Comment survivre à une journée avec un enfant quand t’as pas l’habitude

Rédac Rockie

Administrator
Équipe Rockie
2 Déc 2018
5
28
1
#1
On peut ne pas avoir/vouloir d’enfant sans pour autant les détester, et être une sœur ou une copine sympa en offrant aux heureux parents l’opportunité de passer une aprèm en tête-à-tête. Voici quelques conseils pour que ça se passe bien.
Effectuer un stage d’observation avant de garder un enfant
Avant d’accepter la charge d’un enfant pour la journée, passe un moment avec lui en présence de ses parents. Observer l’animal dans son habitat naturel devrait te permettre de déjouer les pièges les plus évidents.
Tu apprendras par exemple qu’on ne sort jamais avec un enfant sans se munir d’un kit de survie comprenant a minima : une bouteille d’eau, un paquet de mouchoirs, et un truc à manger.
Et pendant que tu fourres tout ça dans ton sac, pense à dire à l’enfant de passer aux toilettes (sauf s’il est encore à l’âge des couches, évidemment). Ne lui demande pas s’il a envie d’uriner, intime-lui l’ordre de le faire.
Si tu oublies cette étape capitale, tu peux être sûre d’entendre “J’ai envie...
Lire la suite ...
 
Dernière édition par un modérateur:

couettecouette

Well-known member
4 Jan 2019
366
1 762
93
#2
Quand un enfant pose une question genre "pourquoi les arbres sont en bois par exemple" ( jai ri en la lisant) bref lui demander "et toi pourquoi tu penses qu il sont en bois?"
.ça peut amener à "un je sais pas" auquel tu pourras répondre "et bien moi non plus"..mais si l enfant est du genre curieux et si tu as du temps un ordi ou ton portable sous la main ça peut faire un moment à chercher pourquoi...


J'ai beaucoup garde mes neveux et nièces avant d'avoir mes enfants , j'aimais beaucoup ces petits moments avec eux car dans la plupart des cas l'enfant qui peut être relou en présence de ses parents est adorable des qu ils ont passé la porte.
Les puzzles refait 3 fois, les dessine moi une sorcière stp , le jeu de duplo ou quelquefois tu comprends pas toute l histoire mais tu dis oui oui c'était des moments assez chouette et c'est encore mieux quand ça cimenté une complicité qui reste quand ils grandissent.
 

Emy Snape

Sugar, cream or cyanide ?
10 Jan 2019
364
5 396
93
27
#5
Tiens cet article tombe très bien, mon filleul arrive samedi justement (bon c'est pas pour une journée mais pour une semaine complète).

Alors en gros, une journée type avec lui c'est :
• Se faire réveiller hyper tôt, et en fanfare bien sûr. Peu importe si t'es pas dispo psychologiquement avant ton premier café, ça le concerne absolument pas.
• Essayer de répondre à des questions cheloues ("est-ce que les chevaliers mangeaient des frites ?"), existentielles ("pourquoi je suis moi ?", "vous vous aimez alors pourquoi vous faites pas un bébé ?", "c'est quoi la mort ?") ou carrément trollesques ("c'est parce que tu as un looong nez que ça fait la trompette quand tu te mouches, c'est ça ?").
• Réfléchir la veille pour le lendemain aux activités que je vais bien pouvoir lui faire faire : du dessin, un pique-nique, de la cuisine en mode challenge style Top Chef, une recette originale qui me permette de caser un peu de propagande healthy au passage, l'aider à aménager son campement toile de tente + duvet + jouets au milieu du salon, visiter une expo, aller faire de l'acrobranche (vaut mieux ça que de devoir encore aller le chercher dans l'arbre au fond du jardin), aller se baigner, aller au ciné et débriefer après, faire une mini-rando et compter toutes les fleurs qu'on croise, cueillir des trucs dans le potager, faire des activités sportives pour l'épuiser avant le soir (spoiler alert : ça fonctionne qu'à moitié), comparer un livre et son adaptation (ça va déjà devenir plus coton quand on s'attaquera à Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban hein), faire des activités manuelles, aller en forêt, jouer à des jeux de société (les petits chevaux, sa grande éclate, j'aime pas ça mais je me force pour être sympa), aller à la bibliothèque, lire une histoire (son kiff ultime c'est de ME lire une histoire le soir avant qu'il aille se coucher pour me montrer comment il est trop fier de lire trop bien maintenant, je me tape donc patiemment tous les Disney), etc etc. Et le laisser s'ennuyer un peu parce que je suis pas non plus animatrice BAFA et que les temps calmes c'est bien aussi.
• S'inquiéter pour des tas de trucs parce que quand on tient à un gosse, fatalement on a envie de le protéger un peu, qu'il soit dans un cadre secure, qui lui arrive rien, qu'il manque de rien, qu'il s'ennuie pas, qu'il soit assez pourri gâté mais pas trop non plus, tout ça. Qu'il se sente bien et qu'il ait envie de revenir aussi, même si on le dit pas trop.
• Négocier (pour le fameux passage aux toilettes avant de partir notamment), expliquer patiemment des trucs, trouver des compromis, apprendre à parler le langage étrange des enfants (qui sont capables de te balancer comme ça "de toute façon moi j'aime pas le raisin" dans une conversation qui n'avait absolument rien à voir). A la base ma patience dans une situation qui va pas dans mon sens est de 2 minutes top chrono, depuis qu'il a débarqué dans ma vie c'est passé à 10, c'est déjà pas si mal.

