Don d'ovocyte

AngèleLN

Hold me closer tiny dancer
1 Avr 2019
675
4 390
93
#1
Je crée ce topic car je réfléchis de plus en plus à faire un don d'ovocyte. Je voulais savoir si certaines d'entre vous l'avait fait et si vous pouviez me faire un retour sur les étapes avant de le faire, sur la procédure médicale etc.
Je trouve qu'on en parle beaucoup moins que le don de sperme alors que c'est tout aussi important, comme si c'était plus tabou.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Merci d'avance pour vos retours :fleur:
 

Ipoire

S'il y a des Lorrains, j'ai fait un post dédié !
3 Jan 2019
698
5 152
93
Moselle
#2
Ça m'intéresse

J'ai prévu de le faire mais je pense quand je ne voudrais plus d'enfants (je viens d'en faire un qui aura sûrement des frères et sœurs si j'arrive à oublier l'accouchement !).

Je n'ai pas envie de le faire un "entre" deux enfants, je ne sais pas psychologiquement pour moi ça va être "tu as eu tes enfants, fait un don maintenant pour que d'autres ai cette chance".
Mais au milieu j'aurai l'impression de perdre un enfant ou si ça se passe mal de détraquer mon corps avec les shot d'hormones ??

Bref vos expériences m'intéressent beaucoup aussi !
 

AngèleLN

Hold me closer tiny dancer
1 Avr 2019
675
4 390
93
#3
Après de ce que j'ai pu lire pour la peur de perdre un enfant, apparemment une partie de notre don est conservé pour nous au cas où on est un futur problème de fertilité.
 
You Rock !: Ipoire

tit nemo

New member
8 Avr 2019
1
4
3
#5
je pense qu'on en parle moins surtout car c'est beaucoup plus compliqué (techniquement) qu'un don de sperme.
Pour la partie administrative/psychologique, je ne sais pas du tout comment ça se passe, mais pour la partie médicale il faut faire une stimulation ovarienne (hormones per os + injections hormonale + contrôles echo +prises de sang...) puis la ponction d'ovocytes sous anesthésie locale ou générale.
C'est la procédure que doivent suivre les personnes en FIV (elle pourraient certainement en parler bien mieux que moi....) et il y a des risques d'effets secondaires non négligeables.
Bref ça n'a rien a voir avec le fait de donner 1h de son temps et des spermato!
Moi j'aurai du mal à prendre des risques pour ma santé et à subir toutes ces contraintes MAIS je suis super admirative des gens qui se lancent la dedans.
 

Hartzak

Girl Anachronism
3 Jan 2019
122
1 687
93
#6
:hello:
Je suis en plein processus pour un don d’ovocytes donc je vais suivre ce topic avec intérêt.
Je me lance car j’ai un peu de temps dernièrement avec mon boulot. C’est effectivement plus laborieux qu’un simple don de sperme. Par exemple, le centre le plus proche de chez moi le pratiquant est à 2h30 de route...

Au départ, je suis allée sur le site internet et j’ai appelé le centre le plus proche. On a fixé un rendez-vous avec le médecin qui a consisté à m’expliquer la démarche et répondre à mes questions. Le médecin m’a demandé de lui énumérer l’ensemble de ma famille et la raison et l’âge des décès pour constituer une forme d’arbre généalogique.
Ensuite j’ai dû aller faire des prises de sang, on a dû me prélever au moins 10 tubes. Entre temps j’ai eu le feu vert pour donner mes ovocytes. Pour la prochaine fois, je dois ramener un formulaire de consentement de mon mari pour cette démarche. Le médecin a constaté ma tête horrifiée et m’a précisé qu’il en était de même pour le don de sperme mais que cela risque de changer bientôt.

Prochaine étape : rencontrer le gynécologue et le psychologue.
En ce qui me concerne, faute de disponibilité, j’ai dû reporter ce projet à la fin de cette année quand mon boulot sera à nouveau calme.

