En ce moment, oui, là tout de suite !...

Epines

Well-known member
10 Nov 2020
396
3 926
93
Ohlala, c'est si inquiétant ce que vous dites :(
Je suis désolée de ce qui arrive.
Ca met sacrément en colère je trouve. J'ai si hâte qu'on puisse être plus de 10% à être vaccinés :cyclope:
Là on doit peut-être revoir la famille de mon mec mi mai mais pfff... Qui sait si ce sera possible ? :/

Sinon...
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Compote

Well-known member
22 Mar 2021
164
1 606
93
34
Bonjour est-ce que je peux venir raconter ma vie ici comme un cheveu sur la soupe ? J'essaie de suivre des MOOCs et autres trucs éducatifs afin de "rentabiliser" mon arrêt maladie et préparer mon futur après démission, mais il semblerait qu'essayer de m'instruire m'ennuie, donc je cherche toutes les raisons de procrastiner. :geek:
 

Brunehilde

je fais le ménage!
4 Jan 2019
1 140
7 841
113
:hello:

Aujourd'hui j'ai adulté.

J'ai refusé un poste qui me correspond en tout point sur le papier, j'ai pleuré, fais une crise d'angoisse, mais après débriefe avec mon mec qui a vraiment super bien taffé pour que je prenne MA décision en me faisant avoir un vrai raisonnement plutôt qu'en me donnant des conseils...

Je suis à la fois complètement déprimée et fière de moi.

Déprimée parce que je me rends compte à quel point j'ai peur de retravailler et de me faire bouffer de nouveau.

Fière de moi parce que même si j'ai honte de refuser un poste qui aurait pu me plaire, j'accepte que j'ai des limites en ce moment, et que ma santé, celle de mon futur bébé est plus importante que cette honte. D'autant plus que j'ai clairement verbalisé avec mon mari que je sais très bien que si c'est exigeant physiquement et psychologiquement, j'accepterai sans broncher et je m'en voudrais trop d'être en arrêt maladie alors que je serais déjà absente pour un congé maternité.

Bref. J'ai adulté.
Je me sens un peu nulle d'être fragile. Mais en même temps c'est déjà un gros pas de l'accepter.

Et parce que l'excuse de la grossesse ne tiendra pas plus loin que novembre, j'ai demandé à ma conseillère pôle emploi si c'était possible de voir une psychologue du travail, ou au moins avoir un bilan de compétence. J'aimerai autant que ça passe par PE comme ça je paye pas, sinon j'irai voir mon médecin je pense, parce que je peux pas avoir autant la trouille, les tripes qui se tordent, juste à devoir prendre la décision d'accepter ou pas un poste, avec autant de paramètre qui sont totalement hypothétique et du ressort du traumatisme finalement de refaire les mêmes erreurs.
 

Lulla94

Well-known member
9 Jan 2019
1 584
16 758
113
Pff, je suis tellement dégoûtée ; ma cheffe vient de nous envoyer le planning de la semaine prochaine et elle m'envoie à Pétaouchnok samedi matin pour faire une perm dans une médiathèque que je ne connais pas, où je n'ai jamais mis les pieds et sans clé :gonk:
Je vais en parler demain avec mes collègues, mais honnêtement ça me fait vraiment chier ; je sens que mes derniers jours dans cette collectivité vont être particulièrement éprouvant si on me refait un coup comme ça :goth:
 

Brunehilde

je fais le ménage!
4 Jan 2019
1 140
7 841
113
@Lulla94 ah bah moi j'ai du faire limite des heures sup et rendre des comptes jusqu'à la veille de mon départ... Tant qu'ils m'avaient sous la main, fallait surtout pas louper une occasion...
Je sais que dans le privé, mon mari a toujours eu des préavis abrégés, parce que ses employeurs partaient du principe que de toute façon, l'employé n'est plus motivé, qu'il y a des risques de sabotage volontaire ou non, et que c'est mieux pour la confidentialité :yawn:
 

