Combien épargnez-vous ?

Iscambe

L'orange dit "Pas de quartier !"
6 Jan 2019
863
6 946
93
www.instagram.com
@Julietnaked la plateforme la plus simple d'utilisation c'est Miimosa. Il y a une grande variété de projets, dans des domaines et secteurs divers, et une grande fourchette de % d'intérêts. Il y a la possibilité d'investir ou de donner de l'argent. Investissement dès 50€. Moi je ne fais que de l'investissement. Code parrainage : LYEFD5JW

La plateforme la plus complète c'est lita.co mais c'est la plus compliquée. Il y a possibilité d'investir en PEA, de déduire certains projets des impôts, d'autres reversent des intérêts mais pas tous... Pleins de projets très intéressants, pleins de domaines différents... Investissement dès 100€. Code parrainage : F54IP

La plateforme qui rémunère le plus vite c'est solylend. Les autres ont des délais d'attente plus important entre le moment où on investit et le moment où les remboursements commencent. Mais il y a peu de projets qui sortent. Investissement dès 50€. Lien de parrainage.
 

Iscambe

L'orange dit "Pas de quartier !"
6 Jan 2019
863
6 946
93
www.instagram.com
@Iscambe super, merci ! Sans rentrer dans les détails, tu es satisfaite du rendement ? Tu n'as pas eu des mauvaises surprises ?
Honnêtement pour l'instant non aucune mauvaise surprise ! Le rendement moyen sur toutes les plateformes est d'environ 5% parce que je ne prends que très rarement des placements à moins de 5% et jamais en-dessous de 4%. Je suis vraiment contente pour le moment !
 

Kaliémis

Well-known member
5 Nov 2019
844
11 190
93
@KrissDeValnor merci pour ces solutions c'est vrai que du coup par manque de temps et d'énergie je n'avais pas cherché de réelles solutions et ai laissé mon argent végéter. Je ne me sens pas attaquée du tout, tu ne me caricatures pas non plus car c'est un peu ce que je pense haha et j'assume. Mais je peux parler et entendre le point de vue de personnes qui ne sont pas des extrémistes de gauche et qui envisagent qu'on vive dans un monde capitaliste et qu'on puisse y favoriser des entreprises et des démarches plus éthiques. Effectivement il y a des initiatives intéressantes qui utilisent le système existant comme un cadre pour planter des graines de choses utiles et ayant des bienfaits pour la planète/les gens... Et c'est sans doute plus intelligent que de faire comme moi et de dire non mais le capital c'est l'ennemi, j'y connais rien c'est trop abstrait et je ne me vois pas m'enrichir avec de l'argent qui travaille avec le travail des autres pendant que je fais rien. Et que plus j'en ai, Ben plus j'en ai, alors que justement si j'en ai déjà pas mal c'est que j'ai pas tellement besoin de plus. Après si mon argent plutôt que dormir peut être un investissement, même pas rentable, qui aide des gens à monter des projets cools alors ça vaut peut-être le coup, je vais voir. Mais me faire 200 balles par an en prêtant mon argent à Danone non je peux pas quoi... Mon homme avait des actions à Vivendi. Il a perdu plus de 2000 euros... Il y a longtemps. C'était genre la cata pour lui. Et moi j'étais là : euh t'as joué, t'as perdu, tant pis, tu sais le nombre de gens exploités par Vivendi pour essayer de satisfaire les actionnaires ? Ça l'a un peu échaudé mais je soupçonne qu'il soit en manque de capitalisme car il travaille dans 'e secteur bancaire et était tout content de placer sa participation. Et moi j'étais là euh... Fais ce que tu veux... Et lui : tu seras bien contente quand mon argent sale permettra de payer les études des mômes. Certes. Alors je la ramène pas trop quand même.

@CiseauxSiamois merci pour ton message, je me sens sur cette longueur d'ondes Oui ! Je vais me renseigner..
 

KrissDeValnor

Well-known member
8 Jan 2019
708
5 865
93
@Kaliémis c’est intéressant d’avoir ton point de vue, après moi je suis plus dans une optique de joindre l’utile à l’agréable et si mes placements éthiques peuvent aider des gens à faire des trucs cool, même si ça rapporte moins (voir même si je perds) bah c’est pas trop grave, ‘ça aura servit utilement’.
Après j’ai aussi des placements beaucoup moins honorables, mais c’est avec le boulot alors je peux pas choisir grand-chose dessus:sweatdrop:
Les potentielles futures études de ma fille c’est vraiment l’argument n•1 pour qu’on épargne avec mon mari, on habite en rase campagne il faudra lui payer permis+voiture + appartement + courses/facture. C’est vraiment un truc qui me fait déjà un peu flipper surtout qu’avec mon mari on a eus la chance d’avoir tout ça, on se voit pas faire moins. Je voudrais pas que ma puce ne fasse pas de bonnes études pour un truc aussi trivial que l’argent ou pire qu’elle soit obligée de faire un prêt étudiant et commence la vie active par rembourser des sous :erf:
 

Athéna

Well-known member
10 Jan 2019
7
50
13
Je rejoins les réflexions de @CiseauxSiamois et @Kaliémis, j'ai travaillé dans le domaine de la finance durable et très franchement c'est beaucoup de greenwashing et de communication RSE. Surtout que le secteur de la ""finance verte"" rapporte beaucoup, dans un contexte où on demande aux entreprises d'être éco-responsable, durable etc. C'est un moyen d'améliorer leur réputation notamment, en développant des produits avec l'appellation "durable".
La typologie "projet verts et respectueux de l'environnement" est très opaque et pour quelques millions de fonds alloués à des projets dits ""verts"" ce sont à côté des milliards d'euros investis dans des secteurs polluants. C'est juste une opportunité pour le secteur bancaire d'attirer l'épargne de gens intéressés par ces questions.
Je comprends complètement qu'on ne raisonne pas uniquement selon une optique : quel placement est le plus rentable ? Je ne pense vraiment pas qu'il y ait besoin d'être d'extrême gauche pour se poser des questions éthiques.
 

L'Oeil de la Lune

Well-known member
12 Jan 2019
166
869
93
Vos échanges sur les investissements écologiques et/ou socialement responsables sont intéressants. Je trouve qu'on y retrouve bien les freins associés, à savoir:
- éviter le greenwashing.
- les placements peu rentables.
- le temps nécessaire pour étudier des projets alternatifs.
- l'immobilité devant toutes ces difficultés.

De mon côté, j'avoue que tous ces éléments m'amènent à mettre complètement de côté cette composante quand je réalise mes placements. En gros, il me faut un truc suffisamment simple pour que ça ne me prenne pas plus de 10min par mois. Là, actuellement, quand je reçois mon salaire et que les principales charges sont enlevées donc autour du 15 du mois, je fais tous les virements d'épargnes et je n'y pense plus jusqu'au mois prochain (sauf si éventuellement il me reste un gros surplus à la fin du mois). Néanmoins, je retiens les alternatives types Miimosa et s'il me reste de l'argent à investir en fin de mois, je pense que je me dirigerai par là.

Et pourtant, dans ma consommation au quotidien, je vais essayer d'être le plus responsable possible (éviter la surconsommation, vérifier la provenance et la qualité de ce que j'achète, diminuer la consommation de viande, etc.).