Quand je suis arrivée dans la grosse clinique pour le rendez-vous avec le médecin, il y avait une dizaine de couples devant moi qui attendaient tristement dans la zone un lundi matin. Ça a fini d’achever de me convaincre de l’importance de rendre ce que j’ai eu la chance d’obtenir si simplement.

@Ipoire j’avais les mêmes craintes que toi, sur le fait d’infliger à mon corps un shoot d’hormones capable de me détraquer pour un éventuel deuxième bébé. Le médecin a été très rassurant sur ce sujet bien que comme toute intervention, ce n’est pas sans risque 0.

Je confirme aussi que lorsqu’on a déjà un enfant, ils ne proposent pas d’en congeler. Un don peut aider une à deux familles selon le prélèvement.
 

Ipoire

S'il y a des Lorrains, j'ai fait un post dédié !
3 Jan 2019
698
5 152
93
Moselle
#8
@Hartzak merci de ton retour !

Quand je vois la souffrance des couples rentrant en PMA, la facilité avec laquelle je suis tombée enceinte et à quel point être mère pour moi c'est un désir profond depuis aussi longtemps que je me souvienne, je me dis que ça vaut le coup.

Surtout qu'en France tout est prévu et remboursé.
L'autre point positif c'est que contrairement aux personnes faisant des stimulations ovariennes quand elles ont des problèmes de fertilité, je me dis que cette stimulation quand tu n'en as pas est sûrement moins compliqué, et ce n'est pas 3 mois de piqûres tous les jours.
J'ai l'impression qu'ils ont amélioré le protocole.

Mais j'en reste à faire mes bébés d'abord, car il n'y a pas zéro risques à la stimulation et le prélèvement et ça me ferait bien chier de le prendre alors que tout va bien côté conception..
 

Ipoire

S'il y a des Lorrains, j'ai fait un post dédié !
3 Jan 2019
698
5 152
93
Moselle
#9
Il me semble que tu peux avoir un arrêt de travail sans problème pour faire le don d'ovocytes mais sûrement que pour l'opération quoi.
Vivre et travailler avec les injections c'est autre chose
 
You Rock !: Hartzak et NightSky

Meianne

Madeleine ouestrienne - Little Booh : 92% DL
12 Jan 2019
2 296
16 871
113
28
Nantes
#10
J'y pensais aussi mais comme toi @Ipoire je voudrais attendre d'avoir eu mes enfants... J'ai l'impression d'être égoïste en disant ça ... Mais ça a déjà été tellement compliqué que je voudrais être sûre qu'on a pu avoir les enfants qu'on souhaitait au cas où les stimulations et ponctions auraient des effets secondaires.

Mais à terme ça me semble super logique d'en passer par là puisque je donne déjà mon sang, mon plasma, ma moelle peut être un jour, et mes organes à ma mort. ^^

@Hartzak merci pour ton retour! Et je suis super intéressée par la suite quand il y en aura une ! ^^
 

Vagabonde

Well-known member
3 Jan 2019
1 970
14 722
113
#13
J'y pense aussi. A notre premier rdv à la maternité la semaine dernière, il y avait des affiches sur le don d'ovocyte/sperme, donc on en a parlé avec mon mari.
Comme @Ipoire et @Meianne je pense d'abord avoir mes propres enfants avant toute chose. Par la suite j'ai prévu de me faire ligaturer les trompes mais entre les deux, pourquoi pas faire un don. Ma seule "crainte" était plutôt que je souhaite avoir la certitude que les enfants nés de mon don ne pourront pas venir me "réclamer" une sorte de "maternité" : je ne veux pas être la mère de ces enfants, juste donner l'opportunité à d'autres personnes de devenir parents. Du coup je ne sais pas trop comment ça fonctionne tout ça. J'ai vu que le don était anonyme mais j'ai l'impression qu'il y a souvent débat sur le sujet alors ça me questionne.
 

