Aux hommes : attendez-vous un magazine généraliste masculin ?

Glov'

procrastineuse professionnelle
4 Jan 2019
71
254
53
Je me fais le relais involontaire de @Fab (coucou, si jamais tu passes par là :) )
Dans sa newsletter, Fab demande aux hommes de répondre à un questionnaire pour savoir si un tel magazine est attendu. Etant une femme, je n'ai donc pas répondu, mais je suis curieuse d'avoir des avis ici. Car si je comprends la démarche sous-jacente (un homme/magazine qui s'adresse aux hommes à plus de chance d'être écouté/lu par ces derniers), et que ça semble sur le papier une bonne idée, dans les faits j'ai plein de red flag qui s'allument : qui dit parole publique dit responsabilité vis à vis de son audience visée (les hommes donc, et je dirais même plus les hommes cis), et du reste du monde aussi (les femmes, hommes trans et les autres donc).
Et j'ai l'impression que pour s'adresser à tous les hommes cis, il faudrait fatalement avoir un discours qui parlent à tous (les plus et les moins déconstruits) : et même si j'imagine très bien qu'il y aurait des articles visant à leur montrer que "le féminisme, c'est tout bénéf pour les mecs si t'y réfléchis bien", je crains ceux qui sous couvert de faire de s’adresser aux moins déconstruits, aborderaient les causes féministes de manière tellement détournée qu'ils en seraient en réalité problématique.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Donc de mon point de vue je considère qu'il vaut mieux encore un magazine spécialisé en voiture, sport ou autre, dans lequel il aurait des petits articles féministes qui viendrait s'y glisser discrètement, en plus d'un vrai travail de "dégenration", qu'un magazine qui se dit féministe mais qui ne se prémunirait pas de garde-fou comme l'était Mymy pour le podcast The boy's club. Et qui donc glisserait fatalement de temps en temps (voir souvent ?) vers un vrai boy's club.

Désolée de ce long développement mais j'en avais besoin pour structurer ma penser et en arriver à ma vraie question : à l'heure où on se dirige vers justement une spécialisation et une dégenration*, comment un magazine masculin peut-il atteindre son objectif féministe sans renforcer à aucun moment les stéréotypes de genre ?
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition:

Merlu

Le troisième type, c'est moi
18 Fev 2019
1 785
6 136
113
32
Devant ton nez
Personnellement, j'ai de sérieux doutes quant à la pérénnité d'un tel magazine.

Pour qu'un homme adhère à lune idéologie féministe (dans le sens ou il est sincère et ne cherche pas juste à se faire bien voir), il doit avant tout se défaire de son égo, et sans être misanthrope, je ne fonde pas beaucoup d'espoir quant à la possibilité qu'un nombre suffisant en soit capable. Et le magazine devra faire le choix entre flatter leur égo (donc piétiner son objectif) et faire un bide faute de public intéressé.
 
  • You Rock !
Reactions: HypoLiTe

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 618
20 203
113
J’ai parfois dans des périodes de lecture intensive testé les magazines de presse masculine existants. J’ai lu Men’s Health, Playboy, CQ, lui et FHM. Je pense 2 ou 3 numéros de chaque.
(Achetés souvent en stress un peu au hasard dans une gare car plus de lecture alors que je vais avoir 2 heures de train, et que les sujets de mes magazines habituel ne me bottait pas)

A chaque fois c’est la déception niveau style et contenu, souvent il y a plusieurs années entre la lecture de différents numéros pour retomber dans la déception. Si on les regarde d’un point de vue féministe on doit être au 36ème dessous (les photos de femmes sexualisée sont un argument de vente).

En plus il y a plein de sujets qui ne m'intéressent pas : le sport quand il ne parle que des compétitions de haut niveau (par contre j’aime bien découvrir un sport), les voitures lorsque c’est surtout des grosse voitures pour la frime,...
La pratique du sport juste pour avoir des gros biscottos.
Les recettes de cuisine lorsqu’il y en a c’est toujours des recettes maxi protéine pour avoir des gros biscottos. (Je n’ai jamais croisé le thème : plat transportable pouvant resté 6 heures hors du frigo pratique à emmener au boulot)
Bricolage et loisir créatif sont en règle générale absents.
La parentalité est souvent réduite à la portion congrue.

