KtyKonéko

adulte à temps partiel & autrice de fanfiction
ces mesures sont mieux que rien... mais tellement insuffisantes
et quid des poissons dans les aquariums trop petits ?

Depuis l'enfance, j'ai toujours détesté les zoo. J'en ai visité un, enfant (il y a une quarantaine d'année), où les cages étaient si petites et les animaux si malheureux
j'ai toujours détesté les cirques, et surtout les spectacles d'animaux dressés. Le seul que j'ai vu, les tigres semblaient vraiment avoir peur le leur maître-esclavagiste...

hors sujet (quoi que...)
Selon moi, on peut mesurer l'évolution d'une société :
à la façon avec laquelle elle traite/prend soin/protège les plus fragiles (enfants, personnes âgées, malades)
à l'existence, ou pas, d'une égalité entre les sexes, les genres, les orientations sexuelle
à la façon avec laquelle on traite les animaux
au respect que l'on accorde à notre environnement
→ bilan : nos sociétés sont encore gravement sous-développées


@ ajout
... et les lapins élevés dans des cages ?
... et les poules entassées dans les hangars ou des cages ?
... et les poissons/crevettes d'élevages entassées dans leurs enclos ? (ce n'est pas parce qu'ils ne crient pas, qu'ils ne souffrent pas)
... et les abattoirs qui tuent les animaux sans se soucier de leur souffrance ?
(et tout ce qu'on ignore encore de la maltraitance des animaux d'élevage)

Je ne suis pas végétarienne.
Mais manger de la viande ne donne pas le droit de mal traiter les animaux d'élevage
 
Dernière édition:

Sophie L

Well-known member
11 Mar 2019
313
1 881
93
C'est un premier pas, mais toutes ces mesures brassent encore un peu trop de vent.
Pourquoi s'attaquer uniquement aux cirques itinérants ? C'est tellement facile...
Pourquoi ne pas tout simplement arrêter l'élevage de vison ? Pourquoi rajouter "pour leur fourrure"? Qui mange du vison ?...
Et tous les delphinariums sont inadaptés !
 

Fenrir

Well-known member
3 Mar 2019
51
209
33
C'est un début, mais il ne faut pas s'arrêter là !

J'ai toujours été révolté de voir les orques dans les spectacles genre SeaWorld (si toi aussi tu as été traumatisé par le reportage Blackfish, tape dans tes mains !). Mais il y a aussi, bien évidemment, tout les spectacles d'animaux en sens large. Et même les zoos : ils peuvent avoir une utilité, essayer de protéger certaines espèces d'animaux en danger de disparition, mais il faudrait vraiment en repenser certains (mettre trois tigres dans un espace de 30m2, ça me parait peu).
Il faudrait encore et toujours avancer sur l'élevage des animaux destinés à être mangé. Je ne suis pas végétarienne, mais j'essaie de diminuer ma ration de viande (et je n'ai pas non plus les moyens d'en acheter de la bonne tout les jours), et j'essaie toujours d'aller acheter chez un bon boucher, qui privilégie le circuit court et des entreprises aussi "respectueuses" que possible. Même si on ne peut jamais être sûrs à 100% :( ...

J'avais vu un reportage (sur Arte ou France 5, je ne sais plus), d'éleveurs qui élevaient leurs bêtes du début à la fin, ils offrent de l'espace à leurs animaux, de la bonne nourriture, jusqu'au jour où ils tuent l'animal eux-mêmes, dans des conditions aussi "douces" que possibles. Ce serait mieux de suivre ce système que tout ces abattoirs où les animaux sont mal nourris, entassés les uns sur les autres, et souffrent horriblement en mourant.

Et dans le même temps, il faudrait aussi surveiller le commerce des animaux domestiques, essayer de contrôler ces gens qui font rentrer illégalement dans le pays des animaux qui n'ont rien de domestiques. Et même pour tout ce qui est chat, chien, lapin, etc, il faudrait vraiment un contrôle beaucoup plus "suivi". Mais c'est extrêmement dur à mettre en place...

