Ce qui m'énerve

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 548
93
Lausanne
@Cactus
@Clem'
Pour médecins, je n'aurais pas tilté car malheureusement, y a pas de féminin, le mot médecine étant déjà pris.
Pour infirmières, tout comme d'autres professions souvent énoncées au féminin, ça m'a longtemps énervé et en fait, finalement, plus du tout : statistiquement, il y a BEAUCOUP plus de femmes que d'hommes donc si elles sont plus nombreuses bah le féminin l'emporte et puis c'est tout. Marre que pour un seul homme on soit obligé d'utiliser le masculin ou d'utiliser d'autres expressions comme corps infirmier.

Par contre, paye ta logique : pour un métier essentiellement exercé par des hommes, je trouve important de dire "les [nom au masculin] et les [nom au féminin]" afin de participer à la valorisation de ces métiers auprès des filles et des femmes qui pourraient se retenir d'envisager de faire ce métier.

Je sais, je suis inégalitaire dans ma façon de penser mais la société EST inégalitaire. J'en ai marre de l'invisibilisation du féminin au profit du masculin et marre qu'on sous-entende qu'on ne peut pas faire certains métiers. Si les hommes sont froissés par infirmières au lieu d'infirmiers, bah déjà c'est quoi leur problème d'être mis dans le même panier que les femmes, alors que nous on est tout le temps dans le même panier que les hommes ? Ils ont honte ? Et ensuite, ils n'ont qu'à se démerder et se battre à nos côtés pour société moins patriarcale.

Au Québec, on dit la médecin; et en Europe, on a doctoresse en réserve, c'est quand même pas la mer à boire!

Pour infirmières, c'est le clivage que ça suppose qui me gave. Et quand la nouvelle règle de se baser sur des statistiques validées sera en vigueur en français pour déterminer le masculin ou le féminin d'une profession, on en rediscutera.

Je suis curieuse de savoir si cette affirmation est vraie: plus de médecins hommes que de femmes, tu as des chiffres? Fiables? Attestés?

Et c'est pas parce que la société est inégalitaire qu'il faut rester à gémir sur ce que les mentalités, donc le langage, et inversément, contribue à perpétuer, et toi la première...

Je me fous que les hommes soient froissés d'être mis au féminin, là n'est pas le propos, et quand à cliver un combat entre genres pour la promotion des termes épicènes, là je me fâche: il s'agit de faire front tous genres confondus, rien à cirer du chromosome X ou Y.

"Ils n'ont qu'à…" me fait juste penser que ça va pas le faire, de renvoyer la balle à des gens inconnus, à une masse à rendre responsable de devoir lutter, ça n'a aucun sens.

Je te renvoie la balle: paie ta logique à toi.

Cactus, je suis très irritée de ce que je lis sous ta plume. Comme ce n'est pas la première fois que je trouve ton discours provocateur, je pense m'abstenir de lire tes posts à l'avenir.
 
Dernière édition:

In_Wonderland

ça se mange ?
8 Jan 2019
1 307
13 640
113
Wow @Clem' ... Je sais que tu n'aimes pas que l'on réponde pour quelqu'un et que l'on s'en mèle mais...de ma lorgnette ton message est super violent et m'a choquée, surtout qu'il arrive en réponse à un message qui lui ne l'était pas vraiment.

@Cactus disait justement qu'elle était d'accord avec toi et que malgré tout elle avait conscience de son manque de logique sur certains points sur le sujet...

Je pense vraiment qu'il y a eu incompréhension et mauvaise lecture :clin:
 

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
7 298
53 867
113
@Tartoflan Ca me paraît tellement pas normal que vous deviez payer pour les défaillances de votre propriétaire... Je crois qu'il faudrait quand même voir pour se renseigner de ce côté là et trouver des arguments légaux.
 

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 548
93
Lausanne
Wow @Clem' ... Je sais que tu n'aimes pas que l'on réponde pour quelqu'un et que l'on s'en mèle mais...de ma lorgnette ton message est super violent et m'a choquée, surtout qu'il arrive en réponse à un message qui lui ne l'était pas vraiment.

@Cactus disait justement qu'elle était d'accord avec toi et que malgré tout elle avait conscience de son manque de logique sur certains points sur le sujet...