En magazine féminin je lis/picore régulièrement femme actuelle. Si je trouve régulièrement le fond de certains articles assez creux, je trouve que la ventilation des sujets n’est pas mal réalisée et est vraiment généraliste.


Moi je n’attend pas de magazine généraliste masculin. Encore moins d’un magazine généraliste masculin dont le but serait de parler du féminisme aux hommes (et lequel vu la multitude de courant qui existent ?), autant se tourner vers un magazine qui aborde les sujets de société de manière générale et le féminisme en particulier (mais ça demande à être déjà sensibilisé sur ce sujet ou curieux).

J’ai du mal à cerner comment une ligne éditoriale qui parlerait à la multitude des hommes ne parlerait pas à tous les humains.

J’avais commencé à lire Rockie dans ma quête d’un magazine qui parlerait aussi aux papas. Finalement la paternité à moins de place que ce que laissait penser le lancement. Mais depuis que le magazine Parents à fait plus de place au papas dans ses pages, je pense que je ne trouverai guère mieux pour l’instant.
 

Merlu

Le troisième type, c'est moi
18 Fev 2019
1 785
6 136
113
32
Devant ton nez
Je plussoie @Chocovore , c'est d'ailleurs pour ça qu'à une époque, j'étais fan de Cosmo, ça me parlait davantage que n'importe quel magazine dit "masculin", c'est dire.
 
  • You Rock !
Reactions: HypoLiTe

meta

Well-known member
18 Juil 2019
126
669
93
Salut Glov’, c’est une bonne idée ce sujet. J’ai vu passer le courriel de Fab, ici le lien vers son post de blog Un "média masculin généraliste" ? | Fabrice FLORENT

Merlu, Chocovore, c’est intéressant ce que vous dites, ça rejoint un peu mon vécu. Les magazines thématiques sont intéressants, mais un truc un peu société, tendance, qui n’aille pas forcément vers trop de mode ou le luxe ou des trucs qui ne m’intéressent pas et que tu cites, je ne vois pas trop ce qui existerait.

J’ai aussi piqué des magazines à ma mère. Je ne comprenais pas pourquoi il y avait autant de publicités. Je me souviens de certains articles qui m’ont marqué, sur la vie sexuelle en tant qu’adulte, par exemple.

J’ai rempli le questionnaire du coup. C’est intéressant de se poser les questions sur ce qu’on attendrait comme contenu.

Je vais aller jeter un œil à Parents. Peut-être qu’on est entrés dans une tendance de dégenrage, Chocovore, Glov’. Ce qui me va. Donc ça doit aller à d’autres. Donc c’est peut-être bien pour le marketing, donc pour les marques.

Glov’, je ne réponds pas trop à ta question de comment aborder le féminisme. Pour moi le projet c’était plus un magazine généraliste masculin que trouver un angle vraiment féministe ?
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 618
20 203
113
@meta Merci pour le lien, j’ai répondu au questionnaire. Je pense que je suivrai le projet.

En parlant de publicité, ce qui m’a frappé dans les magazines masculins c’est la proportion importante de pub pour les objets de luxe : grosse voiture, montre de luxe,... J’ai peut être une idée totalement biaisé du monde des riches mais pour moi ceux qui ont des montres Patek Phillip ne lisent pas Men’s health.
Et dans les magazines féminins, les pages de mode avec des fringues qui coûtent des centaines d’euros. Alors que le reste (voiture, électroménager, déco,...) paraît moins déconnant face au salaire médian du pays.

Dans l’ancienne version de Parents le père était souvent un exécutant, au pire un boulet. Il ne correspond pas du tout aux autres pères que je côtoie qui savent tout changer des couches, se servir d’une machine à laver, faire des petits pots (et la cuisine en règle générale) et savent où est rangé le carnet de santé.
La nouvelle version (depuis mi-2019) laisse plus de place aux témoignages des pères (il y a en a maintenant dans chaque dossier) et il y a des papas chroniqueurs.
 
  • You Rock !
Reactions: HypoLiTe and meta

meta

Well-known member
18 Juil 2019
126
669
93
Merci @Chocovore pour l’historique de Parents :)
Je n’ai aucune idée de ce que lisent les personnes riches, j’ai acheté une fois "the good life" parce qu’un dossier m’intéressait, des choses plus en rapport avec le luxe, mais je ne connais pas plus que ça.

@Cathy Gale ça fait longtemps que je n’ai plus lu ces magazines, mais pour moi ils traitent plutôt d’actualité/enquête/politique, ce sont plutôt des journaux hebdomadaires ? Pas vraiment ce que j’imagine d’un généraliste, mode/lifestyle/inspiration/société/témoignages ?
S’ils ont une orientation masculine, aucune idée non plus. J’imagine que la profession de journaliste se féminise ? Mais je crois que pas mal de journaux appartiennent à des groupes qui sont eux-mêmes possédés par des familles assez aisées et avec des hommes à la tête, Drahy, Bolloré ?
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 618
20 203
113
@Cathy Gale J’en lis de temps en temps et ils ne m'ont pas laissé cette impression là.
Ils abordent surtout l’actualité et il y a ceux qui parlent plus d’économie (l’Express, Capital, la tribune...), de politique (Marianne, le Point...), ou un autre thème de prédilection voir un mélange de tout.

Il n’y a pas spécialement de conseils de vie privée spécifiquement adressés aux hommes. Comme il y a plus d’hommes en proportion parmi les dirigeants d’entreprises et les politiques il y a plus d'interviews d’hommes (concernant majoritairement leur activité professionnelle) mais il y a aussi des interviews de femmes (la aussi concernant leur domaine professionnel) : souvent en santé, éducation, société,... Il y a un aspect/biais genré mais j’ai l’impression que c’est représentatif de la société globale.

Je classe plutôt ces magazines sur une graduation politique : L’Obs au centre gauche, le Point au centre droit, l’Express au milieu de la droite, Valeurs actuelles très à droite,...

Pour moi l'équivalent le plus comparable de la presse féminine actuelle (Femme actuelle, Maxi, Cosmopolitan, Marie Claire) est Men’s Health : c’est le seul magazine masculin qui a toujours des hommes (certes ultra musclés) en couvertures alors que Playboy c’est toujours une femme. Il aborde de nombreux aspects lifestyle : santé, société (avec un brin de people), relations de couple,... il y a aussi un peu de mode/beauté/cosmétique/cuisine et un tout petit peu de famille/vie quotidienne.

Par contre bonjour l’ode à la testostérone et aux gros biscottos. Même si dans Femme actuelle ou Marie Claire on a pareillement des femmes mises en scène qui sont toujours proches d’un espèce de canon de beauté idéal et ces magazines conseillent en permanence des régimes amaigrissant comme Men’s Health conseille des exercices pour prendre du muscle.
 

Cathy Gale

en mission secrète...
3 Jan 2019
891
7 062
93
Merci à vous, je comprends mieux la cible pour ce journal ;)

Sans doute ma vision date-t-elle un peu, du temps où beaucoup d'hebdo avaient leur supplément "Madame" (comme le Figaro aujourd'hui).
 
Dernière édition:
  • You Rock !
Reactions: HypoLiTe and meta

Marcoz

Well-known member
4 Jan 2019
180
670
93
Bonjour,

Si il existait un tel magasine, et surtout, un forum qui lui est lié, comme ici, mais où les hommes seraient les premiers concernés, j'en serais ravis.

En attendant, et faute de mieux, on se balade sur Rockie, mais sans vraiment se sentir à notre place, d'ailleurs habituellement je me contente de lire mais j'ai voulu répondre particulièrement à sujet.
Qu’entends tu par « faute de mieux » ?
Si Rockie n’a pas pour cible principale les hommes cis hetero, je trouve que les articles concernent tout le monde.
 
