Des Rockies suisses dans la salle ?

4 Jan 2019
35
30
18
#4
Je commençais à desespérer ! Vous êtes où ? Vous faites quoi dans la vie ? Moi je suis à Berne et je suis prof de français. Je suis aussi française. Vous êtes ausdi expat ou suisse ? Ça serait chouette de se rencontrer une fois !
 
4 Jan 2019
35
30
18
#7
Oui c'est vrai, ça pourrait plutôt s'appeller les Rockies de l'étranger. Je suis jamais allée à Genève, il faut que je me prenne le temps ! J'ai fait le poste parce que je suis arrivée y a pas longtemps en Suisse et je connais personne, alors je me suis dit que ça serait une bonne occasion de rencontrer du monde. J'ai une première question pour vous les Suisses : quand quelqu'un éternue, vous lui dites "à tes souhaits" ou "santé" ? Mes élèves disent toujours santé et je sais pas si je dois les corriger :unsure::geek:
 
4 Jan 2019
35
30
18
#9
On dit "santé".
Pourquoi voudrais-tu les corriger ?
Parce que je connaissais pas cette expression, et j'avais pensé qu'ils l'avaient peut-être faussement calquée de l'allemand "Gesundheit" (ils sont germanophones). Mais maintenant que je sais qu'on le dit comme ça en Suisse, je vais m'y mettre aussi ! En France on dit à tes souhaits :)
 

Kestrel

C'est pas faux.
5 Jan 2019
123
522
93
29
#10
Ah ok, j'avais pas pensé au côté traduction littérale de l'allemand, ça fait sens de se poser la question. :cretin:

J'étais un peu méfiante parce que ça m'est déjà arrivé de me faire moquer/reprendre par des français sous prétexte qu'on ne parle pas correctement en Suisse ...
 
4 Jan 2019
35
30
18
#11
Ah ok, j'avais pas pensé au côté traduction littérale de l'allemand, ça fait sens de se poser la question. :cretin:

J'étais un peu méfiante parce que ça m'est déjà arrivé de me faire moquer/reprendre par des français sous prétexte qu'on ne parle pas correctement en Suisse ...
Oui je connais cette mentalité ! Non je trouve pas ça cool non plus, y a pas de raison que le français de France soit plus correct que celui de Suisse ou de Belgique ou du Maroc... Mais je trouve ça intéressant de noter les différences :)
D'ailleurs les suisse germanophones ont le même souci avec les Allemands, et mes élèves sont parfoid agacés que je ne les comprennent pas a cause de leur dialect... J'essaie de l'apprendre mais c'est pas facile ! Vous parlez allemand vous ? C'est aussi obligatoire à l'école ?
 

Fanfreluches

Sous ma couverture chauffante
9 Jan 2019
122
371
63
#13
Coucou, moi je suis dans la petite ville de Le Locle mais j'étudie a Bern pour encore deux semaines. Je suis Suisse et Française donc mi-expat mi-chez moi :taquin:
J'ai fais une dizaine d'années d'allemand en france avec un bout de mes cours en allemand au lycée mais malgré tout le suisse allemand ça reste hyper difficile pour moi !
 

Kestrel

C'est pas faux.
5 Jan 2019
123
522
93
29
#14
@Kartong oui on l'apprend, comme @Scaretale j'ai fait 10 ans d'allemand mais je le baragouine à peine.:yawn:
L'enseignement est pas terrible, et le truc c'est que les suisse-allemands sont plus forts en français que nous en allemand, du coup entre nous on parle soit français, soit anglais... ce qui est un peu triste au sein d'un même pays.
 

Fanfreluches

Sous ma couverture chauffante
9 Jan 2019
122
371
63
#15
@Kartong oui on l'apprend, comme @Scaretale j'ai fait 10 ans d'allemand mais je le baragouine à peine.:yawn:
L'enseignement est pas terrible, et le truc c'est que les suisse-allemands sont plus forts en français que nous en allemand, du coup entre nous on parle soit français, soit anglais... ce qui est un peu triste au sein d'un même pays.
Effectivement c'est ce que j'observe aussi mais je m'interroge sur le fait que ce soit l'enseignement le problème. Ce que je vois aussi c'est que nous on écrit et parle exactement la même langue. Ecrire l'allemand et comprendre et parler le suisse-allemand c'est pas tout a fait pareil selon moi. Je suis capable de parler allemand mais je ne comprend pas quand on me parle en suisse allemand. Je trouve que de notre côté il y a une difficulté supplémentaire. Qu'en pensez vous ?
 
