Espace de discussion parents / childfree

*looloo*

Well-known member
3 Jan 2019
2 426
16 106
113
:yawn: oui je dis "mon copain", mon conjoint c'est pour les adultes et je suis pas une adulte moi (oui ça va faire 8ans qu'on est ensemble, on a un appart, deux gosses et un monospace :fear:) je pourrais éventuellement dire "mon partenaire de pacs" mais c'est bizarre :hesite: "mon compagnon" c'est bien trop sérieux, nan mon copain c'est très bien :lunette:
C'est marrant parce que lui dis "ma femme" :yawn:
 

Serena Snape

Sugar, cream or cyanide ?
10 Jan 2019
645
10 424
93
@CCCC @Lolita j'ai jamais utilisé le mot "copain" non plus. Comme on était amis avant de se caser ensemble, pour moi ce terme dépeindrait pas vraiment l'évolution de notre relation. A 18 ans quand les gens me parlaient de mon "copain", je rectifiais toujours "non c'est mon conjoint :drama:" d'un p'tit air suffisant. Je trouvais que c'était décidément trop classe de pouvoir employer ce mot, ça faisait très officiel, un peu pompeux, c'est bien mon genre.
Je m'autorise à l'appeler "mon mari" depuis que je lui ai fait ma demande, étrangement ça comptait pour moi de pas utiliser ce terme avant, parfois j'aime bien jouer sur les mots. Comme on s'est mariés assez récemment, l'homme a pas changé son habitude et continue de dire "ma compagne" pour parler de moi, ça me dérange pas (ou peut-être qu'il me traite de harpie quand j'ai le dos tourné, mais tant que je le sais pas c'est OK).

Après ça m'étonne pas spécialement d'entendre parler de "copain" même si le couple a des enfants et/ou vit ensemble depuis des lustres, idem pour les gens non-mariés officiellement qui se disent "mari" ou "femme". Tout ça a le symbolisme qu'on veut bien lui donner. Ça étonne toujours un peu les gens de nous voir nous adresser l'un à l'autre par les diminutifs de nos prénoms, après 9 ans de cohabitation on a toujours pas pu/voulu se reparamétrer là dessus, donc bon chacun son truc.

J'avais pas nécessairement associé le côté plus "pointilleux" des mots pour désigner sa moitié et la présence d'enfants du coup.
 

Safinette

Well-known member
4 Jan 2019
1 702
16 456
113
@CCCC
Je ne sais JAMAIS trop comment présenter mon conjoint.
Lui a déjà été marié, donc s'il disait "sa femme" je penserais à son ex femme je crois (que des fois j'ai tendances moi même à appeler "sa femme" :ninja:....bon quand je l'ai rencontré ils étaient séparés depuis un bail mais pas encore divorcé, donc pendant un an c'était quand même sa femme...bref c'est chelou)
On est concubin nous (ouesh ma gueule!) mais je vais pas le présenter comme tel, je trouve que ça fait culcul.
Mon compagnon j'ai l'impression de parler d'une bestiole : "je vous présente rintintin mon fidèle compagnon!"
Ma moitié....j'ai toujours trouvé ça bizarre, surtout qu'on fait pas la moitié l'un de l'autre ...
Mon chéri/mon copain....j'aime moins non plus.

Mon conjoint reste celui que j'utilise le plus facilement.
 

Floowls

Petit koala roux
9 Sept 2019
747
8 928
93
Je l'ai toujours appelé par son prénom sauf rares exceptions quand la personne ne pouvait pas deviner qu'elle relation on avait. D'ailleurs en privé on ne s'est jamais donné de petits noms non plus.
C'est souvent arrivé qu'on nous dise "ah mais vous êtes en couple !?" à cause de ça et parce qu'on était pas très démonstratif en public.
 

Safinette

Well-known member
4 Jan 2019
1 702
16 456
113
Et chez les parents y'en a qui s'appelle "papa" et "maman" ? ça m'a toujours perturbé comme façon de faire (j'ai l'impression que c'est un peu plus ancien comme mode)

Mon beau père appelle ma mère "maman" car c'est la "maman" de leur chien....elle déteste! (je soupçonne que ça soit pour ça qu'il le fasse d'ailleurs ! :devilish:)
 

Floowls

Petit koala roux
9 Sept 2019
747
8 928
93
@Safinette mes parents s'appellent "papa" et "maman". Je pense qu'ils le font toujours même s'ils n'ont plus d'enfants à la maison et pas juste quand je viens pour le week-end. C'est tellement devenu habituel qu'ils ne doivent même plus s'en rendre compte. Mon frère appelle toujours sa femme par son prénom ou "chérie". Ça ne doit plus trop se faire de dire papa/maman sauf pour parler aux enfants dans notre génération.
 