Je pense vraiment qu'il y a eu incompréhension et mauvaise lecture :clin:

Hé bien, toi et les autres qui ont rocké ton message, il va falloir encaisser la "violence ressentie par sa lorgnette à soi" de ma réponse, en retour de la violence que moi j'ai ressentie. Et taxer ma lecture de mauvaise… :oops::oops::oops: même avec un clin d'oeil, ça ne passe pas.

Et comme tu le dis si bien, ça me fout également en rogne de voir pointer à nouveau un triangle de Karpman.

Libre à vous de m'ignorer, de me signaler - si un arbitrage d'Admin était nécessaire… mon message me paraît, à moi, juste franc et authentique - chacun se protège de la manière qui lui semble adéquate.
 
Dernière édition:

Grim

Ermite misanthrope
3 Jan 2019
987
6 872
93
@Clem' Bah là question c'est faut il nécessairement répondre aussi "franchement et authentiquement" que tu le fais. Je dis pas qu'il faut être hypocrite. Mais ya des façons de formuler les choses, et dans ce cas comme dans d'autres, je trouve ton message violent là où, point de vue personnel, ça ne paraît pas utile et mérité.

Je me permet de te répondre, vu que je fais partie des personnes qui ont liké.

Après je sais pas, peut être que faire part dans ton message de la violence que tu as ressentie dans la réponse de @Cactus ça aurait pu être utile pour comprendre ta réponse à toi. Ce que je veux dire c'est que l'escalade de réponses agressives ça va nul part en général. Et je trouve ça dommage, en fait. Sans compter que je suis assez allergique à l'agressivité de manière générale.

Sur ce, je retourne à mes occupations et je vais chercher sur wiki c'est quoi le triangle de Karpman, comme ça je me coucherais moins bête. Si jamais tu as envie de me répondre, libre à toi. Je te demanderai simplement de ranger l'artillerie.
 

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 548
93
Lausanne
@Clem' Bah là question c'est faut il nécessairement répondre aussi "franchement et authentiquement" que tu le fais. Je dis pas qu'il faut être hypocrite. Mais ya des façons de formuler les choses, et dans ce cas comme dans d'autres, je trouve ton message violent là où, point de vue personnel, ça ne paraît pas utile et mérité.

Je me permet de te répondre, vu que je fais partie des personnes qui ont liké.

Après je sais pas, peut être que faire part dans ton message de la violence que tu as ressentie dans la réponse de @Cactus ça aurait pu être utile pour comprendre ta réponse à toi. Ce que je veux dire c'est que l'escalade de réponses agressives ça va nul part en général. Et je trouve ça dommage, en fait. Sans compter que je suis assez allergique à l'agressivité de manière générale.

Sur ce, je retourne à mes occupations et aller chercher sur wiki c'est quoi le triangle de Karpman, comme ça je me coucherais moins bête. Si jamais tu as envie de me répondre, libre à toi. Je te demanderai simplement de ranger l'artillerie.
Ranger l'artillerie… j'ai mon idée à moi sur la question. Et…" Bonjour chez vous".

 
Dernière édition:

Cactus

Aïe ! Ça pique !
2 Jan 2019
352
3 220
93
@Tartoflan
Olàlà, je compatis :goth: ! J'ai également vécu dans des logements difficiles à supporter au quotidien (mal agencés, trop sombres, trop froids, etc.) et ce, sans avoir la possibilité de me dire "Ah bah y a qu'à partir demain !" donc je comprends tout à fait ton ressenti. Je trouve le comportement de ton proprio à la fois dégueulasse et... courant. Tristement courant. À croire que certains n'ont aucun problème pour s'endormir le soir en faisant vivre des gens dans de tels endroits. Je n'y connais pas grand chose en droits et démarches pour le logement, en général je suis plutôt le pigeon qui se fait avoir :facepalm:. Du coup, je n'ai pas mieux à dire que ce qui a déjà été dit. En gros, je te souhaite beaucoup de courage, je croise les doigts pour que ça s'améliore et, si le veux, je te fais un câlin d'encouragement à distance :hugs:.