@Kaliémis

Je comprends quand tu dis " je ne me vois pas m'enrichir avec de l'argent qui travaille avec le travail des autres pendant que je fais rien". La première fois que j'ai touché de l'argent en investissant en bourse, je me suis fait la même réflexion.
Mais clairement, la question de mon côté est de savoir ce que je laisserai à ma descendance si j'en ai une un jour. D'un côté, j'ai envie de leur laisser un environnement socialement acceptable et plus écologique que maintenant mais d'un autre, je n'ai pas envie qu'ils soient défavorisés par rapport à ceux qui ont accepté de jouer le jeu du capitalisme. Concrètement, personnellement, bien que mes parents aient une situation plus que correcte, ils se fichent complètement des investissements. Même s'ils ont toujours essayé d'aider quand ils le pouvaient, j'ai bien vu la différence avec mes collègues dont les parents avaient placés de l'argent pour eux depuis qu'ils sont petits et j'ai pas envie que mes potentiels enfants vivent la même chose.
 

Kaliémis

Well-known member
5 Nov 2019
844
11 190
93
@L'Oeil de la Lune .. Je comprends ton raisonnement. Mais comme je suis politiquement pas en faveur du capitalisme, je ne vais pas faire ce choix, parce que d'autres le font. Et oui tu as raison, c'est le choix de l'individuel/collectif, je comprends aussi qu'on veuille protéger/privilégier sa famille. Pour moi, je trouverai d'autres solutions pour le faire qui ne me mettent pas mal à l'aise par rapport à ma vision du monde. J'essaierai de leur fournir ce dont ils ont besoin, même si c'est moins que les autres dont les parents ont fait fructifier l'argent. Peut-être que ce sera aussi à eux d'adapter leurs besoins (désirs) à leurs moyens... Je pense que nous ne sommes pas à plaindre. C'est sûr que j'aimerais avoir plus d'argent. Mais cela m'importe moins que ma lutte (passive et à mon échelle) contre le système, en essayant quand je peux d'y prendre trop part (mais pas complètement, j'utilise un ordi, j'ai Netflix etc...). L'investissement d'argent est le point que je ne peux pas/souhaite pas franchir, tout comme les utilisations d'Amazon et McDo par exemple. Je vais quand même me renseigner sur mimosa. Non seulement je n'épargne pas mais j'ai des prélèvements pour des dons alors que nous ne sommes pas imposables. Mes enfants ne sont prêts d'être riches ! (Mais mon conjoint n'est pas dans mon délire.. Alors il limite les dégâts, j'ai un montant limité par mois).
Moi je voudrais juste pouvoir épargner un peu plus. Mettre de côté de l'argent de nos salaires quoi. Je reste quand même consciente que l'avenir de mes enfants dépend aussi de ce que je pourrai leur permettre de faire/vivre/acquérir... Et clairement on mange pour trop d'argent par mois... (Je fais mes courses dans des marchés de producteur, mon mec va au Lidl... C'est assez cocasse).
On finit de payer la maison dans 11 ans, j'ai vérifié hier. Mon ainé a 12 ans. Donc on va finir quand il aura fini ses études. C'est pas le timing idéal. Si on a besoin on empruntera tant pis (ce qui est pas non plus un super plan puisque les intérêts vont justement aux banques à qui je ne veux pas trop faire de fleur.. Et qui investiront bien là où elles veulent.. ). Bref c'est un peu le piège du truc. Je ne me sens pas Hors système (à vivre sans argent, sans consommation du tout, cultiver tout chez moi et tout..) et ne me sens pas très à l'aise dedans. Finalement comme tout le monde j'y suis happée et je crois que j'admire parfois les gens qui assument d'être complètement en marge et luttent pour de vrai, pas juste en se disant je garde mes sous sur mon compte, pour finalement devoir emprunter. C'est tout un paradoxe...
 