Disons qu'il aurait certainement mérité d'avoir une marraine un peu plus investie durant ses premières années de vie, qui s'intéresse vraiment aux gosses et qui soit aussi un meilleur modèle sur le plan humain, alors j'essaie de prendre ça un peu au sérieux et de faire au mieux pour que ça lui apporte des trucs enrichissants (et pour qu'il ait envie de garder le contact en grandissant parce que j'ai pas envie d'imaginer qu'il pourrait vouloir le contraire). Ça fait vachement plaisir qu'il demande de lui-même à venir pendant les vacances maintenant (enfin non, qu'il s'impose carrément en mode "cet été je viens, voilà"), je dois pas être une Nanny McPhee si catastrophique que ça. Espérons que ça dure.

Par contre l'observation du/de la gamin.e en milieu naturel nope, ça fonctionne pas. Par je ne sais quel miracle, la créature démoniaque que tu vois avec ses parents se transforme bien souvent en un vrai petit ange une fois qu'iel est seul.e avec toi (mais genre, dès que la porte se referme quoi) :cretin:
 

schizophrenia

Well-known member
8 Jan 2019
150
1 159
93
#6
Installez fortnite sur votre téléphone et prétez le lui :ninja: Faîtes en votre assistant le temps d'une journée : missionnez le d'aller vous chercher une perrier et de vous prendre en photo pour votre communauté instagram :ninja: Invitez un.e pote à vous et laissez le gérer l'enfant :ninja:.
Appellez pas la DASS, je plaisante - à moitié -.
 

mubams

Well-known member
2 Fev 2019
225
1 153
93
#10
je rajoute :

préparation avant
ne jamais trop boire car sinon on se doit d'aller aux toilettes avec le gnome, et tu peux entendre mais t'as des poils la!!!!
prévoir dans son sac du papier des coloriages des petites conneries pour les occuper
aller chopper sur internet des idées de jeux a faire dans les transports en commun (je vois je vois.... jeux des rimes...)
vetements confortables, pas fragiles, et avec pleins de poches!!!
se renseigner sur ce qu'aime l'enfant (zoo livres cine etc)

le jour j :
proposer et valider le programme avec l'enfant, avec au moins une étape goodies (genre mon neveu c'était parc, balades ... puis toujours librairie, un livre neuf, un chocolat chaud a la chantilly et on lisait dans le café). Le fait de proposer et valider fait que l'enfant est acteur de sa journée, il l'a subi pas ;)
s'assurer qu'on a un change de fringue pour l'enfant, un doudou si besoin, un de ses jouets (pour la réassurance), et qu'on sait ou sont les urgences les plus proches.
penser a des plans b et des lieux de pause.
le programme qu'on reve n'est pas forcément celui de l'enfant ;) vive les aires de jeux!!!
sur le bras de l'enfant écrire votre prénom et votre portable, pas son nom. Sinon un pervers pourrait l'utiliser pour faire genre je connais tes parents....
pensez a envoyer 2/3 photos aux parents, ca vous évitera les 35000 sms savoir si tout va bien....

et apres? prendre des news de l'enfant 2/3 jours apres... pour lui c'est top ca veut dire que vous avez aimé autant que lui, et la prochaine fois ca sera plus facile!
 

Lol'ô

Well-known member
6 Jan 2019
1 235
7 113
113
#12
Très bonne idée d'article. :top:
Quand mon ado doit garder sa nièce, c'est Disney à toutes les sauces, les films préférés, et ensuite un grand concert des chansons. Et les petites vidéos qui vont bien, pour faire rentrer plus vite la mère pour participer à l'orgie. Il peut y avoir l'organisation d'un championnat de sauts de crêpes.
 
You Rock !: Anna

klifer

Machine de guerre un peu rouillée
2 Jan 2019
626
8 254
93
www.mokumonmywrist.eu
#15
Article mignon et réaliste.

Je précise aussi qu'en admettant que tu sois en charge d'habiller l'enfant, opter pour du blanc est une mauvaise idée. Le parer de matérieux précieux aussi. Le satin ou la soie c'est mignon mais il faut se rendre à l'évidence : ça a 10 minutes d'espérance de vie (big up à ma mère qui a acheté une jolie robe en lin blanc à ma fille de 18 mois pour notre mariage et qui s'est étonné que j'ai prévu deux changes).

@Cactus oh bah tu sais tu t'habitues, puis dans un monde qui tourne toujours beaucoup trop vite, ça fait du bien de s'arrêter une heure juste pour regarder des cailloux et des feuilles.
 
Dernière édition:

Merlu

#TeamPrendPasPosition
18 Fev 2019
369
1 723
93
31
#20
Un point qui n'a pas été abordé: le chantage aux hurlements si on refuse de lui acheter un truc, fusillages du regard garantis de la part des autres personnes présentes.
 
You Rock !: Polaire et Cactus