Persévérante

La patience est un plat qui se mange sans sauce
2 Jan 2019
1 561
16 436
113
@Safinette Non ! :fear:Je trouve ça hyper bizarre et malaisant !
Ici je dis "mon mari" ou son prenom quand je parle de lui avec d'autre. Et entre nous c'est "doudou" ou "mon/ma chéri.e"
On est très petits noms, j'appelle pratiquement jamais ma fille par son prénom (#veo :troll: ),du coup c'est marrant parce que quand je l'appelle "ma loutre" ou "chaton" elle me répond "d'accord maman loutre !"
(D'ailleurs hier j'étais maman Tigre. Si ça c'est pas la classe. :drama: )
 

Mlle Macaron

Still processing
3 Jan 2019
1 292
14 683
113
Pareil que @Persévérante , j'utilise "mon mari" ou son prénom. Et je l'appelle quasi exclusivement "chéri". Ce qui peut induire des confusions parfois quand je m'adresse à un de mes enfants et que je dois rectifier "non pas toi-chéri". :yawn:
En fait j'ai tendance à réserver l'usage des prénoms quand je veux attirer l'attention (mon mari) ou faire preuve d'autorité (les enfants) :ninja:
Je dis Papa ou Maman pour parler de nous quand je m'adresse à mes enfants, mais je pense que j'utiliserais de plus en plus "ton père" quand ils grandiront. Ce serait trop bizarre d'appeler mon mec Papa, c'est pas mon père...
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 206
4 118
113
Ici c'est "mon humain de compagnie" parfois je parle de "mon copain", "mon amoureux", "mon conjoint/compagnon" (essentiellement pour la CAF :cretin:) et entre nous c'est la foire aux surnoms, si on s'appelle par nos prénoms c'est pour une dispute "PRÉNOM je t'avais demandé de faire la vaisselle et elle est toujours pas faite ?!" et on a pas d'enfants, juste un chat mais du coup on utilise beaucoup les termes "papa" et "maman" dans ce cadre y compris "Me dire ça à MOI ?! La MÈRE de ton enfant ?!"
 

Persévérante

La patience est un plat qui se mange sans sauce
2 Jan 2019
1 561
16 436
113
@Emy Snape c'est une private joke récurrente sur le topic des parents quand on trouve que le dogme de la parentalité positive va trop loin :happy:
Mais grosso modo certains gourous considèrent que de surnommer son enfant c'est l'inférioriser ou le catégoriser (attention je parle pas de surnom comme "la grosse" ou "porcinet" ou autre ! ) et donc l'enfant s'identifie au surnom et fait tout pour y coller au lieu de développer sa personnalité propre.
Je reconnais que j'utilise son prénom souvent quand je me fâche mais clairement pour moi c'est poussé le vice trop loin que de considérer les surnoms comme VEO. (De même que les parents qui vont faire un bisous à leurs enfants pendant qu'ils dorment, sont en tort car l'enfant n'a pas donné son consentement. C'est pousser trop loin les choses....)
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
1 895
14 262
113
@Safinette Dans mon ascendance agnatique on a une pratique dont je ne connais pas la répartition, mais l'ensemble des adultes non grands parents s'appellent entre eux par leur prénom ou leur surnom issu de leur prénom stylé Dédé ou Doumé,.... (Les grands parents ont droit au titre grand-parental qu'ils ont choisi et sont appelés comme ça en présence des enfants par tous.) Donc on ne s'appelle même pas spécialement comme ça entre ascendants.

Ma compagne/ma femme/ma PDC/la Cendrillon dont je suis le prince/la princesse dont je suis le crapaud/l'Isabelle dont je suis le Patrick (Balkany) modifie la manière de m'apostropher en fonction de la distance spatiale qui nous sépare. Si à proximité immédiate j'ai le droit à moult surnoms d'une mièvrerie infini, à une distance de 3 mètres ou plus je suis appelé par mon prénom. Et depuis quelques mois mon enfant de 3 ans fait pareil. En ma présence immédiate, il m'appelle papa mais sinon il m’appelle par mon prénom de l'autre coté de l'appartement, ou si papa ne semble pas fonctionner. (En cas de cauchemars ou de bobo, le papa revient par réflexe).
Ça le fait un peu bizarre si tôt mais ça ne me gène pas vraiment. S'il fait ça à sa mère ça la met en colère.