  • You Rock !
Reactions: HypoLiTe

Merlu

Le troisième type, c'est moi
18 Fev 2019
1 785
6 136
113
32
Devant ton nez
@Roox Ton message me laisse perplexe, je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu entends par "distribuer des bons points" et "venir avec une pancarte "victime" sur le front".
 
  • You Rock !
Reactions: Cerna

LuLa

Oeuvre au noir
4 Jan 2019
8 153
60 507
113
@Roox Peux-tu nous expliquer ce que tu considères comme du sectarisme et du climat toxique peu bienveillant? Pourquoi parler de "victime"? Je trouve ton vocabulaire très fort alors que tu ne t'appuies sur rien pour le justifier.

Bien sûr que sur les forums une communauté se crée et que pour des personnes qui arrivent ça peut prendre un peu de temps d'obtenir les codes et de s'intégrer, mais je vois pourtant beaucoup de Rockies femmes arriver ici et s'intégrer sans trop de difficultés. Et c'est de toute manière le lot de toute communauté humaine, il faut un peu de temps pour prendre ses marques. Au contraire de toi je trouve le forum très bienveillant et ouvert, à partir du moment où on est respectueux de tout le monde.

Il y a plusieurs topics qui permettent de se familiariser avec les règles du forum Les bons usages et règles tacites du forum, et aussi un pour se présenter On se présente ?.
 

Merlu

Le troisième type, c'est moi
18 Fev 2019
1 785
6 136
113
32
Devant ton nez
Ce n'est qu'un ressenti personnel, je ne peux pas vraiment l'expliquer et inutile de polémiquer outre mesure.
Du coup, pourquoi en as-tu parlé ? Je ne vois vraiment pas l'intérêt de faire une critique si celle-ci est destinée à rester absconse.
 
  • You Rock !
Reactions: Cerna

GrumpyBunny

Well-known member
3 Jan 2019
538
3 288
93
@Roox
Je comprend ton soucis, c’est vrai que sur ce forum contrairement à ailleurs sur internet, les gens vont lire ce que tu écrit et essayer de comprendre tes ressentis. Ça peut être déroutant de devoir expliquer les remarques à l’emporte pièce qu’on balance sans réfléchir. J’espère pour toi que tu trouvera quelque part sur internet un forum ou les hommes seraient majoritaires afin que tu te sentes plus à l’aise :fleur:
 

meta

Well-known member
18 Juil 2019
126
669
93
Bon, je pense qu’on n’ira pas plus loin dans cette direction, alors je poursuis la discussion initiale.

Merci à vous, je comprends mieux la cible pour ce journal ;)
Sans doute ma vision date-t-elle un peu, du temps où beaucoup d'hebdo avaient leur supplément "Madame" (comme le Figaro aujourd'hui).
Je n’avais pas du tout songé à ces magazines, quand tu parlais des journaux hebdomadaires. Pour le coup, je pense que les versions "Madame" sont des généralistes féminins, mais leur pendant masculin même au sein de ces journaux n’existe pas vraiment.

Wikipedia : "Madame Figaro naquit à son commencement d’une page du Figaro Magazine, parce que le lectorat était majoritairement féminin grâce à des rubriques culturelles et d’art de vivre " "[Le Figaro Magazine] paraît chaque vendredi et aborde à la fois des sujets politiques et culturels."

Sinon, j’ai retrouvé la carte avec "qui possède quel groupe", c’est fait par le monde diplomatique Médias français, qui possède quoi ?
 
  • You Rock !
Reactions: Cathy Gale

Glov'

procrastineuse professionnelle
4 Jan 2019
71
254
53
Si vous préférez être mentionnés n'hésitez pas à me le préciser, j'éditerai :
J’avais commencé à lire Rockie dans ma quête d’un magazine qui parlerait aussi aux papas. Finalement la paternité à moins de place que ce que laissait penser le lancement.
Je ne lis pas tous les articles parentalités, mais j'ai quand même l'impression que les thèmes abordés concernent aussi bien les mères que les pères (comme l'article sur les fêtes d'anniversaire par exemple) ? Ton impression viendrait-elle du fait que ce soit des rédactrices, et qu'à un moment ou à un autre forcément elles parlent de leur propre expérience ? Le même article écrit par un homme t'aurait-il semblé plus inclusif ? Ou est-ce qu'il y a réellement moins d'articles qui parlent des pères ? C'est possible je n'ai pas compté. Et c'est vrai qu'une parole de rédacteur père, ou des témoignages venant d'hommes apporterait certainement une diversité.
Glov’, je ne réponds pas trop à ta question de comment aborder le féminisme. Pour moi le projet c’était plus un magazine généraliste masculin que trouver un angle vraiment féministe ?
Tu mets le doigts sur quelque chose d'important pour moi : un magazine généraliste masculin, qui ne prendrait pas soin de se revendiquer féministe, serait juste un magazine sexiste de plus. Si à un aucun moment tu ne mentionnes les privilèges que les mecs ont dans notre société, ainsi que les injonctions qu'ils subissent, et si le but c'est de leur parler comme s'ils étaient le centre du monde, en leur proposant uniquement des sujets dits masculins (comme les exemple de recettes hyperprotéïnées, ou de sport de compet comme donnés par Chocovore, et rajoutons des produits de beauté pour mecs virils pourquoi pas), ben tu mets une petite pièce de plus dans la grosse machine du patriarcat, et tu participes à la valorisation des stéréotypes de genre, et des conséquences désastreuses que ça peut avoir sur les femmes comme sur les hommes.

Après je fais confiance à @Fab pour ne pas tomber dans ce travers maiiiis... quand même, j'ai bien peur que sous couvert de "ben oui mais en premier il faut avoir une base de lecteurs solide, et ensuite tkt je les entourlouperai pour leur faire intégrer le féminisme ni vu ni connu ils comprendront même pas ce qui est en train de se passer", le magazine n'échappe pas à certains travers.

On pourra me rétorquer que c'est un peu ce que fait Justin Baldoni, comme le dit cet article de Mad
Justin parle beaucoup de masculinité et de son parcours vers l’ouverture d’esprit, notamment sur les réseaux sociaux où ses fans le soutiennent chaleureusement. Mais la majorité de ses fans, a-t-il remarqué, sont des femmes. Comment attirer un public masculin, premier concerné par ce genre de sujets ?
Justin est malin. Il a utilisé un cheval de Troie.
Sur Instagram, il s’est mis à parler de thèmes plus masculins : sa routine de sport, ses entraînements, ses exercices pour se remettre d’une blessure… et les hommes ont commencé à le suivre.
Et si c'est le but de Fab, de mettre en lumière les injonctions qui pèsent sur les hommes, je dis banco. Mais est-ce vraiment ce que vous attendez ?
Est-ce que vous écoutez les podcasts Les couilles sur la table, The boy's club/histoire de mecs, Mainsplainning ? ça parle de masculinité, des injonctions qui pèsent sur vous, mais des dires de Fab et Mymy, ce sont principalement les femmes qui les écoutent... Et ce sont tous des podcast féministes.

C'est pour ça que j'appréhende ce projet de magazine, car après avoir vu la qualité que ça pouvait atteindre avec The boy's club, quand Mymy et Fab formaient un vrai duo complémentaire, je n'ai pas envie de le voir revenir ne serait-ce qu'un peu en arrière, avec un produit qui sous couvert d'être un cheval de Troie serait au final clivant sur bien des aspects.
Et c'est injuste de ma part peut-être, car je serais certainement plus tolérante si c'était fait par n'importe qui d'autre (désolée Fab si jamais tu me lis, mais c'est que tu as mis la barre à un certain niveau :bouquet: )

Pour finir ce bien trop long message, je crois que la mixité est un projet bien plus moderne et progressiste qu'un magazine masculin. Embaucher un rédacteur sur Rockie, pour que les hommes s'y reconnaissent encore plus, me semblerait un pas dans la bonne direction. Mais bon, après ce que j'en dis hein ^^
Et puis quand vous décrivez les magazines remplis de femmes hypersexualisées, dont j'avais un peu occulté l'existence :fear: , effectivement je me dis que ce magazine ne pourra forcément pas faire pire :yawn:
 

