Aux stressé.e.s, angoissé.e.s, vos méthodes pour atteindre la zenitude !

Ikio

Member
10 Mai 2019
9
56
13
#23
Team angoissée :lunette:

Depuis maintenant 1 an et demi je pratique la méditation. J'ai toujours un peu de mal à exprimer ce que c'est pour moi la méditation... Prenons un jouer pour enfant où il y a des trous de différentes formes, et bien pendant toute ma vie, de façon plus ou moins grave, je me suis efforcée à mettre un rectangle dans un rond, en pleurant de tout mon corps et en mettant toute l'énergie du monde à essayer de faire rentrer ce rectangle dans ce rond en me demandant "MAIS POURQUOI CA MARCHE PAS ? POURQUOI MOI ? JE FAIS DES EFFORTS POURTANT ! JE SUIS DÉSESPÉRÉE. JE VAIS FINIR FOLLE". Et bien dans cette situation, la méditation m'a fait comprendre que je tenais un rectangle, que c'est normal si ça pouvait pas marcher, qu'au final c'était pas moi le problème mais juste que le rectangle n'est pas supposé rentrer dans un rond, et que la médiation était l'opportunité de concevoir ce rond.
en voilà une histoire bien longue pour dire peu mdr.

J'ai essayé tellement de chose pour aller mieux.. Beaucoup de psy/sophro/etc. Rien ne fonctionnait car arrivé un moment donné où j'étais la, on se regardait dans le blanc des yeux "du coup, comment on fait ?". La méditation m'a fait réaliser et m'a fait me donner les moyens de trouver moi même "comment il faut faire" justement.
A côté de ça le sport c'est un vrai plaisir mais je ne pourrais pas dire que ça m'aide à aller mieux, et le yoga je suis en phase de test on va dire, avec Yoga with Adrienne. Pour l'instant je trouve que ça ne fait pas grand chose, dans de rare cas c'est vraiment plaisant, puuuuuuuuuuuuuis on retourne à la base : je baille mille fois en une séance de 20 min ce qui me déconnecte complètement :neutral:
 
Dernière édition:

Ikio

Member
10 Mai 2019
9
56
13
#25
@LuLa Euh, personnellement j'utilise Petit Bambou. J'aime beaucoup qu'il y ai des programmes "abordables" et d'autres très deep dans la pratique de la méditation. Jusqu'à ce jour je suis très seule dans ma pratique je ne pratique avec personne (j'ai d'ailleurs personne avec qui en parler).
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
3 094
16 445
113
Lyon
#26
@Ikio
haha désolée j'ai mal compris, comme tu as écrit plusieurs fois "médiation" j'ai cru que tu parlais d'une pratique que je ne connaissais pas, ce qui m'étonnait d' ailleurs ^^. Nan parce que la méditation oui je connais :yawn:
 
You Rock !: Lol'ô et Nyx Syrma

Lol'ô

Well-known member
6 Jan 2019
1 234
7 113
113
#30
Je ne sais pas tellement bien la définition d'angoissée, je me définirai plutôt comme pas tranquille, avec des phases de grand vide.
J'ai découvert l'inquiétude quand mes ados ont quitté le nid, mais j'ai fini par accepter que ça ne servait à rien, quand tout va bien !!
Cependant, depuis quelques mois je fais une obsession, et pour m'en défaire, je pense, dès que j'aurai le budget, pratiquer l'EDMR, il semblerait que ce soit une bonne alternative pour m'en défaire.
Sinon, je pratique le yoga en cours collectif, j'en fait depuis plusieurs années, et j'ai bien l'intention d'en faire le plus longtemps possible. On y fait quelques minutes de méditation en fin de cours, et je trouve ça très relaxant (dommage de retrouver ses ados après .... :yawn:)
Et sinon, la marche en pleine nature est aussi un super relaxant, j'ai toujours du mal à partir, mais j'ai autant de mal à rentrer ... :drama: J'emmène mon appareil photo, ça m'oblige à "voir", à être attentive à l'environnement, et pendant ce temps là, je décompresse vraiment. Quand ça va vraiment pas, même s'il pleut, ou froid, je sors quand même.