Et puis contrôler le commerce de fourrure, surtout qu'on fait du synthétique de bonne qualité, d'après ce qu'on m'a dit !
 

Sophie L

Well-known member
11 Mar 2019
313
1 881
93
@Fenrir Je ne crois pas que les zoos aient pour but premier la protection des espèces en voie de disparition. En tout cas, est-ce qu'ils y contribuent réellement ? Pour moi les vrai.e.s protecteurices des animaux sont dans les associations dont le but final est la réintroduction des espèces en milieu naturel.
Quand à manger de la viande, que l'animal ait été bien traité ou non... ça reste une violence faite aux animaux (je dis cela en n'étant pas pour autant végétarienne, donc pas de jugement de ma part envers les personnes carnivores, seulement envers la pratique dans l'absolu).
 

Fenrir

Well-known member
3 Mar 2019
51
209
33
@Fenrir Je ne crois pas que les zoos aient pour but premier la protection des espèces en voie de disparition. En tout cas, est-ce qu'ils y contribuent réellement ? Pour moi les vrai.e.s protecteurices des animaux sont dans les associations dont le but final est la réintroduction des espèces en milieu naturel.
Quand à manger de la viande, que l'animal ait été bien traité ou non... ça reste une violence faite aux animaux (je dis cela en n'étant pas pour autant végétarienne, donc pas de jugement de ma part envers les personnes carnivores, seulement envers la pratique dans l'absolu).
Non, le but premier des zoos n'est clairement pas la protection. MAIS, apparemment, dans certains articles que j'ai lu (il faut que je les retrouve), certains zoos travaillent malgré tout sur la sauvegarde de certains animaux. Après, il y a du bon et du mauvais, c'est évident.
Par exemple, ce qui me laisse grandement sceptique, c'est le lion blanc : d'après ce que j'ai compris, c'est une forme mutante du lion, et donc l'objet d'élevages sélectifs dans des zoos du monde entier, et les lions blancs dans la nature sont extrêmement rare. Donc, je pose la réflexion : c'est fait uniquement pour attirer les visiteurs, qui trouvent un lion blanc beau. Mais est-ce bien naturel, du coup, d'élever ces animaux et les faire se reproduire les uns avec les autres juste pour le plaisir des visiteurs des zoos ?
Mais je crois que c'est les tamarins-lions qui ont pu être "sauvés" grâce à une campagne de réintroduction d’animaux issus des programmes d’élevage en captivité (idem, il faut que je retrouve l'article).
Après, je suis mitigée sur les zoos, je ne sais pas me positionner. Si ils aident à la protection de certaines espèces, à la réintroduction de certains animaux dans leur milieu naturel, c'est super. Mais il y a d'autres zoos qui ne voient que le profit, où les animaux sont entassés les uns sur les autres, et là clairement ça me donne envie de tout défoncer. Il faudrait en tout cas des mesures plus sévères, je pense, plus de contrôle et de suivi.
Après, je préfère les endroits comme le parc du Mercantour ou le parc national de Yellowstone : les animaux peuvent y être suivis, étudiés et protégés, mais sont dans des endroits naturels malgré tout, même si ça porte évidemment la trace de l'homme...
 

Athena7901

Well-known member
30 Sept 2020
6
81
13
Il faudrait déjà prendre conscience que beaucoup de zoos sont devenus des "parcs animaliers". Ils évoluent plein pot depuis plusieurs années avec de véritables améliorations de conditions de vie des animaux.

On peut mettre un certain nombre de bémols, à juste titre à cette évolution : un animal sauvage a évidemment sa place en pleine nature plutôt que dans un enclos (regardons les parcs européens, on commence à être très loin des cages de notre enfance, même si ce n'est clairement pas le cas partout), et un parc animalier n'est pas une association à but non lucratif, donc oui,, il investit pour avoir de l'argent en retour. Le tout est de voir à quoi sert cet argent.

Et c'est là que ça devient intéressant. Quand on observe les grands parcs, ils sont de plus en plus impliqués dans la protection des espèces et de leur environnement, notamment par le biais de fondations.