Ashley

Well-known member
16 Jan 2019
41
174
33
Je trouve vos réflexions sur l'épargne et l'écologie fort intéressantes. J'avais lancé un topic il y a plusieurs mois sur ce sujet, très peu de personnes avaient répondu (dont @KrissDeValnor) et j'en avais déduit que c'était tellement complexe et opaque que peu de gens ont une solution.
Ce qui me dérange cest pas tant de gagner des intérêts "en ne faisant rien" mais plutôt "gagner de l'argent "sale" car il viendrait d'entreprises polluantes, voire pire armement etc."
Mais je n'ai pas non plus envie de galérer avec 5 banques différentes, genre un compte courant sur une banque pas trop sale, un livret a la NEf et des placements vers que je mettrais 20 piges à choisir en slalomant entre les diverses formes de greenwashing.
Du coup j'ai choisi de :
- garder mon épargne de précaution et mes provisions de charge sur livret A (dans la même banque en ligne e que mon compte courant, qui nest pas la plus propre loin de là mais je me dis que pour la somme ça ne va pas aller financer grand-chose)
- ouvrir une assurance vie 100% fonds euros via une mutuelle qui a mon sens à des valeurs (dessus il y a l'épargne pour études de mon fils et un peu d'épargne perso)
- placer les primes d'intéressement sur le PEE, en choisissant les fonds ISR (je sais que ce n'est pas une garantie à 100% que ce soit éthique mais par contre je n'ai rien mis sur les actions de la bourse qui rapportent mieux), et sur ce support je vais commencer à mettre aussi de l'épargne perso pour un futur logement d'ici 7 ans.
- un peu d'investissement sur Miimosa.
Après je me dis que le gros de l'épargne ben c'est justement la somme mise de côté, donc en tous cas à mon échelle même si au final il y a un manque à gagner de je sais pas, 1000 ou 5000 euros c'est pas non plus la fin du monde (pour situer je suis en CDI dans un domaine où je ne crains pas le chômage, j'ai déjà mon épargne de précaution de côté, je peux entendre que pour d'autres personnes ça soit différent).
 

pouty_jin

Well-known member
2 Jan 2019
16
96
13
28
Tahiti
Bonjour tout le monde :fleur:
Dans le genre cordonnier-mail chaussé, je crois que c’est un doux euphémisme me concernant après avoir lu la quasi-totalité du sujet en quelques heures :ninja:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bref, si vous avez des conseils ou des infos rassurantes quant aux gros postes de dépenses (dans mon souvenir l’électricité est bien moins chère en France), je prends :crying:

Edit : ohlala:fear:j'ai mis tellement de temps à taper mon pavé que j’arrive comme un cheveu sur la soupe, je retourne en sous-marin ignorez-moi.:ninja:
 

L'Oeil de la Lune

Well-known member
12 Jan 2019
166
869
93
@Kaliémis

Idem, je comprends ton raisonnement et je ne le critique absolument pas. Au contraire, je trouve ça plutôt courageux mais je ne suis pas prête à faire ce sacrifice. Disons que j'essai d'équilibrer à travers ma manière de consommer (et j'ai mon conjoint qui me rappelle régulièrement de faire des dons).

Concernant la fin du prêt immobilier et les études de tes enfants, peut-être sera-t-il possible d'augmenter ta durée d'emprunt immobilier pour dégager un petit peu plus d'argent sur le moment? Dans notre cas, de ce que j'ai compris, nous avons la possibilité de rallonger notre prêt d'environ 2 ans si besoin. Ça permettrait d'avoir des mensualités plus basses et donc de pouvoir dégager de l'argent pour autre chose si besoin (travaux, études des enfants, imprévus ou accident de la vie, etc.). Ça vaudrait peut-être la peine d'enclencher la manoeuvre quand le plus grand entrera au lycée, histoire de vous laisser le temps d'épargner en plus.
L'autre possibilité serait d'avoir suffisamment d'épargne pour rembourser la fin du prêt comptant et dégager de l'argent exclusivement pour les études de vos enfants. Néanmoins, je trouve cette solution plus angoissante puisqu'elle implique d'utiliser une partie de l'épargne alors que l'épargne est aussi là pour faire face à un coup dur imprévu.

