ECM Féminisme

  • Auteur de la discussion Nautilus.
  • Date de début

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 804
8 172
113
@LuLa Je me retrouve assez dans cet article, perso j'ai choisi un travail qui pour moi à du sens et me laisse suffisamment de temps libre pour faire du sport, militer dans une asso, traîner à la maison avec mon amoureux. Je gagne beaucoup moins bien ma vie en comparaison du 1e CDI que j'ai quitté au bout de 2 ans complètement déprimée, aliénée. L'impression que 2 ans de ma vie ont disparues dans une routine horrible où chaque jour se ressemblait et où ma hiérarchie m'incitait à aller toujours + vite quitte à moins m'appliquer réduisant à néant le sens que je trouvais à ce job. "Passe pas trop de temps dessus vu le prix qu'on le vend"

Je trouve que la relation au travail est de + en + malsaine et la vie d'une "femme au foyer" aujourd'hui n'a rien à voir avec celle des années 50 alors que le travail ne fait que perdre de sa substance et l'on garde le même taux horaire alors que l'on produit 15 fois + qu'avant en 2 fois moins de temps. Pour moi faudrait passer à 24h/semaine pour toustes pour retrouver un juste équilibre, je comprends même pas le mal qu'il y a à préférer rester chez soi et s'occuper de sa famille que passer sa journée dans un bureau devant une pile de dossiers.

D'ailleurs ça me fait penser à cet article.
 

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
8 144
60 445
113
Merci pour le partage @Acathe j'ai commencé à regarder, c'est très amusant.

Sinon je viens de lire cet article accablant sur l'intimité et l'hygiène dans les établissements scolaires, surtout pour les filles qui ont leurs règles. Ca m'a rappelé de mauvais souvenirs et je réalise à quel point ça a l'air d'être un non-sujet pour les "décideurs" alors que c'est vraiment grave:

 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 598
19 989
113
Pour rester dans le thème de l’école.

Un article qui aborde la sous-représentation des femmes dans les cursus et métiers scientifiques ainsi que sa persistance malgré la disparition progressive des barrières matérielles qui empêchaient les femmes de rejoindre ces cursus.

Dans le même thème un dossier de ENS de Lyon : l’éducation des filles et garçons paradoxes et inégalité

Si on souhaite creuser un peu le sujet, en ce qui concerne le contexte français, Marie Durut-Bellat et François Dubet, cités à nombreuse reprises dans le dossier de l’ENS de Lyon, y ont consacré plusieurs ouvrages.
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 804
8 172
113
@Magdalena Frida J'avoue que c'est pas toujours simple de répondre quand on est pas concernée et qu'on ne voit parfois juste pas le problème parce que privilège blanc mais même moi je suis surprise par cette photo :oo: Les meufs sont toutes blanches (c'est impressionnant on a même pas des nuances de carnation genre une rouquine avec une peau très pâle et des tâches de rousseur ou une qui serait vaguement + bronzée que les autres) et même sur les morphos on voit bien que y a très peu de variations de gabarit et le cringe avec le message qui se veut inspirant et féministe.

C'est une belle illustration de l'universalisme, c'est vraiment gênant.
 

Patisson

Well-known member
3 Jan 2019
957
5 645
93
@Magdalena Frida J'ai vu passer cette photo en story sur le compte d'Aube Maternelle qui dénonçait le post et les excuses qui sont arrivées ensuite. Excuses : j'ai cherché une photo plus colorée mais j'ai pas trouvé... :facepalm:
En voyant la photo en gros sur l'ordi je vois en plus qu'il n'y en a pas une qui a des vergetures apparentes, ni la ligne brune caractéristique.
Franchement sympa l'armée de femmes blanches parfaites. Même en étant blanche je ne me sens pas représentée !
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 804
8 172
113
@Magdalena Frida Je suis en train de chercher des ressources qui pourraient permettre d'informer un minimum et en même temps ça me parait ultra bourrin et anxiogène de balancer des articles sur les violences obstétricales sur l'ECM Grossesse.

Fin du coup je suis tombée sur un podcast qui parle désir et non-désir d'enfant chez les Femmes Noires et qui a l'air passionnant. Le compte insta Le Globule Noir, la fameuse page qui avait lancé des listes de médecins racisés qui avaient tant choquées la Licra :facepalm: Je pense que y a pas tout, pareil sur le twitter j'ai accès à rien vu que pas abonnée mais y a une définition du syndrome méditerranéen et quelques articles sur de bons gros scandales qui mettent le racisme médicale en évidence. Et sur la BAF(F)E j'ai trouvé cet article qui raconte comment Serena Williams a failli crevé suite à son accouchement et de la parole que ça a ouverte sur l'intersection entre racisme et violences obstétricales. Également celui-ci qui parle notamment des IVG et stérilisations forcées des femmes noires à la Réunion dans les années 70 alors que l'avortement était interdit par la loi.
 