Je pense par exemple à Pairi Daiza, élu à nouveau meilleur zoo d'Europe (en Belgique si vous ne connaissez pas). La Pairi Daiza Foundation commence à avoir de beaux projets. On pourrait toujours dire que c'est insuffisant, mais au delà de l'aspect commercial du lieu (qu'il plaise, ou pas), les parcs animaliers, comme les musées ont des missions de conservation et de valorisation de la faune sauvage : https://www.pairidaiza.eu/fr/reintroduction-des-especes-animales-ou-vegetales

Pairi Daiza promeut aussi le projet de Nassonia pour ceux que ça intéresserait : Nassonia – Projet pilote de gestion différencié de la forêt de Saint-Michel-Freyr

En France, prenons le parce de Sainte-Croix, dans l'est. Si vous n'aimez pas les zoos, allez voir ce coin de verdure où une partie des animaux est en semi-liberté en forêt (pas les ours ou les lynx ok, mais quand même). Pareil, de nombreux projets sont menés par le parc : https://parcsaintecroix.com/conservation/le-fonds-de-dotation-sainte-croix-biodiversite


En fait dire : les zoos c'est bien ou c'est mal, c'est toujours problématique parce que oui, ces lieux sont des lieux touristiques qui vivent de la commercialisation de l'animal (même pour les lieux les traitant très bien), mais que ce sont aussi des lieux avec des missions précises de conservation et de préservation du vivant. L'exemple du lion blanc (comme le tigre blanc d'ailleurs) est tout à fait parlant. Ce sont des animaux qui sont là pour amener du public. Mais sans public pas d'argent, pas d'investissement, pas de projets de protection, pas de préservation non plus.

Pour finir ce pavé (désolée), les parcs sont in fine, les pendant du vivant des musées. A ceci près que leurs collections (non, pas de guillemet, on appelle bien ça une collection) dépend du vivant et non pas d'objet inertes. Ce qui amène à ces questionnements légitimes. Et l'autre grande nuance, c'est que la majorité des musées dépendent de l'Etat ou de collectivités (en France mais aussi largement en Europe), ce qui n'est pas le cas des parcs animaliers, dont les frais sont souvent ingérables pour les collectivités. D'où besoin d'argent, d'où sensation de commerce. Mais il y a bien un grand nombre de missions au seins des parcs zoologiques, et pour certains qui reçoivent des subventions, si les missions ne sont pas assurées, c'est le casse-pipe.
Les pandas dont la population augmente actuellement en Chine n'auraient pas pu être sauvés sans les zoos et les échanges entre parcs (parce que les percs participent aussi, pour des espèces en danger critique d'extinction, à la préservation du patrimoine génétique de chacune avec les programmes de reproduction et de réintroduction).
 

KrissDeValnor

Well-known member
8 Jan 2019
442
4 133
93
C'est un bon début, et c'est vrai qu'on part de tellement loin...
Pour les zoo je suis assez mitigée, il parait que leur captivité est de mieux en mieux, mais ça reste des cages/enclos, et pour certains c'est la courses aux 'bébé animaux' ou animaux 'mignons' ou 'à la mode' et peu importe qu'ils soient en voie d'extinction ou non. Cette histoire du bébé girafe euthanasié, et donné en pâture aux lions (devant le public bien sur) me hante encore : Après un bébé girafe, le zoo de Copenhague euthanasie quatre lions

Alors ce que je vais dire est super élitiste et bien sur que tout le monde ne peut pas y avoir accès, mais j'ai eus la chance enfant de pouvoir aller en Afrique voir les animaux de la savane, dans une réserve, dans leur milieu naturel, et j'en ai encore les yeux qui brillent et le cœur qui bat de voir apparaitre un petit troupeau de spingbox détaller à toute allure ou un rhinocéros sortir d'un fourré. Voir les animaux dans la nature c'est tellement merveilleux. Si un jour j'en ai les moyens, c'est vraiment un truc que je voudrais offrir à ma fille, de pouvoir voir les animaux de la savane dans la savane.
Et puis aujourd'hui tout le monde peu voir gratuitement des vidéos de tous les animaux qu'on veut, alors certes c'est pas pareil qu'en 'vrai' mais c'est toujours mieux que derrière des barreaux.

