Merlu

Le troisième type, c'est moi
18 Fev 2019
1 871
6 477
113
32
Devant ton nez
Ça me rappelle un peu ce qui s'est passé avec le film À genoux les gars. La rédac avait écrit un article dytirambique sur le film, mais les commentaires l'étaient beaucoup moins, et c'est un euphémisme.
 
  • You Rock !
Reactions: Six

Kettricken

Hate is always foolish, love is always wise
3 Jan 2019
3 655
46 003
113
Pour info, dans les commentaires sur l'article de madmoizelle demandant qu'on arrête de juger les films avant de les voir, il y a l'avis d'une autre personne ayant vu Enorme, et ce qu'elle dit de la fin est très différent
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Docteur

Well-known member
20 Fev 2019
41
285
53
Entre Rockie et Madmoizelle qui défendent ce film à coup de "ce n'est pas si grave", je me demande si je suis bien sur un magazine féministe ou si je suis tombée dans une autre dimension. Effectivement, c'est très drôle de voir une femme se faire violer pour ensuite subir une grossesse. Je dois rappeler que la grossesse peut tuer une femme ? Qu'il n'y a absolument rien d'amusement dans un relation hyper toxique où l'homme s'accapare le corps de sa femme alors qu'ils étaient d'accord tout les deux pour ne pas en avoir ? Il n'y a aucune inversion des rôles ici. C'est juste de la violence conjugale (rappelons que la violence conjugale n'est pas que physique, elle est aussi psychologique) avec un mari aillant une emprise telle sur sa femme qu'elle n'a même plus le droit de décider de son propre corps, de sa vie (contraception, carrière, vie privée, grossesse...) !
 
Dernière édition:

Nastasja

Well-known member
27 Fev 2019
125
892
93
J'ai presque (presque) envie de voir le film pour me faire une idée et surtout pour qu'on ne puisse pas me dire "tu ne l'as pas vu, tu ne peux rien dire".
Mais entre les triggers variés (viols, accouchement graphique etc) et le fait que je refuse de donner un seul centime à une production qui risque d'être problématique … ce sera sans moi.
En revanche il y a beaucoup de résumés de personnes qui l'ont vu, qui vont dans le même sens. Au bout d'un moment, si tout le monde dit qu'il est problématique ET que le pitch de départ semble l'être, c'est que ça l'est probablement.
Quant à trouver un article de promotion de film problématique sur Mad' ou Rockie, ce n'est pas la 1ère fois (cf promotion de Forte, qui contient: slut-shaming, fat-shaming, putophobie, beaucoup de racisme décomplexé etc).

Maintenant je sais que les temps sont durs pour la presse en général, et que la crise du Covid a fait du mal à beaucoup de business. Je "peux " comprendre que dans ce contexte, on devienne moins exigeante envers les annonceurs, si le but est de garder l'entreprise, et ses emplois, à flot.
Auquel cas, cela peut expliquer la présence de ce genre de chose ici (et idem chez Causette, au passage).
(Je n'excuse pas, mais je réfléchis à une explication "valable", tellement ça me paraît incompatible d'avoir la promotion de films viol-friendly chez des féministes).

Impossible d'avoir la réponse, de toute façon. En tout cas, j'espère que Mad' et Rockie auront des propositions d'annonceurs plus raccords avec le féminisme.
 

Merlu

Le troisième type, c'est moi
18 Fev 2019
1 871
6 477
113
32
Devant ton nez
@Nastasja Mouais, on voyait déjà la promotion de films en contradiction avec la ligne éditoriale bien avant la crise sanitaire, donc ça m'étonnerait qu'elle ait quoi que ce soit à voir là-dedans.
 

Nastasja

Well-known member
27 Fev 2019
125
892
93
@Merlu
:(:(:(
Tu as sûrement raison, (et pour le coup tu as meilleure mémoire que la mienne, à part Forte je ne me rappelle plus de film qui m'ait gênée). Sinon de manière générale, ce ne sont effectivement pas les 1ères choses problématiques que j'ai vues passer non plus, covid ou pas (comme l'aegaho ou je ne sais plus comment ça s'appelle) :confused:
 

Nastasja

Well-known member
27 Fev 2019
125
892
93
@Merlu
50 Shades il me semblait qu'il avait été critiqué mais je confonds peut-être avec d'autres médias :sweatdrop: Concernant les autres films, je ne me rappelle même pas avoir lu dessus, donc j'irai faire mes recherches. Merci en tout cas!
 

Leah P.

Routarde à durée indéterminée
3 Jan 2019
507
4 329
93
ledeuxiemejour.blogspot.com
@Kettricken Merci de ton commentaire parce que j'ai vu le film ce soir et je comprenais absolument pas pourquoi les gens parlaient de happy end ici.

