Couper les ponts avec sa famille (toxique, dysfonctionnelle, maltraitante, etc...)

Cacao

Member
28 Août 2020
5
17
3
Bonjour
En lisant vos histoires je me rends compte que je ne suis pas seule à vivre ce genre de chose. Je ne suis pas encore au stade de couper les ponts. Mais j'y réfléchi. J'aimerais avoir des points de vues sur ma situation.
En résumé j'ai 22 ans et j'ai grandi dans un environnement assez stressant. Ma mère et mon père qui se disputent souvent jusqu'à aujourd'hui d'ailleurs...
Depuis petite entre ma mère et moi ça n'allait pas. En grandissant les rapports ne se sont pas arrangés. Ma mère est intrusive dans ma vie privée. Elle ne respecte pas mes choix. Et quand je lui dis que c'est pas normal elle se fâche contre moi en disant que je suis sa mère je lui dois respect et que je ne peux pas lui répondre. Lors de notre dernière dispute elle m'a même menacée avec un couteau et une bouteille. Et m'a avouée qu'elle aurait aimé que je sois morte dans son ventre et que c'est à cause de moi que sa santé s'est dégradée. Trouvez-vous cela normal ?
Elle n'aime pas mon compagnon. D'ailleurs c'était le motif de notre dispute. Elle a appelé ma belle mère pour raconter des trucs sur moi et lui dire d'éloigner son fil de moi. En gros qu'il prend tout mon temps quoi...
Je trouve cela pas normal car j'ai 22 ans et même si je suis en master j'ai presque plus d'attache. Il y a moins de an j'ai déménagé dans ma ville d'étude à plus de 8000km de chez moi. Je suis revenu uniquement pour les vacances chez ma mère et elle continue à vouloir me contrôler et dire des choses pareilles...
Est-ce moi la mauvaise fille ? La personne méchante ? Est-ce moi le problème je ne comprends pas...
Je me dis est-ce qu'elle n'est pas dépressive ou bien bipolaire pour réagir de la sorte, menacer son enfant avec une arme blanche et lui cracher à la figure qu'elle regrette de nous avoir mise sur Terre.
 

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
8 423
63 012
113
@Cacao Ça me semble une bonne idée pour faire le tri entre ce qui t'appartient et ce qui appartient à tes parents, et pour réaliser profondément ce qui est normal ou non dans les relations familiales. Tu le sens mais tu as certainement besoin qu'on te le dise et de mettre au jour les schémas dysfonctionnels de ta propre famille.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Cacao

Member
28 Août 2020
5
17
3
@Cacao Ça me semble une bonne idée pour faire le tri entre ce qui t'appartient et ce qui appartient à tes parents, et pour réaliser profondément ce qui est normal ou non dans les relations familiales. Tu le sens mais tu as certainement besoin qu'on te le dise et de mettre au jour les schémas dysfonctionnels de ta propre famille.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
@Cacao Ça me semble une bonne idée pour faire le tri entre ce qui t'appartient et ce qui appartient à tes parents, et pour réaliser profondément ce qui est normal ou non dans les relations familiales. Tu le sens mais tu as certainement besoin qu'on te le dise et de mettre au jour les schémas dysfonctionnels de ta propre famille.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Tu as raison, j'ai besoin de l'entendre car à force j'ai eu l'impression que c'était moi le problème. Je faisais tout pour ce ça aille dans son sens. Je me rends compte du chantage affectif. Mais c'est difficile d'y échapper. Elle a en plus des problèmes de santé (hypertension...). J'ai donc trouvé normal au début de me rabaisser à ses souhaits. J'espère qu'un psychologue va m'aider à voir plus claire
 
  • You Rock !
Reactions: LuLa

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
8 423
63 012
113
@Cacao Ça change les choses d'avoir un point de vue extérieur.
(Peux-tu juste me déciter stp?)
 

Pépé le moko

Well-known member
3 Jan 2019
193
725
93
@Cacao je vais te dire des trucs très simplets, ça va faire captain obvious mais des fois on a besoin qu'une personne extérieure le dise :
- l'hypertension ou la bipolarité n'excuse rien, personne n'a le droit de te traiter comme cela
- ta mère n'a pas son mot à dire sur le choix de ton compagnon ou compagne. De même tu n'aurais toi non plus rien à dire sur le choix de son compagnon/compagne. La seule exception est bien sûr le cas où cette personne est dangereuse, mais tu vois bien que ce n'est pas le cas. La tête de ton bonhomme ne lui revient pas? Tu l'emmerdes (ta mère, pas ton mec)
- une thérapie c'est une très bonne étape pour commencer à y voir plus clair et se sentir plus solide. Attention quand même, si le thérapeute tente de te culpabiliser en te disant que tu es une mauvaise fille (les thérapeutes nuls ça existe) fuis.
- la violence de ta mère la rend dangereuse. Elle est sans doute normale par moments, mais les quelques moments de violence (couteau bouteille mais WTF???) ne sont pas excusés par ses éventuels "bons moments".
- si ça te semble ok, tu devrais peut-être briefer ton entourage sur le fait qu'elle ne semble pas avoir toutes les frites dans le même sachet... Cf. L'appel à ta belle-mère que je trouve inquiétant.
- si elle ne voulait pas d'enfants elle n'avait qu'à pas en faire, il y a tout ce qu'il faut de nos jours pour ne pas être parent. Je suis brutale mais c'est ce que j'ai dit à ma mère qui piquait ses petites crises de gamine (elle avait 42 ans, moi 12...). C'est trop facile de se défouler sur ses gamins quand on a détruit sa propre vie.
Si ça l'a rendue malheureuse, elle s'est rendue malheureuse toute seule, toi tu as le droit de te sentir heureuse. Elle cherche juste à t'embobiner :)
 