Je reviendrai vers vous, pour savoir si vous allez mieux. Je vous le souhaite de tout mon cœur, c'est tellement fatigant d'être en perpétuel combat.
:jv:
 

Nedjma

Punk bibliothécaire
3 Jan 2019
645
2 061
93
#31
Hello, une anxiodépressive au rapport :)

J'ai testé un peu toutes les idées proposées, et il n'y a pas à dire, c'est très chouette pour canaliser l'angoisse au quotidien. ( sauf la sophrologie, mais ça a l'air super )
Depuis quelques semaines, ça va un petit peu mieux. Voici ce qui marche pour moi :

- me faire prendre en charge par plusieurs thérapeutes, et avoir un traitement sédatif. Je ne prends pas tous les jours mes anxios, seulement quand j'en ressens le besoin. ( le soir quand la tête tourne trop pour dormir, quand je sens une crise d'angoisse monter ... ) ça me rassure de les avoir à portée de main au cas où. Et ce " au cas où " surgit de plus en plus rarement, heureusement. Et puis pouvoir parler à un.e thérapeute ( ne serait-ce que le médecin traitant ) permet de vider un peu son sac, toucher la cause de ces angoisses chroniques.

- mettre en place des rituels qui me font du bien. Ce sont des balises dans la journée. Quoi qu'il se passe, que ce soit un bon jour ou pas, je sais qu'il y aura immanquablement ces petits moments agréables que je m'accorde pour moi. Dans mon cas, c'est : un café le matin, sortir prendre l'air l'après-midi, boire ma tisane apaisante le soir en faisant brûler de l'encens, lire avant d'aller dormir, m'endormir avec mon chat dans les bras. 5 moments agréables qui reviennent chaque jour.

- se créer un espace de vie apaisant. Un espace clair, avec des couleurs qui nous ressemblent, les lumières bien réparties. C'est hyper important d'avoir un cocon dans lequel se recueillir.

- s'accorder des petits plaisirs tous les jours, sans culpabiliser. Apprécier des choses toutes simples, être dans l'instant.
 

Ikio

Member
10 Mai 2019
9
56
13
#32
@Sonea Ah non, le principe justement. Faut vraiment voir la méditation comme juste un instant, où t'es un full présence de cet instant, là, maintenant, tout de suite. Des fois t'as des pensées qui viennent, à toi de remarquer et de revenir dans l'instant présent. Alors juste au début fait le dans un endroit silencieux. Mais le principe c'est de le faire pas forcément longtemps, mais le plus régulièrement possible. Si tu fais ça 5 min tous les matins, ou midi, ou soir, tous les jours, tu pratiques la médiation ! :)

Personnellement je suis du genre à toujours flipper de trucs qui ne sont pas encore arrivé, et quand je ne le fais pas, je rumine quelque chose du passé. Et si je ne fais pas tout ça, je fais des montagnes des trous de taupinière. Au final je "passe à côté" de profiter de la vie. La médiation répond parfaitement à ma situation :jv:
 

Sonea

Aime comme tu l'entends
13 Jan 2019
1 795
13 116
113
Strasbourg
#34
Vous avez déjà entendu parler de la micro kinésithérapie ? Une collègue et une copine m’ont recommandé d’en faire. Rationnellement parlant, ça me semble assez bizarre.
 
You Rock !: Lol'ô et LuLa

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
3 094
16 445
113
Lyon
#35
@Sonea oui j'en ai entendu parler mais jamais testé. Il y en a pas beaucoup qui pratiquent. J'en avais trouvé une dans ma ville qui avait de bons avis sur internet. Après ça dépend pour quoi tu veux consulter?
 
