Manon P. Westrelin

Rédactrice en chef adjointe
Équipe Rockie
11 Fev 2020
362
1 321
93
La Société Protectrice des Animaux était très inquiète pendant cette période de confinement : les refuges commençaient à être saturés et les adoptions ne pouvaient plus se faire. Heureusement, le gouvernement a entendu l’appel de la SPA, et a décidé d’assouplir les règles de déplacements pour ce cas particulier.
À lire aussi : Le confinement en 45 questions
Une tolérance accordée pour les déplacement liés à une adoption animale
À partir de jeudi, il sera possible d’adopter un animal en refuge pendant le confinement, a annoncé Christophe Castaner :

Nos animaux de compagnie ne doivent pas être des « victimes collatérales » du #COVID19 : alerté par la SPA sur les risques de saturation de ses locaux, le Gouvernement accorde à partir de jeudi une tolérance concernant les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge. pic.twitter.com/ItJRP7YFJy
— Christophe Castaner (@CCastaner) April 11, 2020

Il y aura des...
Lire la suite ...


 
  • You Rock !
Reactions: Serena Snape

Ann Perkins

stress-eating gummy penises
2 Jan 2019
415
1 764
93
Merci de relayer l'info ! Quelques précisions, cependant : cette mesure ne concerne pas seulement la SPA (qui va rapidement crouler sous les demandes) mais bien toutes les associations disposant d'un refuge (d'un local, quoi). N'hésitez pas à contacter un petit refuge plutôt que la SPA, vous en trouverez plein sur le site de Seconde Chance. Et c'est bien le refuge auprès duquel vous adoptez qui vous fournira l'attestation, pas la SPA. Pour l'instant a priori les assos qui fonctionnent uniquement avec des familles d'accueil n'ont pas encore le droit de reprendre les adoptions. En revanche elles peuvent toujours placer des pensionnaires en FA, donc n'hésitez pas à vous proposer, comme les adoptions sont à l'arrêt depuis plusieurs semaines il y a de gros besoins !

Aussi, j'ai vu passer pas mal d'incompréhensions sur le fait que les refuges ne proposent qu'un nombre réduit d'animaux pour l'"adoption solidaire". Il faut bien comprendre que tous les animaux ne sont pas "clés en main", certaines adoptions nécessitent du temps, un accompagnement voire un encadrement de la part des bénévoles du refuge. Le but est de faciliter l'adaptation de l'animal dans son nouveau foyer et d'éviter au maximum les retours en proposant des pensionnaires "faciles". Par exemple, des animaux anxieux, sous traitement, qui ont besoin d'un peu d'éducation voire de sociabilisation, des doubles adoptions... bref, tous les cas qui nécessitent un suivi particulier et où le risque d'échec de l'adaptation est plus élevé, il vaut mieux éviter de les faire adopter dans ces conditions.
J'imagine que si le système fonctionne et que les premières adoptions se passent bien, les listes seront mises à jour et d'autres animaux seront proposés. De toute façon, on rentre dans la période des gestations et des naissances et il y a des abandons tous les jours, donc la source n'est pas près de se tarir :goth: