Désir d'enfant & parcours vers la parentalité

Margottine

Doctinaute de bronze.
2 Jan 2019
1 250
13 280
113
#1
Bonjour bonjour,

Je vous propose de discuter ici de votre désir d'enfant (qu'il soit bien présent ou même bien caché dans un coin de votre tête) et de votre parcours pour devenir parents (Essais bébé, PMA, processus d'adoption..).

Bien sûr je laisse le soin à celleux qui seraient concerné.e.s de créer des topics plus spécifiques si vous en ressentez le besoin, je vois plutôt ce sujet comme un topic de discussion général.

Je vous invite comme sur Madmoizelle à faire vos annonces de grossesses sur le topic dédié pour que ce lieu reste safe pour tou.te.s ! N'hésitez pas ensuite à faire un tour sur l'ECM de la grossesse ou la Salle Commune !

Si vous avez un doute sur un test de grossesse, merci d'aller demander conseil sur le topic dédié

Bienvenue :happy:






Voici un petit lexique pour ne pas se perdre dans le "jargon " souvent employé ici :

Phase folliculaire : C'est la première partie du cycle, lorsque les follicules grandissent et que l'endomètre s'épaissit. Elle commence au premier jour des règles et se termine au moment de l'ovulation. Elle est très variable en terme de durée.

Phase lutéale : C'est la deuxième partie du cycle, qui commence dès l'ovulation. Elle dure de 10 à 16 jours.

Courbe de température : Le suivi de la température basale ( le matin au réveil) permet de déterminer, a posteriori, une date d'ovulation. La progestérone sécrétée juste après l'ovulation et pendant toute la deuxième partie du cycle élève la température de quelques dixièmes permettant de distinguer deux plateaux de températures. Quand la progestérone chute, la température chute elle aussi et les règles arrivent.

DPO : Day Past Ovulation - Nombres de jours après ovulation

SOPK, OPK : (Syndrôme) des Ovaires Polykystiques

TO : Test d'ovulation. Il sert à détecter le pic de LH ( hormone lutéinisante) précédant l'ovulation de 12 à 36h en moyenne. Ils se trouvent en pharmacie ou sur internet en "bandelettes pas cher "

TG : Test de grossesse. Comme pour les test d'ovulation, ils se trouvent en pharmacie ou en bandelette sur internet. Ils ont des sensibilités différentes, souvent 10 ui pour les test dits précoces ou 25 ui pour les tests plus classiques.

FF (FertilityFriend) Flo, Clue : Applications de suivis des règles, courbes de températures...

Hystérosonographie/Hystérosalpingographie : L’hystérosonographie est un examen d'échographie permettant l'étude des parois de l'utérus, de la cavité de l'utérus, et de la partie proximale des trompes utérines. L'hystérosalpingographie est un examen de radiologie qui permet de visualiser l'utérus ainsi que son col et les trompes de Fallope. Un liquide de contraste est injecté pour permettre d'observer les organes.
L'un ou l'autre de ces examens est souvent prescrit en début de parcours PMA.

Glaire cervicale/Fluide cervical :

Les fameuses pertes blanches peuvent vous donner des indices sur votre fertilité.

Pertes crémeuse : Hors période fertile. Les spermatozoïdes ne peuvent pas survivre ou traverser le col avec ce genre de pertes.
Perte d'aspect blanc d'oeuf : Elles s'étirent entre les doix. Idéale pour les spermatozoïdes. Période fertile.
Perte aqueuse : Période fertile OU parfois à la veille des règles.
Pertes pâteuses, séches : Souvent en deuxième partie du cycle, avec l'effet de la progestérone

TV : Toucher vaginal

Auto-palpation du col : Il s'agit d'aller vérifier soi-même, avec ses doigts la position et l'ouverture du col. En période fertile, on dit qu'il est plus haut, plus mou, et ouvert. En période non fertile, il est plus bas, plus rigide, et fermé. Il peut aussi s'ouvrir dès la veille des règles et restera ouvert pendant toute la période de menstruations. Pour effectuer une auto-palpation, il faut bien évidemment se laver soigneusement les mains, s'installer dans une position confortable ( toujours la même ) par exemple accroupie, une jambe relevée sur le bord des toilettes, et introduire son index et son majeur au fond du vagin. Quand on sent une petite boule, c'est que c'est là ! C'est un exercice qui demande de la pratique, ne vous découragez pas si vous n'y arrivez pas, et ne vous forcez pas si ça ne vous plaît pas. Je vous conseille ce site pour vous rendre compte visuellement (NSFW, TW sang, col de l'utérus) d'à quoi ressemble votre col, et à quel type d'ouverture vous pouvez vous attendre. Vous pouvez aussi aller chercher votre fluide cervical directement près du col.

PDS : Prise de sang
 
Dernière édition:

woopoulpy

Beaucoup de sous marin.
2 Jan 2019
8
54
13
Amiens
#2
Bon ben... je te laisse pas toute seule ici :oops: Cette année justement j’arrête la pillule.. mais à quel mois on est pas trop d’accord avec mon mec :unsure: Bon je continue de vous suivre aussi sur l’autre forum mais j’y trouve moins ma place. Je ne suis pas encore en essai donc :oops:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

woopoulpy

Beaucoup de sous marin.
2 Jan 2019
8
54
13
Amiens
#4
Parce qu’il veut vers la rentrée (septembre/octobre) pour avoir le temps de s’y faire, il a toujours un peu peur et puis il a décidé comme ça. Moi je veux cet été car : je suis impatiente, je voudrais bien un bébé de printemps, et puis si ça met du temps autant commencer plus tôt... Mais bon j’ai pas encore de boulot stable (c’est en cours! je croise les doigts pour rester dans ma super entreprise pour toujours et pas juste pour remplacer quelqu’un) alors il râle. Et puis je lui parle tout le temps du projet, ça le braque et moi si j’en parle pas après ça me rend triste. Mais au moins c’est cette année :rainbow:
 

Leah P.

Routarde à durée indéterminée
3 Jan 2019
163
1 028
93
deuxiemejour.fr
#5
Hello je vous rejoins aussi, @Margottine j'aime beaucoup la façon dont tu as tourné le nouveau sujet et ça me donne envie de poster même si je suis pas encore en essais bébé.

J'ai eu très tôt un désir d'enfant et pourtant toutes mes amies qui à l'époque n'en voulaient pas (encore) s'y mettent avant moi et j'approche des 30 ans ^^

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Sinon je suis restée quasiment 10 ans avec mon ex et pour moi c'était sûr ce serait lui le père de mes enfants. Il en voulait, on avait choisi les prénoms, on en parlait de temps en temps... et il était jamais prêt! bon on était jeunes aussi, mais bon on s'est séparés il avait 27 ans (et moi quasiment) et il était toujours incapable de me dire si il serait prêt dans 1 ou 10 ans. Dès que j'évoquais le sujet je sentais bien que ça le soûlait, mais bon au bout d'un moment quand ça fait genre 5 ans qu'il te dit qu'il sera prêt dans 1 ou 2 ans ben c'est hyper pesant d'avoir plus rien à se raccrocher, surtout quand autours de toi tout le monde commence à s'y mettre.

Bref, on a fini par rompre parce qu'en gros il voulait encore profiter de sa vie sans engagement ni enfant et qu'il devait bien sentir que moi ça me suffisait plus et moi je me suis retrouvée seule et persuadée que j'aurais pas d'enfant avant 35 ans, le temps de trouver quelqu'un et que ce soit assez sérieux.

Puis 6 mois après ma rupture j'ai rencontré mon copain. Dès le premier date il a tâté le terrain pour savoir si je voulais des enfants (avec une question subtile: "sinon.... t'es tata?" pour aborder le sujet des enfants ahah)

On s'est mis en couple peu de temps après, comme ça roulait très bien entre nous le sujet des enfants est arrivé assez vite (en mode on verra d'ici 2 ou 3 ans si ça se passe toujours bien). Et me mettre en couple avec un mec qui aime autant les bébés que moi (il est fou quand il en voit un et avec ses neveux il est gaga) et qui en veut autant que moi ben ça a complètement changé mon rapport à l'attente.

Elle est plus devenue incertaine et désagréable, je peux en parler sans qu'il se braque et je me sens tellement mieux sur ce sujet qu'avec mon ex (qui n'aurait peut être jamais été prêt). Là on est prêt tous les deux, on va se lancer cette année (poke @woopoulpy normalement en septembre aussi), on doit juste patienter un peu car on est en voyage longue durée jusqu'en août et qu'il veut absolument qu'on soit rentrés en France pour le début de la grossesse (moi j'essaie de gratter dès juin mais pour le moment il est inflexible).