You Rock !: Lol'ô

Sonea

Aime comme tu l'entends
13 Jan 2019
1 795
13 116
113
Strasbourg
#36
@LuLa on me l’a recommandé pcq ça fait qq semaines que je suis angoissée et que je sais pas trop pourquoi. J’ai eu 3 années difficiles sur le’ plan émotionnel, et elles me disent que ça « guérit » les traumatismes émotionnels
 
You Rock !: Meianne

LuLa

That awkward moment between your birth and death
4 Jan 2019
3 094
16 445
113
Lyon
#37
@Sonea moi je dis pourquoi pas si tu trouves quelqu'un de confiance, après je trouve la promesse un peu trop belle... Mais si ça te permet de te relâcher, ça sera ça de gagner. Et puis ça fait toujours du bien d'avoir quelqu'un de bienveillant en face de soi.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
You Rock !: Lol'ô

BrandyWine

Well-known member
21 Fev 2019
102
342
63
sheepx.wixsite.com
#39
Angoissée de la vie, je lève la main! o/

Ça dépend pas mal des périodes. Là, depuis mon suivi psy, que je prends un antidépresseur et aussi... hum... Parce qu'actuellement je ne travaille pas et que j'ai plus de temps pour moi, je me sens beaucoup moins stressée (bizarrement hein... :cretin:). Par contre j'avoue avoir un peu peur de retrouver mes angoisses lorsque j'aurais retrouvé un travail. Du coup j'essaye de me préparer au mieux mentalement et physiquement:

-> Sport en salle, pour me faire sortir de l'appart, et voir des gens. Sinon yoga à la maison. J'adore trop trop trop. Et vivement que je termine mon abonnement à la salle pour remplacer par le yoga en club!

-> la musique classique (pianooooo), l'écriture

-> les boissons chaudes (choco-chaud, thé, infu, café, chicorée... Je bois tout! :ROFLMAO:)

-> jouer sur ma 3ds à un jeu tranquille le soir (genre Story of seasons, où je m'en va traire les vaches boudiou!)

-> faire une sieste! Haha. 30min maxi pour ne pas avoir l'effet gueule de bois. Ça me permet de calmer les migraines aussi.

-> être très sélective dans mes choix de suivis sur insta, sur Facebook... Que ce ne soit pas des choses qui m’oppressent mais plutôt des choses positives et feel good.

-> la méditation, ça fait longtemps que je n'en ai pas vraiment fait, mais souvent il m'arrive de faire par moi-même, d'essayer de focaliser mon attention sur un petit carré blanc que je visualise mentalement. J'essaye de faire le vide. Je fais ça généralement quand je me couche et que j'ai du mal à m'endormir. Ensuite je cherche dans mon esprit ce qui me ferait vraiment plaisir et quelle histoire j'aimerais vivre.

-> quand je sors dans la rue, j'appelle ma maman, ou ma meilleure amie pour discuter et rigoler quand j'ai un coup de pression. On a toujours quelque chose à se raconter.

@Nedjma je te rejoins sur l'espace de vie apaisant! Je trouve que c'est très important aussi pour pouvoir se ressourcer. J'aime beaucoup les pièces lumineuses, aux couleurs claires et douces.

Voilà ça c'est surtout pour le long terme et diminuer le stress. Sinon en cas de crise d'angoisse:

-> la respiration en 3-3-6 apprise par ma psy. Elle fait beaucoup de bien. Je peux l'expliquer pour ceux/celles qui aimeraient la connaître.
-> on m'a prescrit un médoc pour la pire des crises si ça arrivait mais, je touche du bois, je n'en ai pas eu besoin jusqu'à présent.

Enfin l'idée générale en tout cas, c'est de focaliser son esprit sur des choses agréables, positives pour détourner l'attention de ce qui angoisse. Sinon de relativiser. Parfois j'essaye d'imaginer la terre et nous tout petits, de simples êtres vivants comme tant d'autres, que je mérite de vivre et que mes soucis ne sont rien comparés à l'immensité du monde. :shifty:
 
Dernière édition: