Entamer une psychanalyse : pourquoi, comment, avec qui...

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
1 968
16 043
113
#1
Hello,

Je songe à entamer une psychanalyse. Je ne sais pas si c'est une bonne idée. J'aimerais que les personnes qui ont sauté le pas puissent m'expliquer pourquoi, quelles étaient les attentes, quels furent les résultats... Pourquoi tel ou tel analyste... qu'est-on en droit d'en attendre... et tant d'autres questions que je ne me suis pas encore posées.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Voilà, merci de vos avis et des bises à chacun et chacune. :cupidon:
 
You Rock !: Koala et Oriane-

Locha

Coach et psychothérapeute vers l'infini et au delà
30 Jan 2019
100
191
43
Ho-Chi-Minh City, Vietnam
saigon.coach
#2
Hello!

Je me permets de donner mon ressenti sur la question à la fois en tant que personne qui suit et a suivi une/des thérapies et en tant que thérapeute. La première question que j'ai envie de te poser, c'est pourquoi une psychanalyse plutôt qu'une autre forme de thérapie? A titre personnel et professionnel, je trouve que la thérapie pure façon psychanalyse a pas mal de limites: creuser le passé c'est bien, mais ça n'aide pas toujours à avancer là maintenant. Cela dit, ça dépend vraiment beaucoup du thérapeute. J'ai eu des psys qui ne disaient rien, ou posaient une question une fois toutes les 3 sessions. Je pense que ça peut faire du bien à des gens qui n'ont personne à qui parler et/ou qui n'ont pas trop tendance à s'auto-analyser, mais sinon je trouve cela peu interessant. Parfois on a des moments soudains de réalisation, mais je trouve qu'il y en a peu et que cela nécessite beaucoup d'années de thérapie. J'ai finalement plus avancé ces 3 dernières années que les 17 précédentes avec quelqu'un qui intervient plus, pose des questions plus régulières et pertinentes. Si je devais donner des conseils sur "comment choisir son thérapeute", je dirais:

1) Définis clairement ce que tu attends de ta thérapie: trouver des solutions pour le futur, régler du problème du passé, comprendre des relations familiales etc
2) Regarde les différents types de thérapies qui existent (analyse, systémique, comportementale...) et définit celle.s qui te parle.nt le plus
3) Check les thérapeutes qui pratiquent ce ou ces types de thérapies et prends des rdvs
4) Rencontre plusieurs thérapeutes et fais ton choix. Il n'y a qu'en testant qu'on peut savoir si quelqu'un nous convient, si le courant passe, si la méthode nous parle, si on se sent en confiance ou pas. Il ne faut pas hésiter à dire a la personne qu'on arrête si on ne le sent pas. Certaines personnes préfèrent aussi un thérapeute du même sexe qu'eux, d'autres c'est le contraire. C"est mon cas, j'ai vu des psy femmes et des hommes, et je me rends compte que je suis plus à l'aise avec les hommes.

N'hesite pas à tester, et même à chaque thérapeute que tu es en recherche et que tu fais des essais avec plusieurs thérapeutes pour voir ce qui te convient. La réaction de certains juste à cela peut en dire beaucoup et faire gagner beaucoup de temps (car oui, ceux qui vont dire que c'est une mauvaise idée et essayer de te convaincre que c'est avec eux qu'il faut travailler existent.. j'aurais personnellement tendance à fuir ce type de comportement mais encore une fois, ça dépend complètement de chacun). Voila j'espère que mon expérience aura pu t'aider!
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
1 968
16 043
113
#3
@Locha Merci beaucoup pour ta réponse, ça m'aide vraiment beaucoup. Quand j'ai écris ce message, j'étais à fond dans mon idée de commencer une analyse, maintenant, je suis moins sûre... ton message me permet de relativiser et de me faire comprendre qu'il y a d'autres façons de travailler sur soi.

J'ai pris RDV avec un thérapeute lundi. Je verrai comment ça se passera et j'aviserai !
 
You Rock !: Locha

Locha

Coach et psychothérapeute vers l'infini et au delà
30 Jan 2019
100
191
43
Ho-Chi-Minh City, Vietnam
saigon.coach
#4
Je connais des gens qui ne jurent que par la psychanalyse, je pense que ça dépend vraiment de chacun, de ce qu'on cherche, du thérapeute.. faut pas hésiter a tester et a se renseigner. j'espère que ton chemin se passera bien :)
 

Zelila

Well-known member
5 Jan 2019
176
879
93
29
#5
@CCCC Je voulais savoir comment s'est passé ton rdv, si tu veux bien me raconter un peu :fleur:
C'est un psychiatre que tu as vu?

