Ce que l’Union européenne change concrètement dans nos vies

Brunehilde

je fais le ménage!
4 Jan 2019
1 140
7 841
113
@Chaton sous-marin effectivement, le droit européen prime sur le droit français SAUF s'il est contraire à la constitution (et les textes auxquels elle renvoie comme la déclaration des droits de l'homme).

@Tilida il me semble aussi que c'est la loi la plus contraignante qui prime. Genre si la norme NF est "meilleure" que la CE, on peut l'appliquer. Mais il faut au minimum appliquer la norme CE, pas une norme inférieure.



Ce qui donne donc cette pyramide :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Je trouve dommageable que le discours dominant hors élections européennes soient souvent très négatif. On entend les politiques et les médias rabâcher que tout est la faute de l'Europe, et ensuite on vient se plaindre que les gens se désintéressent de la question :lunette:

Je pense qu'il y a un gros travail de vulgarisation à faire sur l'importance des instances européennes, et sur le pouvoir de décision des différents états. Parce que c'est étonnant comme ce n'est jamais la faute des chefs d'état ou des élus français ce qu'il se passe au niveau européen (a). Mais c'est quand même important de voter pour leur parti.
Si on fait un résumé simpliste :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

J'aimerai beaucoup qu'il y ait une émission grand public (comme autrefois Union Libre sur France 2) qui parle de la culture, l'actu, de la vie quotidienne des pays de l'UE pour qu'on se connaisse un peu mieux les uns les autres. Et pourquoi pas soyons fous, sur la construction européenne, le fonctionnement des institutions tout ça tout ça et l'impact réel que ça a sur nous dans le quotidien.
Même si ça touche parfois l'anecdotique ça permet d'être dans le concret, de se sentir concerner au-delà de l'aspect bureaucratique de l'Euope.

Si j'avais du temps et plus de connaissances, j'adorerai faire un magazine qui parle des actus de l'Europe, les événements culturels ou sociaux importants en ce moment dans les pays de l'UE, un petit point sur ce qui est à l'étude au niveau du droit etc. Mais bon :lunette: ce sont des voeux pieux.

J'aime beaucoup l'Union Européenne. Je trouve qu'elle apporte beaucoup au quotidien (je suis frontalière, donc dire le contraire serait se tirer une balle dans le pied). Même si avec le grand nombre d'états membres maintenant, on gagnerait probablement à faire quelques modifications dans le fonctionnement.. Il y a des réformes à faire. Ce serait bien de tendre (enfin selon moi) vers une Europe également plus sociale, mais dans les faits : les états membres n'en ont aucune envie. Dès que c'est évoqué, chacun se raccroche à sa souveraineté (et au fait qu'à la base, ça ne fait pas partie des traités, certes).

Enfin je me rends compte en me relisant que je ne suis absolument pas claire. Mais pour moi l'UE est nécessaire pour garantir une certaine indépendance face aux autres puissances mondiales. Une certaine stabilité aussi. Ce n'est pas pour autant qu'on doit souscrire les yeux fermés à ce qui nous est proposé maintenant, et qu'on ne peut pas vouloir autre chose de l'UE. Et là, tout l'enjeu est de trouvé un candidat/parti qui défende cette vision, à la fois au parlement, et à la fois en tant que chef d'état :lunette: Et là...j'ai pas trop de solutions :lunette:
 
C

Chaton sous-marin

Guest
@Brunehilde merci pour ce message très intéressant ! J'ai vu que j'avais une pyramide plus succincte dans mon ancien cours de droit :happy:. Je serais archi pour une émission sur l'UE pour avoir des informations régulières sur le sujet (et pas uniquement en période électorale).