Magdalena Frida

Well-known member
19 Déc 2019
145
1 471
93
Bretagne
@Patisson / @Aesma : J’ai vu les stories de Bliss et ça m’a encore plus saoulée au final.. Le plus
« colorée » m’a pas mal secouée aussi.
Mais oui on est d’accord que ce n’est pas du tout représentatif de ce qu’est une personne enceinte et de la multitude que ça peut donner.
Je ne m’attendais pas vraiment à grand chose de la part de Bliss et d’autres plateformes dédiées à la parentalité ou la grossesse.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Merci @Aesma pour les ressources ; j’en connaissais certaines mais c’est toujours intéressant de partager ici !
J’ai aussi trouvé Maternité Sans Langue de Bois sur IG :fleur:

@Patisson : Concernant le post d’Aube Maternelle sur les podcasts, personnellement je trouve que ça va au niveau des recommandations.
 
Dernière édition:

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 804
8 172
113
@Magdalena Frida On t'a réellement proposé une stérilisation lors de ton IVG par aspiration ?! Mais MAIS ?!!! Mais cette violence en fait. D'un côté les femmes blanches galèrent à se faire stériliser avec des connards qui empilent les clauses de conscience et te demande de revenir dans 4 mois délai minimum de réflexion en France et de l'autre si y a moyen de limiter le "grand remplacement" on s'en tape ?!

Très sincèrement je ne pensais pas que c'était encore le cas et puis 5 personnes ! La lourdeur, ce serait comique si c'était pas triste à en pleurer. J'ai avorté en 2013 personne m'a parlé de stérilisation.

Et retourner dans ce même service obstétrique pour y accoucher c'est juste l'angoisse absolue et certainement pas un caprice. Ça a de quoi être traumatisant de s'être pris ça dans la tronche et la perspective d'être confrontée au même personnel me filerait des angoisses également. On est clairement en droit de se demander si tu vas être entendue en cas de douleurs insupportables etc. Ouais en fait c'est juste dangereux. Je ne sais pas de quand date ton IVG mais si elle date de quelques années j'espère de tout coeur que la mentalité y a évoluée, je comprends ton envie d'accoucher partout sauf là.

Je ne sais pas si tu as la possibilité dans ton secteur mais si tu as des contacts avec un·e SF racisé·e iel aura peut-être des adresses pour ce genre de choses :fleur: Et merci pour la ref :happy:
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 804
8 172
113
En fait je suis encore sur le cul, dans quel monde tu peux accoucher dans de bonnes conditions alors que tu as des raisons tout à fait légitimes de ne pas faire confiance à l'équipe ? :non: Tu n'as aucun autre recours pour accoucher ailleurs ? L'accouchement à domicile est-il envisageable ?

J'essaie de me rassurer en me disant que c'est peut-être un établissement super en avance sur la stérilisation, en soi c'est génial de l'avoir abordé mais de la part de 5 personnes différentes et en insistant c'est juste tellement louche.
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 804
8 172
113
J'arrive pas à dormir mais je viens de me rappeler de ce projet pas trop trigger mais assez représentatif des dysfonctionnements dans le milieu médical blancocentré. Même avec toute la bonne volonté du monde il est possible de passer à côté de symptômes et de maladies parfois graves parce que l'on n'étudie que les peaux blanches qui ne réagissent pas du tout de la même façon que les peaux noires (les boutons ne seront pas rouges etc)
 
Dernière édition:

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
1 804
8 172
113
@Acathe Je suis pas sûre que ce soit légal en fait, on a clairement outrepassé le cadre de l'information et le respect du consentement, d'autant que le compagnon qui n'a pas le droit d'être présent (et ça avant la période de pandémie, donc 100% bullshit) c'est encore + grave car y avait clairement la volonté d'influencer son avis et sa présence aurait limiter l'insistance des "soignant·es" et il aurait pu les recadrer d'entrée de jeu. Je me demande si y a moyen de report ça :hesite: Peut-être justement vie la Globule Noir.

J'avoue m'être préparée à la même chose, si un jour je dois accoucher je briefe à fond l'humain, je lui fais bouffer des tonnes et des tonnes d'articles sur les violences obstétricales etc pour qu'il apprenne à les reconnaitre et sois en capacité de me protéger.

@Magdalena Frida Avec le covid révisez bien le protocole de votre hôpital, limite prenez une copie dans le sac de naissance pour évitez qu'on vire une fois de + ton compagnon au moment où tu en auras le + besoin.
 
Dernière édition:

Derniers messages