Lulla94

Well-known member
9 Jan 2019
1 584
16 758
113
@Brunehilde Ah bah je sens que ça va être pareil pour moi ; j'ai déjà dû faire des heures sup la semaine dernière donc les connaissant, tant qu'ils m'ont sous la main, ils vont m'exploiter jusqu'au bout :yawn:
Mais pareil, avant ce poste, on m'a toujours abrégé le préavis et fait en sorte que la fin de contrat soit rapide et la plus adoucie possible... ça me fait bizarre là d'être dans une structure où on te fait chier jusqu'à la dernière seconde !
La cerise sur le gâteau, c'est que je viens d'apprendre par une collègue que la fameuse médiathèque où je dois aller samedi matin, bah y a des bénévoles le samedi pour assurer la permanence... Donc franchement, ça sert à quoi de me demander de faire une heure de route pour qu'au final je me fasse chier puisque les bénévoles sont là ? Si j'avais vraiment zéro race, je n'irai même pas et je laisserai les bénévoles gérer...
 

Margot

Un jour après l'autre
8 Fev 2019
2 106
20 786
113
@Brunehilde Je trouve que tu peux être hyper fière de toi ! C'est compliqué de mettre ses émotions et son "passif" de côté pour prendre une décision objective :top:
Pour la suite, tu as raison de souhaiter te faire accompagner si tu te sens fragile, comme ça tu sera s au top le moment venu. :supermad:
 

Lulla94

Well-known member
9 Jan 2019
1 584
16 758
113
@Pamir Ma collectivité mise énormément sur le fait qu'on a une conscience professionnelle très présente dans l'équipe et on fait un "métier passion", donc ça légitime de nous demander d'aller décrocher la lune pour leurs beaux yeux...
Mais là franchement, jusqu'à la fin de mon contrat, je ne vais pas me mettre la rate au court bouillon, je vais faire juste le strict minimum pour que ça fonctionne mais c'est tout ^^
 

Brunehilde

je fais le ménage!
4 Jan 2019
1 140
7 841
113
@Margot je pense que j'ai vraiment quelque part, besoin de faire le deuil à la fois de ma vision du travail et de ce que c'est "bien travaillé" sinon je pourrais jamais y retourner sereinement. :ninja:
D'autant qu'à la base, je fais le même travail que @Lulla94 et que je sais que plus on sait en faire, plus on est pressée jusqu'à la moelle et on devrait encore dire merci d'avoir la chance de travailler dans des conditions aussi merdiques. J'ai trop de colère et de tristesse en moi pour pouvoir exorciser ça toute seule. Et j'espère qu'en choisissant la voie psy du travail on ira pas trop fouiller sur le côté plus perso :yawn:

Je me suis justifiée auprès de ma mère au téléphone elle m'a engueulée à base de : "Brunehilde, tu vas quand même pas te justifier? T'as fait un burn out dans un poste similaire, tu es enceinte c'est à peu près gérable parce que tu te reposes, t'as eu une première grossesse compliquée, t'as fait une fausse couche, s'il y a un con qui te dit quelque chose, tu me l'envoies j'aurais des choses à dire aussi. Tu meurs pas de faim, ton mari peut assurer jusqu'à l'accouchement, profite pour tout ceux qui ont pas cette possibilité."
Ben si je me justifie :gonk: je me sens à la fois lâche et courageuse :yawn:
 

Compote

Well-known member
22 Mar 2021
164
1 606
93
34
Bon finalement mon bilan de l'aprem est globalement positif, j'ai presque passé plus de temps à faire des trucs intéressants qu'à glandouiller :dowant: , et j'ai réussi à passer 1h30 sans regarder compulsivement si mon amie qui m'a ghostée sans raison m'avait répondu (non, elle ne l'a pas fait).
Et bon courage pour toutes vos galères de boulot...