@Clem'

@Cactus
Au Québec, on dit la médecin; et en Europe, on a doctoresse en réserve, c'est quand même pas la mer à boire!
Je me suis peut-être mal exprimée. Je ne parlais pas du singulier mais du pluriel. Au pluriel, on peut juste dire "les médecins", il n'y a pas de vrai féminin pour cette profession malheureusement :erf:.

Pour infirmières, c'est le clivage que ça suppose qui me gave. Et quand la nouvelle règle de se baser sur des statistiques validées sera en vigueur en français pour déterminer le masculin ou le féminin d'une profession, on en rediscutera.
Je ne voulais pas dire qu'on devait toutes et tous dire infirmières mais qu'à mes yeux, le féminin peut finalement l'emporter sans que ça ne me choque plus. En gros, avec le temps, ce qui m'énervait (aka dire "infirmières" au lieu "d'infirmiers") ne m'énerve plus car finalement, je me dis que y a pas de raison que la majorité (les femmes quoi) soient invisibilisées. C'était juste histoire de discuter, je n'ai rien voulu imposer :dunno:. J'ai même reconnu que je n'étais pas logique.

Je suis curieuse de savoir si cette affirmation est vraie: plus de médecins hommes que de femmes, tu as des chiffres? Fiables? Attestés?
Y a une incompréhension de mon message car je n'ai jamais affirmé ceci :hesite:.

D'une part, j'ai dit qu'il n'y avait pas de vrai féminin pour médecin donc au pluriel, on peut juste dire "les médecins" sans qu'on entende qu'il y a également des femmes médecins.

D'autre part, j'ai dit que autant une profession majoritairement féminine, ça ne me choque plus qu'on utilise uniquement le féminin pluriel, autant pour une profession majoritairement masculine, je préfère entendre le masculin pluriel et, s'il existe, le féminin pluriel. Mais je disais ça de manière générale, je ne parlais déjà plus des médecins. Par exemple, je préfère entendre "les conducteurs et les conductrices de poids lourds" que juste "les conducteurs de poids lourds".

Mais je n'ai pas dit qu'il y a avait plus d'hommes médecins que de femmes médecins.

Et c'est pas parce que la société est inégalitaire qu'il faut rester à gémir sur ce que les mentalités, donc le langage, et inversément, contribue à perpétuer, et toi la première...
Je ne gémissait pas :oo:. Je partageais juste une réflexion personnelle sur la langue française en expliquant que j'en ai marre de l'invisibilisation des femmes. Je voulais juste discuter quoi :neutral:.

Je me fous que les hommes soient froissés d'être mis au féminin, là n'est pas le propos, et quand à cliver un combat entre genres pour la promotion des termes épicènes, là je me fâche: il s'agit de faire front tous genres confondus, rien à cirer du chromosome X ou Y.
Je n'ai jamais fait la promotion de termes épicènes, je ne comprends pas ce reproche :red:.

"Ils n'ont qu'à…" me fait juste penser que ça va pas le faire, de renvoyer la balle à des gens inconnus, à une masse à rendre responsable de devoir lutter, ça n'a aucun sens.

Je te renvoie la balle: paie ta logique à toi.
Quand j'ai écrit "paye ta logique", c'était à moi que je le disais, pas à toi :surprised:. Le "ta" au lieu du "ma", c'est une façon de parler, ça ne veut pas dire que c'est vraiment toi qui est visée. C'est une expression que j'entends très souvent, je ne pensais pas qu'elle serait mal comprise et qu'elle te blesserait :silenced:.

Cactus, je suis très irritée de ce que je lis sous ta plume. Comme ce n'est pas la première fois que je trouve ton discours provocateur, je pense m'abstenir de lire tes posts à l'avenir.
Bah euh... d'accord. Je ne voulais absolument pas provoquer, je ne comprends pas comment ça a pu être vu comme ça mais ainsi soit-il... Désolée que mon message t'ait à ce point heurtée...

Comme je l'ai dit, je voulais juste discuter, puisque c'est le but d'un forum.

Je voulais partager mon cheminement personnel quant à l'utilisation du féminin et du masculin dans le nom des professions.

Je voulais dire que j'étais passé d'un "Il n'y a pas que des femmes qui exercent ce métier, arrêtez de faire croire qu'il y a des métiers pour hommes et des métiers pour femmes ! Donc là, il n'y a pas à utiliser le féminin, utilisons le masculin qui est neutre :angry:" à "Oh et puis zut, elles sont plus nombreuses et on est sans cesse invisibilisées dans la langue française donc bah pour une fois tant pis pour les mecs :ninja:. Par contre, hors de question de dire juste le masculin quand les hommes sont plus nombreux, car je ne considère plus le masculin comme neutre mais comme masculin uniquement :cretin:".

J'ai même reconnu que je n'étais pas très logique mais je voulais quand même échanger à ce sujet avec toi :sweatdrop:.

Conclusion de mon pavé :

Je comprends qu'on ait chacun sa sensibilité et que tu aies, par conséquent, pu être énervée et/ou blessée par mon message même si ça n'était ABSOLUMENT pas mon intention. Malheureusement, ça arrive et et je trouve ça dommage, je n'aime pas les conflits donc crois bien que je ne souhaitais pas ce qui est arrivé.

Je suis sur le cul d'une telle interprétation de mon propos mais étant donné la piètre opinion que tu as de moi (puisqu'apparemment je ne suis qu'une sale provocatrice, ravie de l'apprendre), je doute que tu changes d'avis. Du coup bah let's agree to disagree et bonne continuation :erf:.
 
Dernière édition:

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 548
93
Lausanne
Les offres d'emploi qui me sont rapatriées:

Concierge? Vraiment?
Vu qu'en plus ça demande un CFC, je fais la même tête que la duchesse de Grantham dans Downton Abbey, une fois de plus.



Maggie.jpg
 
  • You Rock !
Reactions: Weeefly

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 548
93
Lausanne
@Cactus

Enfin une réponse de l'intéressée… merci!

Expliquons-nous.

Il existe un vrai féminin : les doctoresses. Et de la part de pointures des medias, qui ont une vraie responsabilité dans la diffusion du langage, utiliser "corps médical", je trouve que c'est un devoir. Y a qu'à voir comme le moindre pataquès est joyeusement intégré… un erreur grammaticale, comme dire "la barre a été mise haute", c'est plus facile à repérer qu'un glissement sémantique qui fait déraper vers ce que je vois comme une régression de mentalité.

Pour ce qui est d'être choqué ou pas, en effet, c'est une affaire individuelle.

Mais quand je lis "pour un métier essentiellement exercé par des hommes", je comprends qu'il y a plus d'hommes médecins que de femmes médecins. Et je redemande des statistiques.


Pour épicène, pour clarifier les choses, la définition est:

... la propriété d’avoir un double genre grammatical correspondant à chacun des termes de l’opposition de sexe.
"Les noms enfant et journaliste sont épicènes."

Se dit d’un nom, d’un pronom, d’un adjectif qui ne varie pas selon le genre.
"Le pronom vous, l’adjectif habile, le nom architecte sont épicènes."


Médecin n'est donc pas épicène.


Bon. Bilan des courses: des maladresses d'expression à ton actif, et une sacrée susceptibilité chez moi… mais le défaitisme devant l'état des lieux de la langue française, j'ai de la peine à encaisser.

Continuons à échanger, alors. Pour ma part, si je lis encore des trucs qui me font sauter en l'air, je te demanderai de repréciser ta pensée, parce que là, alors qu'au premier chef le déchiffrement me paraît réac', alors qu'avec tes explications, certaines choses deviennent plus claires.

Et en effet, restons d'accord sur le fait de ne pas l'être. Car précisément, j'ai écrit: "je trouve ton discours provocateur", et non pas"sale provocatrice".

Bon dimanche à toi.
 
Dernière édition:
  • You Rock !
Reactions: Aughra

Cactus

Aïe ! Ça pique !
2 Jan 2019
352
3 220
93
Il existe un vrai féminin : les doctoresses.
On peut être docteur ou doctoresse sans être médecin. Quand on est docteur en archéologie ou docteur en Histoire, on ne soigne personne. Donc doctoresses n'est pas le féminin de médecin mais de docteurs :hesite:.

Et de la part de pointures des medias, qui ont une vraie responsabilité dans la diffusion du langage, utiliser "corps médical", je trouve que c'est un devoir.
Sauf que le Code de santé publique est clair à ce sujet : on peut faire partie du corps médical sans être médecin donc utiliser "corps médical" pour ne désigner que les médecins serait une erreur :neutral:. Font aussi partie des professions médicales les chirurgiens-dentistes et les sages-femmes. Puis on a les professions de la pharmacie et de la physique médicale, les auxiliaires médicaux, etc.

Mais quand je lis "pour un métier essentiellement exercé par des hommes", je comprends qu'il y a plus d'hommes médecins que de femmes médecins. Et je redemande des statistiques.
Je répète : je ne parlais pas des médecins, je disais "un métier" pour dire un métier en général. J'avais changé de sujet :dunno:.

Pour épicène, pour clarifier les choses, la définition est:

... la propriété d’avoir un double genre grammatical correspondant à chacun des termes de l’opposition de sexe.
"Les noms enfant et journaliste sont épicènes."

Se dit d’un nom, d’un pronom, d’un adjectif qui ne varie pas selon le genre.
"Le pronom vous, l’adjectif habile, le nom architecte sont épicènes."


Médecin n'est donc pas épicène.
Je n'ai pas dit que je ne comprenais pas le mot épicène, que je connais.
J'ai dit que je ne faisais pas la promotion des mots épicènes dans mon message et que par conséquent, je ne comprenais pas ce reproche :eh:.

Bon. Bilan des courses: des maladresses d'expression à ton actif, et une sacrée susceptibilité chez moi…
Je rajouterai une tendance à déformer mes propos, comme ce fût le cas pour le nombre d'hommes médecins ou le terme épicène par exemple... :sweatdrop:

mais le défaitisme devant l'état de lieux de la langue française, j'ai de la peine à encaisser.
Décidément... Là non plus, ce n'est pas ce que j'ai dit, je n'ai jamais écrit ni même sous-entendu que j'étais défaitiste, ça c'est ton interprétation.

Continuons à échanger, alors. Pour ma part, si je lis encore des trucs qui me font sauter en l'air, je te demanderai de repréciser ta pensée, parce que là, alors qu'au premier chef le déchiffrement me paraît réac', alors qu'avec tes explications, certaines choses deviennent plus claires.
Oui, à l'avenir, me demander de préciser ma pensée plutôt que de me sauter à la gorge, ce serait chouette... :ninja:

Et si "le déchiffrement [te] paraît réac", bah mon message ne l'est pas. Et moi non plus :dunno:.
Vouloir que les femmes cessent d'être invisibilisées par un masculin faussement neutre n'est pas, à ma connaissance, un élément que l'on trouve chez les réacs.

Et en effet, restons d'accord sur le fait de ne pas l'être. Car précisément, j'ai écrit: "je trouve ton discours provocateur", et non pas "sale provocatrice".
Déjà, de ta part, après toutes tes propres interprétations, c'est fort de café :oo:.
Ensuite, si j'ai soi-disant un discours provocateur, c'est bien que je suis soi-disant une provocatrice. Ça va ensemble. Et pour le "sale", c'était pour insister sur la façon dont tu sembles me voir, après tout le mépris dont tu as fait preuve dans ton message précédent...


Ton premier message fût comme une gifle.
Bah celui-ci, c'est la gifle retour.
Voilà, joue droite et joue gauche, pas de jalouses...
 

Cactus

Aïe ! Ça pique !
2 Jan 2019
352
3 220
93
@Lisabel42 Il y a une partie de mon plafond qui résonne très fort de chez eux, j'ai juste balancé des trucs très lourds dessus v:stare: Ca a marché ça les a réveillé :whistle:
Haaaaan, trop bien :puppyeyes: !
Je déteste les voisins bruyants mais je n'ose jamais rendre la pareille :red:.
Du coup, ça me fait du bien de lire ça, ça me fait vivre le moment par procuration :cretin: !
Questions "logistique" : comment tu as fait pour balancer des trucs s'ils sont très lourds ? Et comment tu gères le retour de ces objets ? J'suis tellement pas douée que je crois que je serais capable de me les prendre dans la tronche et de me faire mal :yawn: !