Endométriose/adénomyose/dysménorrhées, 1 jour des règles. Help!

pravda1917

Well-known member
7 Avr 2019
1 026
4 787
113
Non mais ta généraliste @tuptup elle est pas très au fait quand même (peut être que c’est ce que tu voulais dire???). Si la douleur arrive à te clouer par terre c’est que tu fais partie de celle qui (je ne sais pas comment dire) « réagisse » le plus mal à l’endo.
@Lyra je suis d’accord avec toi sur les douleurs mais je crois que beaucoup de femmes ont mal sans être atteinte d’endo (et inversement)
J’avoue, je ne connais rien au syndrome pré-menstruel j’ai toujours cru que tout les femmes en avait un (plus ou moins fort)
 

tuptup

Well-known member
4 Mar 2019
265
849
93
Ben disons que moi j'ai des douleurs légères (surtout avant les règles) mais qui en soit ne sont pas bloquantes (ça ne me gêne pas pour travailler ou faire ma vie quoi), c'est une gêne mais sans plus (bon sauf le mois dernier où ça a duré une semaine avec hypersensibilité des seins, mal au ventre, humeur de merde) mais en général c'est une seule journée où j'ai un peu mal.

Mais vraiment je trouve que c'est difficile à évaluer de manière objective, et je trouve que le côté "incapacitant" permet justement de jauger un peu le truc (parce que par exemple clairement si tous les mois j'ai des douleurs pendant 1 semaine je vais commencer à trouver ça incapacitant) ou si ça ne dure pas longtemps mais que c'est violent au point de ne pas pouvoir se lever/marcher/ ....
 
  • You Rock !
Reactions: Lyra and LuLa

Lyra

Well-known member
9 Jan 2019
80
440
53
32
Lyon
www.ap-naturopathealyon.fr
@Loelia78, bon courage à toi ! Comme je le disais plus haut il y a d'autres solutions que la pilule quand on ne la supporte pas. Un.e diététicien.ne bien formé.e ou un.e naturopathe peut accompagner toutes les problématiques de ce type. Grâce à une prise en charge globale : alimentation, compléments alimentaires ou plantes, gestion du stress... on a vraiment de super résultats pour réduire l'inflammation, soutenir un bon fonctionnement hormonal, etc, pour retrouver un meilleur confort de vie !
 

Popolipo

Member
8 Juin 2019
16
13
3
Voreppe
Quelqu'un a trouvé une solution pour les règles très douloureuses? (surtout les 24 premières heures pour moi)
A priori je n'ai pas d'endométriose, et la pilule ne soulage pas du tout les douleurs. le seul truc qui marche un peu c'est un cocktail ibuprofène + codéine, mais bon, prendre ça tous les mois, mon pauvre foie ne me remercie pas.
J'ai entendu parler de ce produit, mélange de plantes anti inflammatoires et anti-spasmodiques (fenugrec, gingembre, angélique chinoise, calendula, vitamines B1, B6, B12, zinc). Ça semble fonctionner pour pleins de nanas, si je le teste je vous ferai un retour: Cramp Aid™
Si vous avez des solutions naturelles anti crampes, je suis preneuse !
 
Dernière édition:

Popolipo

Member
8 Juin 2019
16
13
3
Voreppe
@pravda1917 Je ne peux que confirmer, le site d'Endofrance en parle d'ailleurs assez bien. Je suis moi-même atteinte et aucune imagerie n'a jamais pu le prouver ! :dunno: Le diagnostic se base donc aussi beaucoup sur les symptômes.
Mais du coup, comment peut-on poser le diagnostic d'endométriose? Qu'est-ce qui fait dire au médecin qu'il ne s'agit pas simplement de dysménorrhée ? Parce que qui dit endométriose, dit traitement hormonal pour ralentir la progression des lésions, c'est bien ça? Du coup, vaudrait mieux être certaine d'avoir de l'endométriose avant de se gaver d'hormones pendant 20 ans, non?
Je me pose ces questions car les écho et IRM n'ont rien révélé chez moi, mais j'ai trèèès mal les 2 premiers jours de mes règles.
 