Chocovore

éclair au chocolat
9 Jan 2019
2 618
20 203
113
@Glov' J’ai découvert Rockie par l’intermédiaire d’histoire de darons réalisé par Fab. Au début, il a écrit plusieurs articles dont certains parlaient de sa paternité, ça faisait un certain équilibre avec les autres (surtout que Clémence n’était pas encore maman). (Et les première semaines les archives d’histoires de Daron constituaient la majorité des entrées)

Le sujet de la paternité est assez absent du net. Avant j’étais sur jeunepapa.com (c’est là que j’ai entendu parlé d’histoire de darons) mais c’est plutôt inactif au niveau éditorial et de la communauté (comme le forum paternité de doctissimo ou celui de magic-maman).

Moi aussi je suis plus intéressé par un projet mixte.
Je lis Rockie parce que je suis un trentenaire, parent, diplômé, qui s’intéresse aux sujets de société (+écologie+politique). Être un homme n’est qu’un de mes multiples aspects.
Je ne me sens pas exclu des articles sur la parentalité de Rockie, je les lis tous, et je les commente souvent.
Et puis ça change surtout pour les tout petits enfants : congé maternité, allaitement éventuel,... Après il y a peu de différences.
 

meta

Well-known member
18 Juil 2019
126
669
93
Est-ce que vous écoutez les podcasts Les couilles sur la table, The boy's club/histoire de mecs, Mainsplainning ? ça parle de masculinité, des injonctions qui pèsent sur vous, mais des dires de Fab et Mymy, ce sont principalement les femmes qui les écoutent... Et ce sont tous des podcast féministes.
HS quasi-total / Non, @Glov' je n'écoute pas ces podcasts, mais je n'écoute aucun podcast en général. J'ai essayé un peu, c'est pas mon truc : j'ai pas de voiture, je n'écoute pas la radio, dans les transports en commun je lis, quand je suis chez moi c'est silence ou musique et je préfère lire un article que regarder une vidéo youtube, c'est beaucoup plus rapide et je peux repérer directement les passages qui m'intéressent. Du coup le magazine m'intéresserait plus qu'un podcast.

Et si c'est le but de Fab, de mettre en lumière les injonctions qui pèsent sur les hommes, je dis banco. Mais est-ce vraiment ce que vous attendez ?
Si on parle d'injonctions comme : être fort, ne pas pleurer, ça fait très longtemps que j'ai compris que je ne rentrais pas trop dans le schéma. Après, il y a plusieurs schémas qui existent. D'ailleurs, il y a un gros mouvement pour que les hommes apprennent à se reconnecter aux émotions, je trouve.
J'utilise des stéréotypes, mais on pourrait être plus "père", "artiste", "entrepreneur", "militant". C'est en ce sens que je parlais de modèles : quelles voies peut-on emprunter pour se construire ? Plutôt que montrer sous l'angle des injonctions, qui ne me parle pas trop.
Après, si on entend "injonction" par "modèle général et attentes de la société", c'est toujours intéressant de prendre conscience de ce qui pèse sur nous, mais ensuite à chacun de voir s'il s'y conforme ou non (je suppose c'est un luxe, que ne peuvent peut-être que prendre les personnes privilégiées et davantage les hommes, mais c'est aussi une question de personnalité et d'habitudes sur le fait de tenir compte du regard des autres, et là l'éducation genrée pourrait aussi influencer) et c'est là que ces modèles individuels portant chacun des alternatives permettant de s'en écarter.
En gros un article qui m'intéresserait et en parlerait, ce serait contexte -> explication historique et socio -> conséquence individuelle (dont injonction) -> exemples individuels -> modèles individuels -> application possible pour soi. Comme ce que fait Clémence sur le dernier article sur la mère parfaite par exemple.

Du coup je redérive vers des questions comme qu'est-ce que le féminisme, quelle importance (je ne l'avais pas dit avant, donc je le dis clairement ici, je pense que c'est un thème important) et quelle place pour les hommes, et j'avais dit que j'arrêtais :)
 

Derniers messages