intéressantes et des trucs qui m'ont rendu folle de rage aussi ("t'as pas d'enfant car tu as pas trouvé le bon nianiniania" ) Et une analyse critique de la société qui considère qu'une femme ne peut s'accomplir qu'en tant que mère.
Bref je vous le conseille ! (Ainsi que le livre " sorcières, la puissance invaincue des femmes" de Mona Chollet qui parle beaucoup des femmes sans enfants )
 

Safinette

Well-known member
4 Jan 2019
1 477
14 312
113
Coucou

J'avais écouté un podcast à soi, j'avais trouvé ça bien.

Je discutais avec une pote ce week end qui est CF de la force, ou en tout cas ce n'est pas un but dans la vie pour elle de faire des enfants, et actuellement elle n'est pas dans une situation pour en faire. Mais sa psy lui a dit un truc du genre "faut qu'on mette tout en oeuvre pour que vous puissiez en avoir si vous voulez " ( a savoir trouver un mec) "car je ne voudrais pas qu'à 40 ans vous regrettiez".
Ma pote qui semble toute neuve dans son cheminement était un peu perdue car du coup elle doute de tout.
ça me tue qu'une psy se permette ce genre de chose, elle n'a pas creusé sa non envie de devenir mère, mais elle creuse le fait de la mettre dans les conditions pour le devenir.

Ma psy (que j'avais laissé tombé pile poil ce jour là) m'avait dit ça aussi en plus "violent" , j'avais eu le droit au discours sur l'épanouissement et l'accomplissement dans la vie d'une femme, le but ultime, et mon problème à ma féminité (à l'époque j'y allais car j'étais avec un PN et que j'essayais de m'en sortir....j'avais vraiment d'autre chat à fouetter que de discuter avec une nana hors du temps qui voulait que je me reproduise avec un connard...)

ça m'avait foutu en rogne, et la ça me saoule pour ma pote. Bon elle reste lucide et sa psy l'aide sur plein d'autres sujets, elle va lui demander de ne plus évoquer celui là tant qu'elle ne se sera pas forgée une opinion par elle même.
 

Onirinaute

Well-known member
16 Jan 2019
111
571
93
@Safinette faire un enfant avec un mec toxique et abusif, meilleure idée c'est bien connu c'est pas du tout dix fois plus chiant pour t'en sortir :clap: t'as bien fait de jeter ta psy !
J'espère que celle de ta pote saura mettre le sujet de côté et respecter son cheminement personnel plutôt que de la pousser alors que sa réflexion sur le sujet n'est pas aboutie...
 

Melou

Tout ça c'est dans ma tête
18 Jan 2019
310
1 866
93
@Safinette autant pour la réaction de ta psy je comprends, c'est complètement abusé, autant je suis plus mitigée sur l'avis de celle de ton amie. Je pense qu'on va chez un*e psy avec un paquet de noeuds à déméler, et si un.e patient.e leur dit "je ne veux pas d'enfants", ça peut être vrai mais ça peut être aussi une personne qui ne se trouve pas légitime à exprimer son désir enfants (à cause de problèmes avec ses parents, de manque de confiance en soi ou autres) et je pense que c'est le rôle de la psy de déméler tout ça, je ne trouve pas ça délirant qu'elle creuse un peu, en faisant attention aux injonctions et aux formulations évidemment, mais bon c'est son job quoi. D'ailleurs elle peut aussi creuser dans l'autre sens si un.e patient.e veut des enfants. Mais je pense que ça fait partie de leur rôle de nous aider à nous poser des questions, même si sur le coup c'est pas toujours agréable.
 
You Rock !: Roanne et Lolita

Safinette

Well-known member
4 Jan 2019
1 477
14 312
113
@Melou je pourrais être d'accord si elle n'y allait pas de base pour un soucis qui n'a rien a voir avec le machin et en plus si elle cherchait la cause de cette non envie (cause qu'on creuse rarement sur quelqu'un qui VEUT des enfants mais passons).
La d'après ce que m'a dit ma pote c'était....HA vous voulez pas d'enfant? on va faire en sorte que vous puissiez en avoir.
Et pas: Ok mais pourquoi dites vous que vous ne voulez pas d'enfant?
 

Melou

Tout ça c'est dans ma tête
18 Jan 2019
310
1 866
93
@Safinette ok dans ce cas je suis d'accord avec toi, c'est complètement irresponsable comme manière d'appréhender les choses...
Et je trouve aussi que les psys devraient interroger les désirs d'enfants, surtout que si la personne est sur leur divan c'est sûrement pas le bon moment pour elle et encore moins LE truc qui va régler tous les problèmes, bien au contraire.
 

Safinette

Well-known member
4 Jan 2019
1 477
14 312
113
@Melou je suis d'accord que le désir d'enfant devrait être autant interrogé que le désir de non enfant. (ou alors le non désir d'enfant devrait être aussi peu interrogé que le désir d'enfant)

On m'a sorti une fois "ah ouais mais pas vouloir d'enfant c'est le truc à la mode tu fais le mouton".....(pas une psy hein, un con lambda)....MAIS WTF.....mais du coup si ça c'est faire le mouton, faire des gamins c'est quoi?
 

Melou

Tout ça c'est dans ma tête
18 Jan 2019
310
1 866
93
@Safinette oui chez certaines personnes ça génère tellement d'agressivité qu'ils ne peuvent pas s'empêcher de te sortir un sale truc et à partir de là, il faut pas chercher la logique. "Tu fais le mouton" j'ai jamais eu, mais j'ai eu "hein? Mais ça n'a pas de sens !" sur un ton très agressif (qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire, qu'est-ce qui a du sens à ce stade :dunno:), et évidemment le grand classique "tu vas mourir seule". :vieux:
 

Safinette

Well-known member
4 Jan 2019
1 477
14 312
113
@Melou le "tu vas mourir seul"....bien entendu! avec le "tu feras comment quand tu seras vieille".....
"ça n'a pas de sens" je ne le connaissais pas....et effectivement je ne comprends pas trop justement le sens de la remarque....je pense que je serais restée assez interloquée (à moitié rigolarde je pense).