Ça me parait encore loin mais en même temps ça me paraît ouf de me dire que l'année prochaine à cette même date on aura déjà commencé, depuis le temps que j'attends ça ^^

Bref plein de bisous à toutes celles qui attendent, en essais ou pas, et au plaisir de discuter ensemble :)
 

Misspoire

Well-known member
3 Jan 2019
1 791
675
113
Carquefou
#7
Hello, je vais poser mes valises par ici aussi parce qu'avec Monsieur Poire, on commence vraiment à parler bébé(s) (on n'est pas encore d'accord sur le nombre, lui en voudrait juste un, moi deux... mais on est certains tous les deux d'en vouloir au moins un).

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Voilà, je ne sais pas si d'autres personnes ici sont dans une situation similaire, mais ça fait du bien d'en parler ;)
 

Pantoufle

Ex-Charentaise
2 Jan 2019
962
7 552
93
alouestriendenouveau.fr
#9
J'ai une petite de 18 mois et j'espère retomber enceinte fin 2019 ou début 2020, on va recommencer nos essais en septembre, je trépigne complètement d'impatience ça va être long d'attendre (on ne se lance pas plus tôt parce qu'on souhaite avoir au moins 3 ans d'écart entre nos enfants, les débuts ont été très difficiles avec notre fille et, c'est peut-être faux, mais on se dit qu'on se mettra moins de bâtons dans les roues avec une "grande" qui n'aura plus de couches, parlera, ira à l'école, sera davantage autonome) !
 
3 Jan 2019
37
30
18
Lyon
#10
Bonjour à toutes,

J'ai beaucoup hésité avant de poster ici car ça rend vraiment réel nos essais mais on s'est lancé avec mon chéri. On a commencé à parler bébé cet été et on a arrêté tout moyen de contraception à la fin de l'année. On ne l'a dit à personne car on n'a pas envie de se prendre des remarques de la part des amis et des familles. je n'ai pas envie que tout le monde scrute si mon ventre grossit et de subir plein de questions. Donc vous êtes officiellement les premières au courant ahaha :)
 

Mandarine

Caféinée.
3 Jan 2019
17
53
13
#12
Hello ici,
Je viens me présenter ici en espérant que je ne sois pas HS. Nous ne sommes pas en essai mais le sujet et de plus en plus abordé (par moi soyons honnête) et surtout ça me travaille énormément. Je vais sur mes 27 ans et nous sommes en couple depuis un peu plus de sept ans. Je sous marine le topic désirs d'enfants et celui des parents depuis 2 ans environs (depuis que j'ai un emploi stable en fait). Ce qui fait que je "connais" et suis certaines d'entre vous.
Je reviendrai parler de ma situation de santé qui complique un peu les choses quand je serais certaine que les spoilers se sont pas accessible à tous.
 

Idrileo

Well-known member
3 Jan 2019
492
3 849
93
#15
Bonjour ! :giggle:
Bon voilà, avec mon fiancé on a très envie d'avoir des enfants. S'il n'y avait pas le mariage l'été prochain on serait en essais ... C'est assez difficile l'attente ... :confused:
Et la c'est d'autant plus difficile que je suis en psychotage intensif ...
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Sinon je risque de vous rejoindre régulièrement puisqu'on a prévu de démarrer le processus des essais dans pas très longtemps ... Je vais prendre mes rdv dentiste et tout et ensuite on verra. On a hâte !
 

