Césariennes

camiii

Tombe 7 fois relève-toi 8 fois !
15 Oct 2019
10
22
3
#61
@Volver ça me rassure merci :happy:

@camiii j'ai accouché le 8mai, pour ma première c'était une voie basse, par contre j'ai bcp de mal à l'accepter. J'ai lu ton topic et je te présente mes condoléances.
Hillys a mentionné une rockie qui est retombée enceinte peu de temps après, sa grossesse a été très suivie et elle a accouché par césarienne.
J'ai toujours entendu qu'il fallait attendre au moins un an pour favoriser une voie basse ensuite et éviter la rupture utérine mais je n'en sais pas plus et ni l'obstetricienne qui m'a fait la cesa ni ma gynécologue ne m'ont dit qqch à ce sujet :erf:
Merci pour ta réponse et ton message. J'attends mon rendez-vous pour en savoir plus mais entre mamans on en apprend souvent beaucoup sur plein de situations complexes où l'on se retrouve pour certaines.. :)
 

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 533
93
Lausanne
#62
Dites je me pose une question bête (je n'ai pas eu de césarienne, mais bon j'aime bien me renseigner sur les diverses possibilités au cas où).
Vous êtes beaucoup à mentionner les bras attachés ?! Comment ça se fait ? Je ne suis pas gynécologue mais dans mon souvenir, l'utérus n'était pas situé exactement au niveau des bras (à la limite, Zeus a eu une grossesse dans la tête et une autre dans la cuisse mais bon). Du coup pourquoi ?
Ils sont écartés du corps parce qu'on a besoin de les isoler pour que l'anesthésiste, qui est hors champ opératoire, ne risque pas de le contaminer (d'un côté la perfusion, de l'autre, brassard de tension). Et comme ils sont posés sur des banquettes très étroites, on les attache pour qu'ils ne tombent pas. C'est juste ça...

On devrait lors des consult anesthésiste en parler, dire qu'on peut ressentir des choses lors d'une césarienne.
Ils savent, mais comme c'est toi qui es dans ton corps, y'a que toi qui peux le dire… alors on renforce la péri, et si ça va toujours pas, on passe en anesthésie générale.

Une péridurale, des fois ça prend pas; comme on essaie le plus possible d'enlever la douleur sans ôter la mobilité, c'est un peu de l'équilibrisme...
 
Dernière édition: