Ce qui m'énerve

GrumpyBunny

Well-known member
3 Jan 2019
198
856
93
@CCCC
Je me dit que l’accumulation de cet exemple type vient aussi du boulot en lui même nan? Si quelqu’un se reconverti en boulanger, ba il est boulanger point. Au pire il en aura parlé à sa famille et ses amis, mais il va pas faire de publicité sur sa reconversion, parce que son nouveau métier c’est de faire du pain pas de motiver les gens à remettre en question leur boulot. Le « problème » avec les coach c’est que leur expérience personnelle et leur réussite est ce qu’ils vendent en quelque sorte, d’où la visibilité accrue de ce profil type?
cela dit je vous rejoins sur le fait que ça semble toujours extrêmement simple et que si certains sont sûrement très bons dans leur domaine, j’ai du mal a penser qu’ils le sont tous.
 

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 549
93
Lausanne
Je cherche actuellement un(e) webdesigner local qui me ferait juste ce que je demande, et pour un prix raisonnable. Je SAIS que c'est possible, je reçois des offres OK, j'ai quelques devis sous les yeux.

Un petit péteux me répond que c'est impossible, je lui reprécise que l'hébergement et le nom de domaine c'est moi qui m'en occupe. Monsieur me re-prétend que le boulot à faire ne peut s'accomplir à moins de 1000 CHF… je ne réponds pas, déjà là, il est à côté de la plaque...
... mais apparemment il a transmis la demande à quelqu'un qui se prétend son collègue, qui s'y prend tellement mal qu'en 3 mails je l'envoie bouler.

Alors:

Déjà mon p'tit gars, vous êtes pas collègues avec l'autre, parce que je ne vois pas comment dans la même boîte on peut se refiler des mandats… pour moins cher - au plus juste, c'est un confrère, qui considère donc le projet comme un mandat de seconde zone. Message reçu!

Deuzio, mon p'tit gars, quand la potentielle cliente dit qu'elle trouve bizarre qu'on lui réclame par deux fois des renseignements déjà donnés, et qu'on répond que c'est la faute au "collègue" qui n'a pas tout transmis, la potentielle cliente, elle ricane: comment te décrédibiliser, ça tu sais faire...

Troizio, la "de moins en moins" potentielle cliente ayant déjà répondu qu'elle laissait tomber puisque la collaboration était aussi mal partie, au dernier message qui dit "pour éviter tout malentendu, voici ce que j'ai reçu (suivi de la liste intégrale de tout ce qui avait été envoyé, formulaire rempli et message détaillé)", ben elle a deux noms et une adresse de boîte gravés en mémoire pour faire de la mauvaise pub' cas échéant, à toi et ton "commanditaire" qui se la pète. Surtout quand tu termines avec une maladresse de plus, genre "en effet dans ces conditions, c'est peut-être mieux d'abandonner". Oui… en effet… c'est ce que je viens de te dire.

Mon petit gars, ce serait bien de lacer tes souliers avant de marcher… parce que sur la comm', toi et ton sous-zonard, vous vous encoublez méchamment; prendre le prospect pour une truffe, pas de problème en soi si tu le gardes pour toi... mais le démontrer, ça le fait pas.
 
Dernière édition:

Clem'

HP bien dans ses pompes (enfin trouvé ma pointure)
22 Sept 2019
730
3 549
93
Lausanne
@Clem' Je pige pas la logique de leur façon de faire, vu à quel point ils se tirent une balle dans le pied.
Tu mélanges (recette de base):

un créneau pro à la mode
un manque d'éducation à la communication marketing
un manque d'éducation tout court...

Mélange détonnant.
Bon, je lui finalement répondu que j'était prête à lui expliquer comment il s'était sabordé en beauté, et que j'étais là s'il était disposé à recevoir quelques conseils en comm'.

Pas de réponse pour l'instant.

Je rajoute donc à la recette de base:

de la fierté mal placée
une méconnaissance de l'esprit de réseau, qui confine à la stupidité.
 
Dernière édition:
You Rock !: Moonwyn

Ptite plume

Well-known member
2 Jan 2019
197
702
93
Ça m'énerve la presse et les personnalités qui encensent un prédateur sexuel et son film parce qu'il "est tellement gentil" (entendu sur tmc) et décrédibilisent par la même occasion la parole des victimes, parce que quand même 40 ans pour porter plainte on peut s'interroger (entendu aussi sur tmc)
 

Cactus

Aïe ! Ça pique !
2 Jan 2019
206
1 914
93
@Clem'
Pour médecins, je n'aurais pas tilté car malheureusement, y a pas de féminin, le mot médecine étant déjà pris.
Pour infirmières, tout comme d'autres professions souvent énoncées au féminin, ça m'a longtemps énervé et en fait, finalement, plus du tout : statistiquement, il y a BEAUCOUP plus de femmes que d'hommes donc si elles sont plus nombreuses bah le féminin l'emporte et puis c'est tout. Marre que pour un seul homme on soit obligé d'utiliser le masculin ou d'utiliser d'autres expressions comme corps infirmier.

Par contre, paye ta logique : pour un métier essentiellement exercé par des hommes, je trouve important de dire "les [nom au masculin] et les [nom au féminin]" afin de participer à la valorisation de ces métiers auprès des filles et des femmes qui pourraient se retenir d'envisager de faire ce métier.

Je sais, je suis inégalitaire dans ma façon de penser mais la société EST inégalitaire. J'en ai marre de l'invisibilisation du féminin au profit du masculin et marre qu'on sous-entende qu'on ne peut pas faire certains métiers. Si les hommes sont froissés par infirmières au lieu d'infirmiers, bah déjà c'est quoi leur problème d'être mis dans le même panier que les femmes, alors que nous on est tout le temps dans le même panier que les hommes ? Ils ont honte ? Et ensuite, ils n'ont qu'à se démerder et se battre à nos côtés pour société moins patriarcale.