5 Jan 2019
964
3 684
93
aucoindelatre.home.blog
#16
J'ai fait un séjour en suisse allemande pour apprendre l'allemand... et je ne l'ai pas vraiment appris. Là où je me trouvais, les gens ne faisaient aucun effort pour aller le "bon" allemand. Et lors de mon séjour à Vienne, j'avais rencontré une allemande qui m'a dit qu'elle allait plusieurs fois en Suisse pour son boulot et qu'ils finissaient toujours par parler en anglais. Les différents suisses allemands sont vraiment des langues à part de l'allemand.
 
You Rock !: Fanfreluches

Kestrel

C'est pas faux.
5 Jan 2019
123
522
93
29
#17
@Fanfreluches oui bien sûr il y a une difficulté supplémentaire. Mais même le BA-ba, genre se présenter, on galère. :sweatdrop:

Il me semble avoir vu en cours il y a fort longtemps que les méthodes d'enseignement des langues avaient tendance à être pensées différemment et plus modernes que les méthodes utilisées du côté français. Que par exemple eux avaient des méthodes plus basées sur l'utilitaire et la vie quotidienne, et que chez nous on collait encore souvent à l'enseignement "classique" avec vocabulaire à apprendre par coeur et grammaire formelle. Et de mon côté je dois dire qu'effectivement, au lycée j'étais pas trop mauvaise pour lire des livres en allemand et faire des rédactions que pour prendre la parole spontanément et tenir un dialogue.

Après @Scaretale je comprends que les suisse-allemands n'aient pas franchement envie de parler le "bon" allemand, puisqu'ils ne l'utilisent pas forcément souvent et que pour eux, ce n'est pas leur langue.

En fait, je trouvais cool qu'on arrive à se retrouver à "mi-chemin" entre nos notions d'allemand et leurs notions de français, mais ça ne marche pas vraiment. Peut-être aussi parce qu'il y a souvent un blocage vis-à-vis de l'allemand de l'autre côté, alors que beaucoup de suisse-allemands que j'ai rencontrés étaient plutôt disposés à parler français.
 
You Rock !: Allitché
5 Jan 2019
964
3 684
93
aucoindelatre.home.blog
#18
Oui, ce serait bien qu'on arrive à trouver un compromis. Après, les méthodes de langue du côté francophones sont nases, je me souviens toujours de la phrase de vocabulaire que j'ai dû apprendre "Sans lui, la vie est comme une vache sans vélo" et ce n'est pas la seule totalement à côté de la plaque (et j'ai demandé à plusieurs germanophones, ce n'est pas une expression qui existe chez eux).

La méthode que j'avais eue à Vienne était nettement plus efficace.
 
You Rock !: Allitché et Kestrel

Fanfreluches

Sous ma couverture chauffante
9 Jan 2019
122
371
63
#20
@Kestrel je vois ce que tu veux dire. J'ai eu des cours d'allemand très centrés sur la pratique et la vie quotidienne.
De mon côté, comme je parle allemand, j'ai quand même l'impression que parler allemand pourrait être un mi-chemin pour eux. Si ils parlent allemand, je les comprends et je peux leur répondre. Souvent ils ne refusent pas de parler allemand mais je sens qu'ils n'ont pas envie. Dans ce cas je pourrais aussi dire que je n'ai pas envie de parler allemand. Certaines francophones de mon école ont fait ce choix mais on leur a reproché dans leur dos de ne pas faire d'effort pour s'intégrer. Alors que bon, si en face la personne ne veut parler que suisse allemand, ou anglais, et que la francophone parle anglais, pas ca semble être le bon plan ...