Je réfléchis au fait que j'ai lu plusieurs fois ici que le discours sur l'UE en dehors des élections était globalement négatif. Alors, soit j'ai des lacunes au niveau du suivi de l'actualité (c'est possible), soit je suis surtout entourée de personnes qui s'intéressent peu à la politique (la tranche des 20-25 ans à qui on reprochera de ne pas s'être déplacée pour aller voter :rolleyes:) mais pour moi, le discours sur l'UE en dehors des élections est plus lointain (voire inexistant) que foncièrement négatif :unsure: (l'absence de flamboyance de la campagne est assez révélatrice de ce manque d'engouement généralisé). Bon après, vu le score que devrait faire le RN, je suis peut-être optimiste... !
 
  • You Rock !
Reactions: Moonwyn and Lol'ô

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 747
21 439
113
@Calipo Je ne suis pas anti-Europe mais je n'aime pas trop cet argument qui dit qu'on devrait accepter parce que c'est le jeux (du capitalisme) ma pauvre Lucette.
Avec un tel raisonnement on pourrait ne plus lutter contre le patriarcat vu qu'en fait on est un peu une exception dans "globalement le monde qui nous entoure".
Et puis ça me laisse l'impression d'entendre que ceux qui n'ont pas eut l'opportunité de maîtriser les arcanes de l'économie de marché et/ou qui ne partagent pas cette vision de la majestueuse main invisible pour toutes les raisons possibles ou imaginable sont des crétins alors qu'il ne font qu'aspirer à une vie digne.

Je trouve que parler de l’effondrement relatif de la France face au PIB mondial, c'est pas vraiment un bon argument. Si on lève le nez du guidon on se rend compte que c'est la période de 1550 à 1950 qui est exceptionnelle pour les Européens (alors que l'Europe ne représente même pas 7% des terres émergées) A laquelle ils ont mis fin de leur propre initiative en ravageant leur continent par 2 fois en 35 ans.

La perte de notre industrie n'était pas inéluctable ça à été le choix de nos dirigeants (croyant s'économiser une modernisation trop coûteuse) pour moi ce n'est pas un effondrement mais un assassinat. Même si ce n'est pas un but en soit d'avoir toujours X% de sa population dans l'industrie. Le contrôle commande (au sens large) à démultiplier la productivité industrielle depuis 100 ans.

@Tilida J'en ai la certitude seule la constitution est au dessus de la loi.
Il faut différencier une norme technique comme l'EN 1340 qui traite des prescriptions concernant les bordures de trottoir en béton et les normes juridiques internationales comme le respect de la déclaration universelle des droits de l'homme qui apparaissent dans le schéma de @Brunehilde. Lorsqu'on parle de normes européennes c'est majoritairement des normes techniques, les autres c'est pour les juristes internationaux. La loi française reste, heureusement, au dessus de la norme EN 1340.

Attention à la différence entre les normes (qui commencent par EN) et le marquage CE qui est uniquement l'engagement du fabriquant à respecter certaines normes.
Dans mon(/mes) domaine(s) les normes internationales existaient déjà avant l’apparition de l'UE : par exemple le Commité Électrotechnique International (CEI) a été fondé en 1906.
 
Dernière édition:

Lol'ô

Well-known member
6 Jan 2019
1 712
11 415
113
car notre industrie s'est tout simplement effondrée depuis les années 70.
Ben, oui, et on ne peut pas dire que l'union européenne ait changé la donne, bien au contraire puisque les délocalisations n'ont pas du tout ralenties, et même de plus en plus vers des pays européens de l'union, à cause d'un système social commun totalement inexistant. Ce qui a continué d'enrichir les patrons des entreprises, en précarisant les anciens salariés français.