Je suis contre la captivité des animaux exotiques/sauvages, pour moi il y a un véritable fossé avec les animaux domestiques, qui ont subis des sélections, des croisements, qui sont habitués et dépendants, qui ont été 'crées' par l'homme et ne pourraient pas se débrouiller sans humain pour s'occuper d'eux-mêmes convenablement, pour la plupart. Pour les 'spectacles d'animaux' on peut très bien se limiter aux animaux domestiques comme les chiens, les chèvres ou les chevaux, et autres, cela peut-être fait dans le respect des animaux, qui ont été sélectionnés, éduqués, formés pour cela, et dont il est bien plus facile de combler les besoins essentiels à leurs bien-être. En plus les enfants d'aujourd'hui sont souvent assez éloignés des animaux, à part les chats-chiens, et encore, même à la campagne, ils ne voient que rarement de près. Alors pour eux juste caresser un poney ou nourrir des poules c'est un événement !
 

KtyKonéko

adulte à temps partiel & autrice de fanfiction
@KrissDeValnor
tout à fait d'accord, d'ailleurs, ne parle-t-on pas de «condition de détention». Moi ça me fait penser à des prisons

j'ai le souvenir, enfant, d'avoir trait une chèvre avec mes petites mains, chez mon tonton qui en élevait pour leur lait. Et d'avoir donné ce lait à des chatons (forcément) mignons.
Autant le souvenir du zoo à peu près au même âge m'a choquée, autant ce petit moment-là m'a laisse un souvenir extraordinaire... je me souviens encore de la texture chaude des mamelles et des gouttelettes blanches sur les moustaches des chatons.

pouvoir caresser le museau d'une vache u d'un poney, les plumes d'une poule, la regarder évoluer avec ses poussins, mettre un distributeur de graine sur le balcon pour observer les petits oiseaux...
ces animaux là vivent avec nous depuis des millénaires. Mais l'émerveillement d'un enfant face à eux est, j'en suis sûre, toujours intact. Pas besoin d'amener des animaux sauvages des quatre coins du monde !
 

Odile2ray

Member
26 Jan 2019
7
21
3
@Fenrir Je ne crois pas que les zoos aient pour but premier la protection des espèces en voie de disparition. En tout cas, est-ce qu'ils y contribuent réellement ? Pour moi les vrai.e.s protecteurices des animaux sont dans les associations dont le but final est la réintroduction des espèces en milieu naturel.
Quand à manger de la viande, que l'animal ait été bien traité ou non... ça reste une violence faite aux animaux (je dis cela en n'étant pas pour autant végétarienne, donc pas de jugement de ma part envers les personnes carnivores, seulement envers la pratique dans l'absolu).
Il y a aussi des zoos qui travaillent sur la réintroduction de leurs animaux dans leur milieu naturel. J'avais vu un reportage sur un directeur de zoo et une soigneuse (je ne sais plus quel zoo, désolée) qui accompagnaient un gorille en Ouganda (je crois) pour le réintroduire dans son milieu, c'était très chouette.
 
  • You Rock !
Reactions: Fenrir

Ploue

Well-known member
3 Jan 2019
539
3 022
93
Pour les pandas je comprends pas l'intérêt de sauver cette espèce qui même sans l'intervention de l'homme sur son environnement serait éteinte... Donc oui pour le coup que des zoos fassent tout et n'importe quoi pour à tout prix "sauver" ces animaux me laissent de marbre.

Pour ce qui est des autres animaux, je préférerai une vraie avancée dans l'anti-braconnage et la déforestation à 100 zoos qui chouchoutent des tigres et des lions.

Car s'ils sont ici dans nos zoos plutôt que dans leur milieu, la biodiversité est en danger, et une réintroduction au compte goutte n'y changera rien.

C'est super les parc animaliers qui à priori tentent activement d'aider les espèces en voie de disparition mais je reste contre ces endroits.