@Ashley

Ta manière de gérer est très intéressante. Si tu en as l'envie et le temps, peut-être regarder du côté des actions d'entreprise qui développent des technologies écolo-friendly? Mais bon, ça reste des actions avec le risque inhérent aux actions.

@pouty_jin

Bienvenue sur ce topic!
Il est beaucoup plus difficiles d'apprendre à gérer son épargne quand on a des modèles qui vivaient au-dessus de leurs moyens. Dans ton cas, si je comprends bien, le but va être de te donner la possibilité d'épargner plus sans te frustrer. Je vois plusieurs pistes à explorer:
1/ Noter tes dépenses afin de prendre plus conscience de tes dépenses. C'est très utile pour se freiner quand on se rend compte qu'en additionnant, on a dépensé une somme folle dans un domaine particulier.
2/ Tu parles de déménagement, peut-être commencer à estimer toutes les affaires que tu vas avoir à déménager? Quand on se rend compte du volume (et potentiellement de l'inutilité de certaines choses), ça aide à éviter certaines dépenses.
3/ Mettre une somme de côté chaque mois automatiquement. Par exemple, si actuellement tu es à 100 euros par mois, peut-être passer à 150 euros? Si cette somme n'est pas sur ton compte courant, tu auras moins tendance à la dépenser.

En tout cas, si ça peut te rassurer, je pense que Paris peut être très chère mais remplie de bons plans :happy:
 

KrissDeValnor

Well-known member
8 Jan 2019
708
5 865
93
@pouty_jin si ce que tu souhaites c’est d’épargner plus, en général le mieux c’est de commencer par faire un budget, et pour ça il faut éplucher toutes ses dépenses sur les x mois passés. Un tableau Excel reste à mes yeux le meilleur moyen, mais beaucoup ne jurent que par une feuille, un crayon et les tickets de caisse :clin:
Une fois tes dépenses visible tu pourras ensuite en tirer les conclusions pour toi et changer le cap de tes dépenses. Par exemple, de mon côté je trouvais qu’on dépensais beaucoup trop en courses et en fait c’est surtout les dépenses non prévues qui ont plombé les montants, le pack de bière du vendredi soir, la pizza qu’on se fait livrer le soir de flemme, etc.
Après chacun voit midi à sa porte, le truc c’est d’avoir conscience de ses dépenses et qu’elles ne soient pas un fardeau. Vouloir épargner pour épargner ça n’a pas vraiment de sens, il faut y mettre quelque chose derrière, un but, c’est propre à chacun, ça peut être pour les coups durs, pour les études des enfants, une maison, etc, il n’y a pas de mauvaise raison. Ensuite le budget permet d’atteindre cet objectif, par exemple si je diminue de x% le poste ‘plaisir’ et que je le bascule sur tel futur projet. Ça se fait pas du jour au lendemain, mais petit à petit on y arrive,c’est les premières marches qui sont les plus dures à franchir.
 

pouty_jin

Well-known member
2 Jan 2019
16
96
13
28
Tahiti
Merci @L'Oeil de la Lune et @KrissDeValnor pour vos gentils retours :red:
Effectivement, l'idée serait de pouvoir épargner un peu, parce que je suis parti•e avec zéro capital dans la vie et je suis seul•e, donc si j'espère un jour pouvoir devenir propriétaire (pas par besoin de sécurité mais plutôt parce que j'enrage à "jeter" mon loyer par les fenêtres tous les mois) ou n'importe quoi d'autre, faut que je commence à épargner/dépenser plus raisonnablement...

1) Je suis mes dépenses quotidiennement via un tableur Excel (qui franchement fait peine par rapport aux vôtres !) mais uniquement parce que sinon j'utiliserai la totalité de mon découvert autorisé sans jamais revenir dans le vert (je ne paye que très peu de frais bancaires et j'ai un découvert autorisé important, de l'ordre de 3000€). Je vais tenter d'améliorer mon fichier pour mon retour en France, histoire de pas finir complètement à découvert à nouveau.