  • You Rock !
Reactions: CCCC and Loelia78

Popolipo

Member
8 Juin 2019
16
13
3
Voreppe
A mon avis, s'il n'y a rien sur les imageries, ils se servent d'un faisceau d'indices (plusieurs symptômes typiques dont la dysménorrhée) pour le diagnostic.
Ce n'est qu'une hypothèse...
Yep, mais du coup on peut nous coller un diagnostic d'endométriose alors que ce n'est pas le cas? Bizarre bizarre :stare:
 
  • You Rock !
Reactions: CCCC

Caroline

Well-known member
12 Jan 2019
149
604
93
Il faut impérativement que l'écho ou l'IRM soit analysée par une gynécologue spécialiste de l'endométriose ou l'adenomyose.
J'ai effectué 4 échographies en tout, étalées sur 2-3 ans, seule la dernière effectuée par un spécialiste de la maladie a permis de détecter l'adenomyose. Les autres médecins avaient écarté la maladie...ils ne sont tout simplement pas formés
 
  • You Rock !
Reactions: CCCC and Loelia78

Caroline

Well-known member
12 Jan 2019
149
604
93
Quelqu'un a trouvé une solution pour les règles très douloureuses? (surtout les 24 premières heures pour moi)
A priori je n'ai pas d'endométriose, et la pilule ne soulage pas du tout les douleurs. le seul truc qui marche un peu c'est un cocktail ibuprofène + codéine, mais bon, prendre ça tous les mois, mon pauvre foie ne me remercie pas.
J'ai entendu parler de ce produit, mélange de plantes anti inflammatoires et anti-spasmodiques (fenugrec, gingembre, angélique chinoise, calendula, vitamines B1, B6, B12, zinc). Ça semble fonctionner pour pleins de nanas, si je le teste je vous ferai un retour: Cramp Aid™
Si vous avez des solutions naturelles anti crampes, je suis preneuse !
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Popolipo

Member
8 Juin 2019
16
13
3
Voreppe
Tiens donc, grande nouvelle (on n'est vraiment pas assez informées au sujet de la pilule!!), je viens d'apprendre que l’utilisation prolongée de contraceptifs hormonaux est un facteur de risque du développement du cancer du col de l’utérus. Ça en fait des joyeusetés liées aux contraceptifs hormonaux, sauf que les médecins nous prescrivent ça comme si c'était des smarties :bomb:
Pendant longtemps j'ai pris la pilule en continu pour ne pas avoir de règles car trop douloureuses, mais là clairement je me concentre sur la recherche d'une solution naturelle, et si je trouve la perle rare les filles, je vous ferai un retour! J'ai bon espoir avec les teintures/décoctions de viorne obier et de dong quai (angélique chinoise), c'est marrant on m'avait souvent parlé de la sauge et du framboisier mais en cherchant sur des sites de phytothérapie il ne semble pas que ces 2 plantes soient réputées antispasmodiques ni rien du tout, et pour cause, elles n'apaisent pas du tout mes douleurs.

Pour celles que ça intéresse, des rapports de recherche en anglais, sur les effets des plantes dans le traitement de l'endométriose et dysménorrhée : 1,730 Search Results - Keywords(plant endometriosis) - ScienceDirect
On trouve pleins d 'info intéressantes aussi au sujet du viorne obier (cramp bark), et dong quai (angelica sinensis).
 

Lyra

Well-known member
9 Jan 2019
80
440
53
32
Lyon
www.ap-naturopathealyon.fr
@Popolipo En fait, le framboisier ou la sauge vont agir sur l'équilibre hormonal, elles ne sont effectivement pas antispasmodiques et vont fonctionner pour certains cas spécifiques.
En plus de la viorne, l'achillée millefeuille est une super plante (L'Achillée millefeuille (Achillea millefolium) pour plus d'infos).
Sur le même blog, un article pour une approche un peu plus globale par les plantes : Endométriose et plantes

Et en plus des plantes, 2 choses qui impactent énormément tout ce qui est inflammatoire c'est l'alimentation et le stress. Une alimentation adaptée et des techniques de gestion du stress vont donc contribuer très fortement et durablement à la réduction des douleurs.
 
  • You Rock !
Reactions: Caroline

Derniers messages