L'Europe, une grande majorité d'européens la veulent, mais pas celle qu'on leur impose. Les européens ne se retrouvent pas dans cette économie de marchés, une économie des entreprises, pas des citoyens. Comment justifier, la différence de prise en compte de la santé publique quand il s'agit d'un lobby ou d'une simple entreprise ? (Fabricant de prothèses dangereuses arrêt immédiat, glyphosate, plusieurs années .... reconductibles avant d'arrêter) Quelle unité l'Europe a montré face à la débandade grecque ? Que dire de la gestion des migrations .... C'est tellement lamentable. On parle de la PAC ? Tous les partis en lice pour les élections en France, veulent qu'elle soit modifiée, c'est pour dire !!!
Mais les bourses se sont maintenues, et les actionnaires n'ont jamais gagné autant d'argent !!!
C'est de ces constats, sans doute qu'on peut déduire la monté des populismes, ou du désintérêt des citoyens pour les urnes, puisque ni les états, ni l'Europe ne s'intéressent réellement à eux. Pourtant il y a des actes intéressants et tout à fait positifs, mais il semble qu'ils soient rares et éparpillés. Et c'est là qu'une presse européenne prendrait son sens, mais il y a tellement de trucs secrets (les traités, TTIP, CETA ... ) En Europe on ne peut (doit) pas parler de tout.
 

Balor

T'as du feu ?
21 Fev 2019
2 390
21 179
113
Ouest lyonnais
-
Je trouve dommage qu'on ne parle pas assez des travers de l'UE, qui constituent pourtant de graves déficits démocratique.
C'est un truc qu'on entend revenir tout le temps, donc moi quand même, je me demande...

Les institutions décisionnaires de l'Europe, pour autant que je sache, sont le Parlement, la Commission et le Conseil.
Le Parlement est formé de députés, élus directement (les élections de dans quelques semaines, vous vous souvenez ?).
Le Conseil est formé des chefs d'état/de gouvernement de chaque pays, donc élus également (directement pour des pays comme la France, indirectement pour des pays comme le Royaume-Uni).
- La Commission est choisie par les membres du Conseil et le chef est élu par le Parlement. C'est le plus "éloigné" que l'on peut trouver en terme de démocratie, et c'est quand même géré directement par les gens que l'on a élu.

Donc permettez-moi de demander, c'est où qu'on retrouve un manque de démocratie flagrant ?
@Tilida J'en ai la certitude seule la constitution est au dessus de la loi.
Petit pinaillage : la Constitution et les traîtés internationaux.
 

Sonea

Aime comme tu l'entends
13 Jan 2019
1 820
15 754
113
Le problème des articles pro Europe c’est que globalement ils ressortent toujours les mêmes arguments.
Les directives européennes ne font pas que niveler vers le bas. Je donne juste un exemple comme ça mais si dans la fonction publique on peut payer les jours de congés non pris aux personnes qui étaient malades toute une année, c’est grâce à une directive européenne et à la jurisprudence européenne. Dans mon exemple, l’europe a accordé aux fonctionnaires un droit que la réglementation française ne leur accordait pas.
 

Balor

T'as du feu ?
21 Fev 2019
2 390
21 179
113
Ouest lyonnais
@Balor Dans tous les messages que j'ai postés dans ce topic. Je ne vais pas les réécrire, ce serait redondant.
Tu as fait plein de messages disant "l'Europe c'est pas bien et c'est corrompu", sans vraiment offrir de source autre que "croyez-moi sur parole", et je ne vois toujours pas où tu réponds au soi-disant "manque de démocratie".
 
C

Chaton sous-marin

Guest
Tu as fait plein de messages disant "l'Europe c'est pas bien et c'est corrompu", sans vraiment offrir de source autre que "croyez-moi sur parole", et je ne vois toujours pas où tu réponds au soi-disant "manque de démocratie".
:unsure:Quitte à pinailler moi aussi, je ne suis pas certaine qu'insister pour avoir une réponse plusieurs fois en quelques heures incite à en avoir une (d'ailleurs, j'ai comme l'impression que mon 1er message est subitement passé sur la première page).

Alors que sur le fond, la question est intéressante (c'est d'ailleurs pour ça que je vais y apporter quelques éléments de réponse :cretin:). Avant toute chose, je vais préciser que je ne suis pas eurosceptique. Je me considère même comme europhile malgré le fait que mes contributions n'ont pas souligné les aspects positifs de l'UE (j'ai le désagréable sentiment qu'émettre une critique sur l'UE= eurosceptique teubé.e qui n'a rien compris alors que si une personne europhile n'est pas une personne dépourvue d'esprit critique, l'inverse est tout aussi admissible).

