Adèle Haenel est invitée à rejoindre l’Académie des Oscars !

Shaka ponk

Well-known member
20 Juin 2020
59
161
33
#2
Mouais...je sais pas...ce qui compte pour moi, c'est la compétence, la motivation, l'envie etc .Pas la couleur de peau ou le sexe...La diversité pour la diversité...bof.

Je m'interroge mais mon opinion n'est pas fixé...
 

Shaka ponk

Well-known member
20 Juin 2020
59
161
33
#4
Mais le choix, il n'est pas basé sur le volontariat ?
Du coup, on fait comment s'il y a moins de volontaire issus de la diversité ? On fait des quotas ? des pourcentages en fonction de la population discriminée ?

Je ne sais pas, hein, je me pose des questions...

Edit : je pense à une situation que l'on a rencontré dans notre petite commune : peu de volontaires féminines sur la liste éléctorale, on a donc fait du porte à porte pour un résulat des plus mitigé...que fallait-il faire ? Imposer des noms ?
 
Dernière édition:

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 372
29 034
113
#5
@Shaka ponk
Je remets ici ce que j'ai écrit ailleurs...
Moi aussi je rêve d'un monde où on n'a pas à se demander si l'acteurice est de la bonne "couleur" pour le rôle.
Mais c'est un peu plus compliqué que ça, quand même... Des acteurs "bons" il y en a de toutes les couleurs. Donc s'il ny a que des tronches toutes blanches sur l'affiche, c'est qu'il y a un loup quelque part. Si on veut un peu de diversité et que les castings ressemblent à la société, il faut forcer un peu les choses !
"Bon", c'est la porte ouverte à la discrimination. Je ne compte plus les fois où j'entends (ou je lis) des mascus qui disent "peu importe que mon chef soit un mec ou une meuf, ce qui compte c'est les compétences" (sous-entendu que s'il y a plus de mecs aux postes à responsabilités, c'est qu'ils sont plus compétents...)
On voit bien que les barrières sont en amont : notamment accès des personnes racisées aux domaines artistiques (tiens le petit Mouloud on lui propose de faire football comme activité alors que Jean-Edouard on lui propose de jouer Le Cid avec l'asso théatre du lycée !!! Etonnant ! parce que les minorités et les personnes habitant en banlieue, vous comprenez, ne s'intéresse pas à la culture (ironie)...), accès de ces mêmes personnes aux réseaux professionnels/familiaux, et dans le cas des Etats-Unis, une loooooongue histoire de discrimination envers les Africains-Américains (il faut se rappeler que les grands studios hollywoodiens interdisaient de montrer des couples mixtes à l'écran, dans le fameux "Hayes code", le guide de ce qu'il fallait ou ne fallait pas faire dans les scénarios de films. C'était pour être raccord avec la législation d'une 30aine d'états qui interdisaient les mariages interraciaux... il y en avait encore 15 en 1967 quand la loi a été rendue caduque. ).

Donc un petit coup de pouce, c'est peut-être une bonne idée quand même.
 

Shaka ponk

Well-known member
20 Juin 2020
59
161
33
#6
@CCCC mais, ce constat, je le fais aussi, pas de problème...mais au-delà des grandes déclarations d'intention on fait comment , concrètement ?
C'est quoi, ton coup de pouce ?
 

AngèleLN

Hold me closer tiny dancer
1 Avr 2019
1 062
8 456
113
#7
Sinon pour ceux qui sont intéressés, voici la liste complète des nouveaux membres de l'Académie : https://www.oscars.org/news/academy-invites-819-membership

Je ne connais clairement pas tous les noms mais ceux que je reconnais me font plutôt plaisir (notamment Florence Pugh qui était magistral dans Midsommar et Ari Aster qui est le réalisateur du coup de Midsommar et d'Hereditary) par contre déçue sur la nomination pour les costumiers, aucun des films connus pour lesquels ils ont crée des costumes ne m'ont marqué (à la rigueur Black Swan où le costume du cygne noir était très beau ou peut être encore Becoming Jane)
 
You Rock !: Mowette

CCCC

Cessez ces "C" !
20 Jan 2019
3 372
29 034
113
#8
@Shaka ponk un coup de pouce, c'est de se dire consciemment : "notre sélection de personnes n'est pas représentative de la diversité du notre public / de notre vivier, faisons un effort conscient pour choisir des gens talentueux avec un profil différent."
Chacun à notre niveau.
 