Cacao

Member
28 Août 2020
5
17
3
@Cacao je vais te dire des trucs très simplets, ça va faire captain obvious mais des fois on a besoin qu'une personne extérieure le dise :
- l'hypertension ou la bipolarité n'excuse rien, personne n'a le droit de te traiter comme cela
- ta mère n'a pas son mot à dire sur le choix de ton compagnon ou compagne. De même tu n'aurais toi non plus rien à dire sur le choix de son compagnon/compagne. La seule exception est bien sûr le cas où cette personne est dangereuse, mais tu vois bien que ce n'est pas le cas. La tête de ton bonhomme ne lui revient pas? Tu l'emmerdes (ta mère, pas ton mec)
- une thérapie c'est une très bonne étape pour commencer à y voir plus clair et se sentir plus solide. Attention quand même, si le thérapeute tente de te culpabiliser en te disant que tu es une mauvaise fille (les thérapeutes nuls ça existe) fuis.
- la violence de ta mère la rend dangereuse. Elle est sans doute normale par moments, mais les quelques moments de violence (couteau bouteille mais WTF???) ne sont pas excusés par ses éventuels "bons moments".
- si ça te semble ok, tu devrais peut-être briefer ton entourage sur le fait qu'elle ne semble pas avoir toutes les frites dans le même sachet... Cf. L'appel à ta belle-mère que je trouve inquiétant.
- si elle ne voulait pas d'enfants elle n'avait qu'à pas en faire, il y a tout ce qu'il faut de nos jours pour ne pas être parent. Je suis brutale mais c'est ce que j'ai dit à ma mère qui piquait ses petites crises de gamine (elle avait 42 ans, moi 12...). C'est trop facile de se défouler sur ses gamins quand on a détruit sa propre vie.
Si ça l'a rendue malheureuse, elle s'est rendue malheureuse toute seule, toi tu as le droit de te sentir heureuse. Elle cherche juste à t'embobiner :)
Coucou
Je te remercie pour ta sincérité envers ma situation. Je vois plus claire maintenant. Je ne voulais pas l'admettre mais pour une fois je vais penser à moi et à mon bonheur. C'est un véritable soutien pour moi de lire ton point de vue.
 

Tykoozah

Lumière dans de la chair humaine...
31 Août 2020
6
21
3
22
En vous lisant, je me dis que mon cas est assez particulier. J'ai 21 ans et je vis dans une famille toxique (du côté de ma mère) et je suis arrivé à un point où les communications et les relations n'en valent plus la peine. Tout d'abord, en prenant conscience des phénomènes médiatiques et du système machiavélique de la société, les membres de cette "famille" s'appuient sur des privilèges qui les rend hypocrites, ils sont heureux quand ça les arranges et ils sont frustrés quand ça les arranges, ils aiment bien se regrouper pour parler des choses assez futiles pour ne pas assumer leurs culpabilités, le pire c'est que les valeurs de la vie n'ont plus aucune importance à leurs yeux (vu leurs manières d'interpréter les sujets). Je suis l'aîné, mes "frères et soeurs" ne me calculent plus et ça m'arrange parfaitement, car de toute façon, nous n'avons plus rien en commun, à un point où je les considère comme des étrangers. Ils se créent une image de moi en s'appuyant sur leurs convictions pour être sûr qu'ils ont raisons, mais ce n'est que leurs illusions. Ils ont peur de moi car je suis différent d'eux, ils ont peur de ce qu'ils ne veulent pas comprendre (idem pour "ma mère et son compagnon"). Cette famille ne sera jamais qui je suis réellement, car ils ne s'intéresseront jamais à moi. Ils pensent que je les déteste en m'éloignant d'eux mais ils se trompent, je me suis rendu compte que je ne suis pas destiné à créer des liens sincères avec eux. Je me renferme dans mon univers pour faire ce que j'ai à faire malgré mes pensées suicidaires. Les seules personnes pour qui j'ai de l'amour c'est mon père et ma autre petite soeur.
 

Bidule

Well-known member
10 Jan 2019
193
2 029
93
@Tykoozah En fait je répondais à Stag (qui a effacé son message depuis, d'où peut-être la confusion) :fleur:

Mais je t'envoie du soutien aussi, ce n'est pas facile de ne pas partager les mêmes valeurs que sa famille et de sentir s'en éloigner à ce point.
 

Tykoozah

Lumière dans de la chair humaine...
31 Août 2020
6
21
3
22
C'est vraiment pas évident de résister psychiquement tous le temps face à une famille toxique, d'autant plus que j'ai développé mon côté empathe (due à ma croissance, évolution...). Heureusement que mes dessins, créations et Univers me soignent.