Quelques réflexions donc :
-l'expression de déficit démocratique européen est assez courante (il est effectivement très facile de trouver une quantité d'articles sur le sujet) et sans considérer que l'UE n'est pas démocratique, je trouve le terme plutôt pertinent. En effet, pour la plupart des gens, le fonctionnement des institutions européennes est assez opaque (je ne suis d'ailleurs pas certaine d'avoir une maîtrise satisfaisante du rôle des différentes institutions)
-l'équilibre entre les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. L'absence de possibilité d'initiative législative du Parlement européen peut étonner. Et l'impression que le pouvoir exécutif est dominant peut renforcer cette impression vacillante.
-les Etats membres n'ont pas tous le même poids lors de négociations (le poids a l'air d'être proportionnel à leur puissance économique) : combien de fois ai-je lu les termes "Europe de Merkel, de Macron ou de Juncker" qui sont réducteurs et/ou révélateurs d'une certaine disparité ?
-je me demande aussi si beaucoup de pays ne sont pas dans l'optique de négocier en privilégiant des intérêts nationaux au détriment d'une vision et d'une unité de groupe qui a peut-être perdu de son sens depuis les débuts.:unsure:
-la politique migratoire (cf les articles au sujet de l'Aquarius notamment) contribue certainement à penser que l'UE n'agit pas comme une démocratie respectueuse des droits de l'Homme.
 

Balor

T'as du feu ?
21 Fev 2019
2 390
21 179
113
Ouest lyonnais
:unsure:Quitte à pinailler moi aussi, je ne suis pas certaine qu'insister pour avoir une réponse plusieurs fois en quelques heures incite à en avoir une (d'ailleurs, j'ai comme l'impression que mon 1er message est subitement passé sur la première page).
Peut-être, mais cela évite de laisser croire que si tout le monde laisse dire, c'est que c'est vrai. À force de voir des gens dire en boucle "c'est à cause de l'Europe", ça fini par être considéré comme un fait. Il suffit de voir le nombre de gens au Royaume-Uni qui clament que l'Europe fait "du chantage" pour le Brexit (alors qu'en c'est juste qu'il s'agit de perdre une position tellement privilégiée qu'une relation "normale" paraît être une punition par comparaison - mais au lieu de se dire "merde l'Europe nous donnait plein d'avantages en fait", on se retrouve dans un "l'Europe veut nous voler notre situation" complètement ubuesque).

Et si la personne en face n'arrive pas à donner une réponse quand on lui demande de justifier son affirmation... c'est peut-être une réponse en soit, non ?

Je suis totalement d'accord que l'Europe n'est pas parfaite, et je suis d'ailleurs d'accord certaines des réflexions que tu fais dans ton message. Mais je n'ai clairement pas envie de laisser dire quand je vois des gens sortir des épouvantails gratuits genre "l'Europe c'est le paroxysme de la corruption", qui montrent qu'ils sont plus en train de répéter du slogan politique pré-mâché que de se baser sur une réalité significative.
 
  • You Rock !
Reactions: Chocovore
C

Chaton sous-marin

Guest
Peut-être, mais cela évite de laisser croire que si tout le monde laisse dire, c'est que c'est vrai. À force de voir des gens dire en boucle "c'est à cause de l'Europe", ça fini par être considéré comme un fait. Il suffit de voir le nombre de gens au Royaume-Uni qui clament que l'Europe fait "du chantage" pour le Brexit (alors qu'en c'est juste qu'il s'agit de perdre une position tellement privilégiée qu'une relation "normale" paraît être une punition par comparaison - mais au lieu de se dire "merde l'Europe nous donnait plein d'avantages en fait", on se retrouve dans un "l'Europe veut nous voler notre situation" complètement ubuesque).

Et si la personne en face n'arrive pas à donner une réponse quand on lui demande de justifier son affirmation... c'est peut-être une réponse en soit, non ?