Ipoire

S'il y a des Lorrains, j'ai fait un post dédié !
3 Jan 2019
698
5 152
93
Moselle
#14
@Vagabonde effectivement c'est anonyme pour l'instant mais en gros ils gardent les papiers / traces et c'est susceptible de changer à l'avenir.
En réalité même si l'identité est dévoilée, je ne pense pas que l'enfant pourrait réclamer plus tard quelque chose, reconnaissance / argent etc
Le seul truc que je vois ça serait de venir remercier ou être curieux du pourquoi.

Après j'ai vu que les enfants nés de mère porteuse qui les connaissait (typiquement états Unis etc), avaient pas l'air de confondre ou de demander quoi que ce soit. Et là la personne l'avait porté !

J'ai presque fini le podcast mais je trouve qu'il dit qqch de très vrai:
Quand un homme fait un don de sperme c'est un don de sperme.
Quand une femme fait un don d'ovule c'est assimilé au don d'un bébé.
Alors que dans les deux cas ce ne sont que des gametes.
 
31 Jan 2019
3
44
13
#15
Bonjour à toutes,
Premier post sur le forum de Rockie, sur un sujet qui m'intéresse grandement, mais pas de la même façon que les participantes précédentes, car voyez-vous moi je suis de l’autre côté de la barrière, de celles qui ont eu besoin d’un don d’ovocyte pour avoir un enfant (enfin une grossesse pour l’instant, j’entame le 6eme mois :))

En voyant le titre du fil, j’ai pensé spontanément rencontrer ici des personnes ayant le même parcours pour échanger et j’ai été surprise et profondément touchée de constater que vous étiez plutôt à songer au don et chercher des informations.

Merci pour ce que vous faites, vous renseigner, en parler, le faire eventuellement découvrir à d’autres femmes et peut-être aller jusqu’au don. Vous offrez un espoir à de nombreux couples.
Je rajouterai une info que certaines ne savent peut-être pas : si vous avez dans vos connaissances un couple en attente de don en France, votre don peut « les sponsoriser » et leur permettre d’avancer sur la liste d’attente.
Pour mon compagnon et moi, faute de femme de notre entourage en capacité de nous aider en France et face à la longue attente qui nous attendait nous avons fait le choix de partir a l’étranger.

Mon histoire en spoiler pour ne pas encombrer ce fil
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
31 Jan 2019
3
44
13
#17
Tu es une femme très courageuse et tu seras une super maman :clin:
Merci pour ces gentils mots auquel j’ai mis du temps à répondre.
Tout s’est accéléré ces dernières semaines car finalement me voici déjà maman !

J’ai fait une pré-éclampsie précoce et sévère, j’ai dû avoir une césarienne en urgence à 25+1 SA pour sauver à la fois la vie de mon fils et la mienne.
Je suis donc maman d’un grand prématuré mais par chance il va bien depuis 15 jours.
Je chercherai ou j’ouvrirai un fil de discutions sur les prématurés pour en dire plus.

En tout cas concernant le don d’ovocyte et l’acceptation de ce bébé avec une part d’inconnu, je peux maintenant le dire : je ne me pose même plus la question, c’est mon fils (ma bataille), je suis sa maman à 100%.
Les circonstances de sa naissance et son hospitalisation jouent peut-être sur cette acceptation totale, mais vraiment pour le moment ce n’est pas un sujet pour moi.

J’espère que ce constat (précoce) pour aider celles et ceux qui auront peut-être à se tourner vers le don d’ovocyte.
 

Dalia

Well-known member
27 Mar 2019
124
1 087
93
Hauts-de-Seine
#18
J'ai pensé moi aussi faire un don d'ovocytes mais ce qui me freine c'est vraiment la stimulation ovarienne. Y a t'il des effets secondaires ? J'en ai tellement eu des mauvais revers d'hormones entre les contraceptions et les grossesses, que c'est vraiment ça qui m'empêche de le faire un jour :/...