Je précise que j'ai lu aucun article/commentaire avant de voir le film, je connaissais que le pitch qui me paraissait pour le moins compliqué.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition:

Kettricken

Hate is always foolish, love is always wise
3 Jan 2019
3 655
46 003
113
@Leah P. Merci pour ton commentaire. En voyant la différence de perception entre les autrices de l'article, l'intention déclarée de la réalisatrice et les comptes-rendus des spectateurs, je me suis bien dit qu'il devait y avoir quelque chose de plus "gris" dans le film.
Notamment la scène du viol qui en est techniquement un mais qui ne semble pas être vécu comme telle par l'héroïne et qui s'arrête dès qu'elle met un stop clair.
Et la scène dont tu parles sous-spoiler m'intéresse vraiment car l'apparente passivité de l'héroïne dans la bande-annonce m'intriguait vraiment.

Bref, un de ces 4, je le regarderai
 

Sorcière des champs

Well-known member
4 Déc 2019
66
996
83
Spoil attention
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

J'essaierai de voir ce film quand même pour pouvoir le critiquer en ayant la légitimité de l'avoir vu :p mais pas au cinéma, ça c'est sûr et quand j'en aurai la force aussi parce que entre des acteurs français que je trouve en général ou pistonnés ou moyen (oui je n'aime pas les comédies françaises, je suis encore écoeurée du tant aimé "Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu" qui selon moi est raciste à souhait (exemple au pif) et le résumé.. o_O :rolleyes:
 

Merlu

Le troisième type, c'est moi
18 Fev 2019
1 871
6 477
113
32
Devant ton nez
L'article est complet, en effet. Et on comprend du coup encore moins pourquoi on en fait l'éloge, que ce soit ici ou sur Causette.
 

pravda1917

Well-known member
7 Avr 2019
1 087
5 245
113
J’avais dit que je ne paierais pas pour voir ce film, je pensais donc que je ne le verrais quand dans 6 mois/1 an mais il se trouve que j’ai un copain qui a travaillé dessus et qui a proposé à certains de ses amis « engagés » (je mets des guillemets parce que je trouve pas d’autres mots) de le voir gratos pour organiser une table ronde après (je reste flou sur pleins d’éléments parce que je ne suis pas sure qu’il ai eu l’autorisation de le faire même si je pense que si)
J’ai rien de vraiment plus à dire que ce qui a déjà été dit sur le fond. Pour ma part je rejoins un certain nombre de personne dont j’ai lu les réactions en sortant des conf de presse. J’ai trouvé ça ultra chiant parisianno/bobo/intello.
Alors je suis pas une grande cinéphile (je connais bien le théâtre mais le cinéma je suis plutôt du côté mainstream de la force et encore, le mainstream des années 90/2000 ), il y a un cinéma français que j’adore, que je trouve intelligent mais pas prise de tête et accessible à tous et puis il y en a un autre que j’avoue ne pas comprendre... j’ai été comédienne pendant quelques temps et j’ai surtout travaillé à le devenir pendant presque 15 ans et j’ai jamais compris l’intérêt de faire des films qui sont de la démonstration d’une pseudo intelligence qui ne peut être compris par tous.
Quand le film c’est arrêté je me suis juste dit que je continuais à penser que c’était effarant en terme de sexisme mais surtout que c’était d’une prétention sans borne.
J’ai longtemps évolué dans le milieu du spectacle vivant et je suis prête à parier que je vais croiser un paquet de personne qui diront que ce film « c’est une vision » avec « ce moment de grâce » qu’est l’accouchement (tellement lonnnnnng) et que les gens qui ne comprennent pas ça n’ont qu’à retourner matter les chti (je me garderais de leur dire que ça n’existe plus parce que j’assume pas encore à fond d’être au courant de ce type d’informations mais je leur rappellerais aussi que le mépris dans leur métier c’est monnaie courante mais pas moins minable).
Warning je me permets juste de dire que je n’ai pas lu de tel commentaire ici (que personne ne se sentent visés je ne réagit à aucun commentaire lu ici) mais les discussions de « l’entre soit du monde de la culture » je n’en peux plus
 
Dernière édition:

Kitchie

Well-known member
3 Jan 2019
243
1 666
93
Il ne faudrait pas que la polémique suscite la curiosité et pousse des gens à voir le film juste pour se faire une idée. Parce que dans ce cas ça fait tout simplement des entrées pour un film qui rien que dans l’idée de base est plus que dérangeant. Comme si en 2020 il était naturel de ne pas choisir sa grossesse et d’être contrainte de réaliser les désirs de son mari avec son propre corps. La grossesse non desirée a été le fléau de générations de femmes. On ramène une fois de plus la femme à un utérus vivant. C’est énormément sexiste, rien que le cliché soit-disant comique d’inversion du départ (femme qui ne pense qu’à sa carrière et homme qui ne rêve que de pouponner) est sexiste. Comment un magazine féministe peut-il défendre un tel film? j’espere que cela n’a rien à voir avec un quelconque sponsoring.
 

Derniers messages