2) J'ai la chance d'avoir la totalité de mes frais de déménagement pris en charge, donc c'est vrai que je ne stresse pas trop du coup. Mais c'est vrai que je suis arrivé•e en Polynésie avec 1 mètre cube d'affaires, à voir combien de volume supplémentaire j'ai accumulé en trois ans...

3) C'est une bonne idée, je n'y avais même pas pensé effectivement ! Je comptais attendre d'avoir fini de rembourser un de mes prêts en mai prochain mais je peux y aller progressivement... Actuellement j'utilise un pauvre CSL parce que j'ai à peine 800 € dessus, c'est plus pour ne pas avoir l'argent à disposition que pour un véritable gain (sachant que mon compte courant est rémunéré également).

De mon côté, c'est clairement les cadeaux/voyages qui plombent mon budget, même lissés à l'année. Je me dis qu'en étant plus proche de ma famille, je vais forcément économiser là dessus (moins tenté•e de faire des gros cadeaux pour faire pardonner mon absence).

C'est une forme de cercle vicieux, je dirais ? J'ai du mal à faire des projets importants pour l'avenir vu que j'en suis à des années lumière ; du coup je vis beaucoup dans le moment présent et ne me projette pas du tout.

Encore merci pour vos retours, j'ai passé la nuit dernière à lire ce sujet et à me flageller d'être aussi dépensièr•e et j'essaie à présent de voir comment améliorer ça plutôt que de regarder en arrière.

Je vais ouvrir mon vinted à mon retour j'ai une montagne de choses à vendre :yawn:
 

pouty_jin

Well-known member
2 Jan 2019
16
96
13
28
Tahiti
Merci @Aesma, avec ce que tu décris, je me dis que je dois pouvoir économiser quelques centaines d'euros supplémentaires par mois !
En tout cas la chronique m'a bien fait rire :yawn: ça me rappelle les joies de chercher un studio à Paris avec une simple bourse d'étudiant•e, j'étais bien content•e au final de mon 14 m² pour moins de 600€ par mois, avec ascenseur siouplé...
Et effectivement, faut que je me calme sur le shopping/achat impulsif, j'ai ralenti le rythme en 2020 avec l'arrêt des livraisons vers Tahiti pendant des mois, je vais me fixer un budget à ne pas dépasser et essayer de m'y tenir !

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Aesma

Menstruoloque
6 Jan 2019
2 233
10 795
113
Sur le budget courses je trouve ça rigolo, donc je le mets, mon dernier ticket de caisse en date du 26 avril est justement à 321€, courses pour 2 personnes sachant qu'entre temps on a dû faire les courses 1 fois à Picard (genre vraiment des mini-achats) et fait 1 fois le marché (pour les fruits et légumes notamment + le fromage) et comme c'était ramadan on a aussi récupéré de la bouffe par la famille de l'humain :lunette: Je pense pas qu'on refasse de grosses courses avant au moins 1 ou 2 semaines, sûrement le marché dimanche prochain mais voilà.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
On applaudit bien fort les 65€ tout rond d'alcool, les 3L d'huile d'olive à 20€, le poulet Label rouge à 17€ qui nous a fait 3 repas et les 14€ de glaces qui représentent à elleux seul·es le tiers du ticket.

EDIT : Pour la science comparaison avec un ticket en date du 24 avril 2019, courses suivantes en date du 7 mai sachant qu'à cette époque on fonctionnait coomplètement différemment donc ni Picard, ni marché, ni BF à côté pour nous filer à manger.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition:

Anaïs*

"If it's not okay, it's not the end."
26 Jan 2019
94
349
53
28
Bonjour!
Je sous-marine ce topic depuis longtemps (et je suis très admirative de vos gestions, des projets FIRE etc! c'est super enrichissant de lire tout ça, sans mauvais jeu de mot).

Mon cas est peut-être un peu particulier, mais je reste un peu perdue.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.