Je suis totalement d'accord que l'Europe n'est pas parfaite, et je suis d'ailleurs d'accord certaines des réflexions que tu fais dans ton message. Mais je n'ai clairement pas envie de laisser dire quand je vois des gens sortir des épouvantails gratuits genre "l'Europe c'est le paroxysme de la corruption", qui montrent qu'ils sont plus en train de répéter du slogan politique pré-mâché que de se baser sur une réalité significative.
Je suis d'accord avec toi concernant le Brexit, c'est malheureusement un très bon exemple de ce que peut entraîner une sortie de l'UE. Et la situation au Royaume-Uni est effectivement ubuesque et inquiétante.
Il y a aussi une quantité assez significative de désinformation sur l'UE (et sur de nombreux sujets d'ailleurs) ce qui fait que ce n'est pas étonnant d'entendre ce genre de slogans.
Par contre,
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
  • You Rock !
Reactions: Balor and Moonwyn

Calipo

Well-known member
27 Mar 2019
27
439
48
@Chocovore ah mais je suis tout à fait d'accord avec toi, l'industrie française à été proprement massacrée par nos gouvernements successifs tous caractérisés par un manque de courage politique flagrant... Mais une fois qu'on a dit ça, on en reste toujours au même point: On est un pays riquiqui de 70 millions d'habitants qui serait bien incapable de jouer le jeu face à des mastodontes comme les USA ou la Chine, et à plus long terme l'Inde. Personnellement je suis une pragmatique, et aujourd'hui, très clairement, on ne s'en sortirait pas si on ne faisait pas partie d'un marché interne représentant plus de 500 millions de personnes. Les nouvelles puissances que sont la Chine et bientôt l'Inde sont fortes de plus d'1,3 milliard d'habitants chacune, et elles n'auraient aucun intérêt à nous tenir la main et à être gentilles avec nous si on sortait de l'UE...

Ça ne veut pas dire que je suis satisfaite de la situation actuelle et que je ne trouve rien à redire sur le fonctionnement des institutions européennes mais je reste persuadée qu'on ira toujours plus loin ensembles que chacun de notre côté, notamment concernant les problematiques sociales et environnementales. Mais il faut aussi que les peuples se regardent dans la glace : comme l'a très bien dit une Madz plus haut, c'est nous qui élisons les personnes qui construisent l'Europe, si nous ne sommes pas satisfaits, il faut les éjecter.
 

Merlu

Le troisième type, c'est moi
18 Fev 2019
1 897
6 561
113
33
Devant ton nez
c'est nous qui élisons les personnes qui construisent l'Europe, si nous ne sommes pas satisfaits, il faut les éjecter.
Le problème, c'est que ça ne garantit pas que les nouveaux seront meilleurs. Si on éjecte les pourris pour les remplacer par d'autres qui le sont tout autant, ça nous fait une belle jambe.

En fait, les problèmes sont les mêmes que pour tous les systèmes électoraux. Pour moi, on ne devrait pas avoir à voter pour quelqu'un ou pour un parti, mais pour des idées. Parce que dans la forme actuelle, on est obligé de prendre l'intégralité des idées qui vont avec le parti ou la personne pour laquelle on vote, y compris celles dont on ne veut pas. Non seulement ça limite notre liberté à choisir les idées qui nous plaisent, mais en plus, ça laisse aux politiciens l'occasion de jouer sur leur charisme et leur culte de la personnalité pour guider notre vote sans que nous n'en ayons forcément conscience. Je pense qu'au lieu d'un parti ou une personne, ce sont des idées qu'on devrait pouvoir élire (par exemple, qu'on aura nous mêmes soumises) et qui seront présentées préalablement des arguments «pour» et «contre». Ça résoudrait pas mal de problèmes des votes non-éclairés ainsi qu'une vision de la politique comme une chose abstraite. Les décideurs seraient juste des ronds de cuir anonymes chargées de faire appliquer les idées.