Childfree... Je veux un bébé ?

3 Jan 2019
61
375
53
28
#21
J'ai eu un parcours plus étrange que toi au niveau de l'envie d'enfant mais je la partage quand même.

Jeune, j'avais une envie irrationnelle d'enfants (dès l'âge de 16 ans), je le mettais sur la table à chaque relation. Le temps a passé et quand je suis tombée enceinte j'ai finalement avorté (j'avais envie de le garder mais mon ex connard me mettait une pression monstre et puis il y avait quelques choses chez lui qui me mettait très mal à l'aise, j'ai eu raison par la suite vu l'histoire de violences conjugales bref c'est pas le sujet). J'ai donc avorté et finalement j'ai jamais regretté, meilleure décision de ma life.

Il faut savoir que j'avais envie de grossesse mais pas forcement de m'occuper d'un enfant. D'ailleurs je les ais jamais trop supporté, je me sentais très très mal à l'aise avec les enfants (sauf les ados). Après mon avortement j'ai beaucoup prospecté et je me suis rendue compte que j'étais plutôt CF et que cette envie c'était plus pour apporter quelque chose à ma vie : une reconnaissance, un statut social, comblé un manque. Pas du tout les bonnes raisons.

J'ai été donc CF jusqu'à aujourd'hui, mes presque 29 ans. Puis mon rapport aux enfants a changé. Je suis toujours mal à l'aise bien sûr et j'ai du mal à trop les supporter mais je commence à les trouver intéressant. J'aime voir comment un humain grandit, apprend, évolue. Je suis attendrie. Et mon envie d'enfant a ressurgi, différemment. On en a beaucoup parlé avec Mr Sly. Lui aussi est plutôt CF mais partage mon point de vue. On a envie de vivre cette évolution avec une troisième personne, partager le quotidien, apporter ce qu'on peut à un humain, le voir s'intéresser aux choses, grandir, bref voir cette évolution. À trois. J'ai fini par accepter cette envie. Surtout que mon entourage (à savoir nos parents respectifs) nous déconseillent même d'en avoir et nous mettent aucune pression. Notre entourage est plutôt CF également, on est pas du tout tenté quoi. C'est vraiment une vraie envie pour de vrais raisons (j'entends vrais raisons par une envie d'accompagner un humain en devenir et pas faire un enfant pour la société, combler un manque, ce genre de choses que je pensais avant).

Il y a aussi l'envie de produire un humain et de lui inculquer des valeurs féministes, de tester des apprentissages plus safe que ce qu'on a vécu, plus ludique et de partager des moments de vies. Ça fait très gniant gniant comme ça, j'essaye d'exprimer le fond de ma pensée honnêtement.

Je pense que c'est surtout ce genre de questions qu'il faut se poser. Pourquoi une envie d'enfant ? Est-ce qu'on est prêt à partager une vie à trois qui sera forcément différentes ? Si c'est vraiment une envie qui vient des tripes et pas par pression de l'entourage.

De mon coté on sait aussi qu'on risque d'être jamais parents, par rapport à ma maladie et aux difficultés que vont me causer une grossesse (je suis fertile c'est plutôt le comment ça va se dérouler et si je vais pas me mettre en danger). Et du côté de Mr Sly, il a eu un cancer plus jeune donc de fortes chimio qui ont peut-être causer une infertilité. Et si jamais on n'y arrive pas, on ne veut pas passer par des traitements pour cela. Si on peut pas c'est pas grave, on est bien à deux, prêt à partager à trois mais pas une fin en soit non plus. Ce n'est pas un besoin vital.

Voilà un peu toutes les questions que l'on s'est posées :). Aussi les questions sur nos envies éducatives car ça nous paraissait un point majeur. Si pas d'accord, autant ne pas tenter l'aventure. Je pense qu'un couple (qu'il soit exclusif ou poly ou libre, etc) doit vraiment être en accord car sinon c'est la cata. Mes parents sont divorcés. Bien sûr on a conscience avec Mr Sly qu'on restera peut-être pas toute notre vie ensemble, mais on est en accord que si ça arrive, pas de déchirements comme j'ai vécu. Ça peut paraître bizarre (surtout que lui n'aime pas du tout trop prévoir, il est plus dans le présent alors que moi j'ai toujours le nez sur un chemin lointain) mais on communique tellement qu'on a parlé de beaucoup de sujets dont le divorce (on se marie bientôt). Et je crois que c'est aussi une force de notre couple.

Voilà sorry pour les réflexions en vrac. Et merci d'avoir partagé tes interrogations qui m'ont fait également réfléchir sur mon désir d'enfant ;).