Je ne connais pas vraiment la différence entre les spécialités, mis à part que le psychiatre est le seul a être remboursé si j'ai bien compris (reprenez moi si je me trompe, je n'y connais vraiment rien :lol:)
Pareil pour types de thérapies, c'est le flou artistique pour moi... :shifty:

J'hésite pour ma part à consulter pour des problèmes d'anxiété mais je ne sais pas du tout vers qui me tourner :hesite:
Si quelqu'un peux m'éclairer :fleur:
 

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
1 968
16 043
113
#6
@Zelila bah ça c'est bien passé, quelqu'un qui écoute sans juger, j'ai pu balancer ce que j'avais sur le coeur, j'ai fait 3 séances et à chaque fois j'ai l'impression que Je pourrais parler des heures.
Je suis allée voir un psychologue/psychanalyste. Il m'a proposé qu'on fasse 4-5 séances d'une heure de prise de contact et qu'on avisera après.
Il me laisse le plus souvent parler, il relance en posant des question, parfois il reformule ou signale une connexion ou un paradoxe que je n'avais pas vu. Il m'explique parfois des comportements que je ne comprends pas (chez moi ou mes proches). Honnetement, j'ai pris l'annuaire et j'ai appelé un psy pas trop loin de chez moi parce que j'aime bien laisser faire le hasard et que je n'aime pas faire des km dans les transports. :)
Je pensais, au départ, faire une cure psychanalytique, car je fonctionne vraiment par la parole. Même si j'ai des angoisses et des blocages, je n'ai pas une phobie particulière et je pense relativement bien fonctionner dans ma vie, mais au prix d'un certain épuisement émotionnel. On verra dans une ou deux séances : peut-être que ça suffira à débloquer des choses, peut-être que j'aurai envie d'autre chose ou de changer de psy, on verra bien !

Finalement, j'en parle dans un autre sujet un peu plus vivant que celui-ci, je t'y poke :)
 
You Rock !: Zelila

Shoujiki

Well-known member
3 Jan 2019
418
1 599
93
#7
En toute honnêteté j'ai un peu peur de sortir perdue et chamboulée d'un rendez-vous chez un psy et que ça ne me cause plus de problèmes que si je n'y vais pas.
 

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
645
2 062
93
#8
Pour celleux qui passent par là, j'aurais aimé avoir une idée des tarifs d'un psychologue et d'un psychanalyste. Si la question est trop perso vous pouvez passer par un mp, c'est comme vous voulez. Merci par avance :fleur:

@Shoujiki parfois cela fait partie du processus. Le meilleur psy que j'ai vu ( il y a quelques années ) m'a fait faire un jour une séance très dure, où j'ai verbalisé pour la première fois de ma vie mon traumatisme. Sur le coup ça a été violent mais ça a débloqué énormément de choses. Un bon psy ne peut pas que brosser son patient dans le sens du poil. C'est un peu comme un gros bouton d'acné. ça fait très mal quand ça sort, mais après on est soulagé.e de ne pas avoir ce truc qui démange/fait mal tous les jours. En revanche, il faut pour moi que le 1er contact se passe en douceur, qu'une confiance s'installe. Avec ce même psy, avant la fameuse " grosse " séance, on en avait passé plusieurs à parler de philo, des belles choses que je ne voyais pas chez moi ... Si je peux te donner un conseil, c'est d'attendre d'être prête pour y aller. Ne force pas les choses tant que tu ne le sens pas, et peut-être qu'un jour l'envie/besoin de voir quelqu'un pour régler tes problèmes seront plus forts que la peur d'avoir mal pendant une séance.
 
Dernière édition:
You Rock !: CCCC et Shoujiki

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
1 968
16 043
113
#9
@Nedjma chez moi c'est 50€ la séance d'une heure pour un psychologue/psychanalyste.
@Shoujiki l'idée d'aller mieux ou moins bien, c'est quand même compliqué à évaluer. Moi ca me fait vachement de bien de parler (je n'en suis qu'au début), c'est un soulagement incroyable, par contre je chiale en rentrant. Mon mec s'inquiète vachement parce qu'il à l'impression que je vais moins bien mais en vrai je me sens mieux, sauf que ça "ne se voit" pas du premier coup d'oeil.
Moi aussi j'ai eu peur d'aller moins bien. Il y aura dans doute des moments plus difficiles...
 

Leto

Sort de son hibernation
3 Jan 2019
38
87
18
Arche d'Anima
#10
@Zelila

Le psychiatre est le seul à être remboursé car il est médecin. C'est aussi le seul qui peut prescrire des médicaments le cas échéant. Les psychologues ont quant à eux (en général) suivi un cursus "psychologie" à l'université. Au sein de la psychologie il y a plusieurs tendances comme la psychanalyse par exemple (qui hérite de Freud mais qui a beaucoup évoluée, reprenez moi si je me trompe). Mais il y a aussi d'autres types de thérapie comme la thérapie cognitivo-comportementale.

Je ne peux pas te donner plus de détails, je ne m'y connais pas assez, mais j'espère t'avoir un peu éclairé.e. :clin:
 
You Rock !: CCCC et Zelila

Zelila

Well-known member
5 Jan 2019
176
879
93
29
#11
@Leto Merci :fleur: J'ai pour l'instant pris un rdv au CMP, comme ça c'est eux qui m'orienterons, ça me parait une bonne façon de me lancer sans trop me perdre dans ce domaine que je ne maîtrise pas du tout :happy: Si ça ne marche pas bien, j'irais voir un psychiatre et si là encore ça ne va pas, je m’orientais vers un psychologue, en essayant de me renseigner un peu sur les thérapies qui existent avant. C'est tout nouveau pour moi mais je suis déjà tres contente d'avoir fait le premier pas :happy:
 
You Rock !: CCCC et Leto

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 537
93
Lausanne
#13
Suis pas fan de la psychanalyse… j'ai fait du bien meilleur boulot avec quelques psychologues aux outils affûtés (ou tellement à côté de la plaque, que c'était tout aussi intéressant de les quitter).

Une thérapie, c'est 5 ans minimum. Donc je compte une année pour sortir de la souffrance, et 4 autres pour faire du développement personnel, et là, tu bois du petit-lait!