Margottine

Doctinaute de bronze.
2 Jan 2019
1 250
13 280
113
#17
Alors je me présente aussi, j'ai 27 ans, je suis maman d'une petite fille de deux ans et demi arrivée par suprise, très tôt dans mon couple ( ça ne faisait que 7 mois quand je suis tombée enceinte et nous ne vivions plus dans la même ville depuis quelques semaines). Ca a été assez difficile à digérer, j'ai encore quelques trucs qui coincent par rapport aux sacrifices que j'ai dû faire pour l'accueillir, mais maintenant que je commence doucement à galérer à avoir un deuxième enfant, je remercie ma fille d'être arrivée sans prévenir ( je la remercie pour de vrai, parfois :shifty:). Cela fait depuis mars dernier qu'on essaie, après avoir eu la fausse joie d'un test positif sous DIU cuivre. Au début, on pensait attendre encore loooongtemps avant d'enfanter de nouveau, mais en à peine quelques heures, après cette nouvelle, nous, on était déjà 4. On s'est senti bien vide quand je me suis rendue compte que ce ne serait pas le cas. Donc voilà, le stérilet est parti juste après, et zou. Ah oui, j'ai des ovaires à aspect polykystiques, donc ils font à peu près ce qu'ils veulent quand ils veulent. Mes cycles ont l'air de se stabiliser depuis quelques temps, mais parfois, pof, je me tape une aménorrhée de plusieurs mois :cautious: Si toujours rien en mars/avril, pour les " un an " d'essai, on investiguera un peu plus et on commencera probablement des stimulations pour réveiller mes ovaires au "bon" moment, là, c'est très dur de savoir quand je vais ovuler et notre libido assez minimaliste ( rare mais de qualité :yawn:) ne nous permet pas d'avoir toutes les chances de notre côté. Si on essaie.. On se sent forcés, on arrive à rien, ça finit dans les cris et les larmes et forcément, ça ne va pas non plus.

Ainsi, voilà :geek:

Sinon là je suis en toute fin de cycle et je dois avoir mes règles demain ou ce WE. Je suis dans un état fort fort complexe :geek: Je sais que la déception va être très, très rude.
 

woopoulpy

Beaucoup de sous marin.
2 Jan 2019
8
54
13
Amiens
#18
Bon bon je me présente aussi alors, Woopoulpy, on habite dans le nord de la France, bientôt 23 ans et mon mec bientôt 25. On rentre dans notre 5ème année d’amour et on parle bébé depuis 1 an. Entre juin et septembre on se lancera donc ! Et j’ai un peu peur vu ma relation chaotique avec ma propre famille et aussi mon poids. Mais je pense que j’ai vraiment de construire ma vie pour offrir ce dont je n’ai pas vraiment pu bénéficier. Bref je suis un peu psychorigide et torturée mais en vrai ça va :shifty:
Et puis d’ici peu j’attend une réponse pour intégrer de façon plus stable la boutique dans laquelle je bosse, avec mes collègues d’amour pour une marque de cosmétiques dont je suis fière. J’espère que tout ça se réalisera car ça ferait vachement avancer le projet bébé :love:
 

Plume

Per aspera ad astra.
3 Jan 2019
778
10 042
93
26
imbrifuge.wordpress.com
#19
Puisque l'heure est aux présentations... :)

Je suis Plume, tout juste 26 ans, en couple depuis presque dix ans.
J'ai gaiement arrêté la pilule fin septembre 2017.
1er cycle normal : "chouette le bazar s'est vite remis en place !"
Puis un retard de règles : "olala ça a déjà marché ? j'ai peur !"
Puis un, deux, trois tests négatifs : "t'y as cru hein ? :moqueur:"

Quelques mois sans règles plus tard, je consulte et je bilante. Infertilité sur ovaires micro-polykystiques soit un diagnostic aussi long que mes cycles pour dire "tu vas galérer pour l'avoir ton bébé."
Et me voilà embarquée depuis août dans les stimulations ovariennes et la joie qui va avec (non)

J'en suis à ma quatrième stimulation, qui n'a visiblement pas marché puisque j'attends toujours de pied ferme mon ovulation :lol:
C'est un parcours douloureux et j'ai sombré très profondément l'an dernier, mais je suis remplie d'espoir, je voudrais tant que cette année soit la bonne.

Des bisous à toutes, anciennes et nouvelles arrivées :jv:
 

Mandarine

Caféinée.
3 Jan 2019
17
53
13
#20
@Plume je suis tes aventures chez depuis un certains temps et je voulais juste te faire des câlins. Je suis creepy mais pas dangereuse promis !

Sinon j'ai une question remise en route de la tuyauterie et du bouzin : j'ai arrêté la pilule il y a deux ans et je me suis fait poser un DIU au cuivre dans la foulé en me disant que le jour où je voudrais passer aux essais, mon cycle serait déjà en route et que ce sera plus facile de tomber enceinte "plus vite" que sous pilule. Vrai ou je me fourvoyais complètement ?
Autre question doctissimo : est ce que chez certaines d'entre vous l'ovulation vous fait "mal" à un des deux ovaires ?