Dés fois pour déconner, la Sissi dont je suis le François Joseph, se présente comme étant "la génitrice de mon fils". Mais de manière générale c'est un sujet de déconne récurant au sein de notre couple.
 
Dernière édition:

Kitchie

Well-known member
3 Jan 2019
232
1 528
93
Alors moi les surnoms et autres diminutifs je comprends qu’on puisse considérer cela comme de la VEO. Il y a des familles où les surnoms ridicules ou autres diminutifs (généralement pas très recherchés et issus du dédoublement de la première syllabe du prénom) sont très courants et je trouve qu’en effet ça a un côté un peu dégradant surtout quand les enfants grandissent et qu’on continue à les appeler comme ça devant tout le monde (et même des gens extérieurs à la famille). Moi ça a tendance à m’énerver mais bon si les personnes concernées ne s’en plaignent pas...
 
You Rock !: CCCC

klifer

Le temps passe vous savez ...
2 Jan 2019
817
10 589
93
www.mokumonmywrist.eu
@Kitchie mais du coup y a t'il une difference entre un surnom dit personnalisé et qui peut être mal vécu car pas apprécié par la personne (ou leur mère, les puers de la crèche qui appellent ma fille Senn' C'EST A VOUS QUE JE PENSE OUI) et le petit surnom plus général qui tient plus du mot doux du genre "Mon amour" "ma douce" "mon coeur" et autres petits noms d'animaux qui n'ont aucun lien avec l'enfant ?

Je pense aussi que si l'enfant n'aime pas qu'on l'appelle d'une manière il faut que ce soit respecté manu millitari. Du coup à mon avis ça devient un genre de leçon de vie intéressante : Je n'aimais pas une situation mais j'ai appris à exprimer mon avis et du coup la situation a cessé. Plus renforcement de la confiance parentale puisque le parent a accepté, ça pourrait être un genre de truc qui apprend l'importance de la communication ? Je vais trop loin?
 

Lise Anne

Well-known member
2 Oct 2019
59
538
83
@Safinette Peut-être que c'est une question de temps aussi ?

Je ne sais pas depuis combien de temps tu connais ton compagnon mais s'il a été marié pendant 15 ans et qu'il a des grands enfants, c'est un peu "normal" qu'on considère son ancien couple comme un vrai couple stable si à l'opposé vous êtes ensemble que depuis 2 ans (ce qui est bien aussi). Même si vous vivez ensemble. Quand ça fera 5/7/10 ans, les gens ne se poseront plus la question?

Pour la question des surnoms, pendant très longtemps j'ai dit: "mon mari". Mais dans les conversations avec les collègues, je trouvais ça très surfait, très hautain, j'avais l'impression de lui enlever son individualité. Maintenant je me force à dire son prénom et les gens savent de qui je parle.
A la maison, je dis "papa" si je m'adresse aux enfants: "Va chercher Papa, on passe à table" sinon je l'appelle par son prénom. Pareil pour les grands-parents et d'ailleurs ça donne des situations rigolotes aux repas de famille: "Maman est-ce que tu veux du pain?""Mais enfin, elle s'appelle pas Maman, c'est Mamie!".
 
Dernière édition:

Kitchie

Well-known member
3 Jan 2019
232
1 528
93
@klifer Ah ben non! Un mot gentil comme « mon choux » « mon coeur » etc. ça ne pose aucun problème, au contraire c’est affectueux. Moi je pensais aux adultes de 30 ans que leurs parents et toute la famille appellent encore « Doudou » ou « Kiki » ou je ne sais quoi. Souvent la personne concernée se plaint mais tout le monde s’en fout et parfois elle n’ose même pas se plaindre de peur que Môman fasse la gueule. Mais bon, moi ça m’est égal je ne suis pas directement concernée mais si les parents d’enfants petits pouvaient stopper cette pratique avant que ça soit trop tard ça serait pas mal.
@Safinette oui moi aussi j’ai cette impression que mon couple n’est pas considéré comme sérieux ou solide par certains parce que childfree, et ni le mariage, ni le temps n’y changent rien.