AngèleLN

Hold me closer tiny dancer
1 Avr 2019
1 062
8 456
113
#9
@Shaka ponk Surtout que des gens talentueux avec des profils différents il n'en manque pas mais on parle toujours des mêmes et ce sont toujours les mêmes qu'il a fallu récompenser. Il a fallu attendre 2002 pour qu'une actrice Afro-américaine ait l'oscar de la Meilleure Actrice (c'était Halle Berry d'ailleurs pour "à l'ombre de la haine"), et très peu d'acteurs Afro-américains ont reçu cette récompense alors qu'il y'en a de nombreux qui sont très talentueux (Samuel Lee Jackson pour en citer un des plus connus). Il a fallu attendre 2020 pour qu'un film non anglophone soit récompensé pour l'Oscar du Meilleur Film : Parasite de Bong Joon Ho et pourtant le cinéma Sud-Coréen pour ne citer que lui a déjà fourni d'excellents films (Mademoiselle ou encore Dernier train pour Busan) et les réalisateurs Sud Coréens sont connus dans le monde du cinéma (Park Chan Wook notamment).
 

Clèves

Le spleen n'est plus à la mode
4 Fev 2019
91
1 058
83
26
#10
@CCCC mais, ce constat, je le fais aussi, pas de problème...mais au-delà des grandes déclarations d'intention on fait comment , concrètement ?
C'est quoi, ton coup de pouce ?
Je comprends pas trop : c'est ça, le coup de pouce, ce qui est montré dans l'article, c'est-à-dire faire un effort conscient vers la diversité des profils.
 

Shaka ponk

Well-known member
20 Juin 2020
59
161
33
#11
Bien. on ne se comprend pas : Sur le constat, et ça fait la deuxième fois que je le dis, nous sommes d'accord. Donc quelles solutions ?
On impose ? On éduque ? Mais qui, du coup ?
M'voyez ?
 

Shaka ponk

Well-known member
20 Juin 2020
59
161
33
#12
@Clèves Ha, ok...bin je pense que ce sera pas suffisant...malheureusement.:clin:

En fait, je pense que vous ne voyez pas que je me pose des questions, que je n'ai que des interrogations. Que mon expèrience d'élections locales m'a fait prendre conscience de la difficulté de la chose.
 

Shaka ponk

Well-known member
20 Juin 2020
59
161
33
#14
@Clèves , je vais te décevoir, je n'en n'ai aucune...
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

En fait, je pense qu'il faut réfléchir à une situation globale : l'absence des femmes dans les métiers de l'ingéniérie et des sciences, leur sur représentation des les métiers liés aux sciences humaines, l'absence des handicapés dans les médias etc...il faut changer notre représentation de la société. Mais le regard que nous portons sur certaines minorités ne me semble pas amical.
Mais encore une fois, je ne sais pas quoi faire.
 
Dernière édition:
1 Juil 2020
1
6
3
#16
C'est super ! C'est uniquement en accédant à des postes/rangs hauts-placés comme ça qu'un changement peut se faire. Je parle clairement de manière assez intéressée vu que je suis une étudiante en scénario, mais tous les professionnels que j'ai eu l'occasion de rencontrer soulignent l'importance d'essayer d'accéder à ces niveaux pour pouvoir prendre des décisions qui vont dans la bonne direction niveau représentation etc :happy: En choisissant quels films sont récompensés, c'est comme ça qu'on choisit quels sont les films du futurs qui vont pouvoir être financés.

Je suis allée voir la liste et j'ai d'ailleurs noté qu'il n'y avait pas que trois français qui rejoignaient l'académie ! J'ai noté au moins 1 monteur, 2 directrices de casting, 3 producteurs dont une femme, 1 ingénieur son, 1 scénariste et aussi 1 scénariste belge. Bravo à eux tous, c'est super qu'ils puissent représenter le cinéma de notre beau pays à l'international :jv:
 

grenouilleau

Well-known member
9 Jan 2019
546
3 572
93
#17
@Shaka ponk Puisque tu as remarqué que les femmes s'auto-censuraient, qu'elles étaient détournées par leur éducation de certains milieux pro... les quotas, pourquoi pas, si on doit en venir là ça me semble une bonne solution.
En anglais iels parlent d'affirmative action (plutôt que de "discrimination positive", le mot est connoté négativement en français, alors qu'en anglais non).
 

Ann Ha

Well-known member
6 Jan 2019
1 836
18 789
113
30
#18
Je trouve important de ne pas voir les quotas comme un coup de pouce, mais comme un juste rattrapage de discriminations préalables. Pour qu’un réalisateur noir ou qu’une réalisatrice arrive à proposer un film aux oscars, il a fallu qu’iel passe des obstacles plus importants qu’un homme cis blanc. Sélectionner plus de minorités dans l’académie, c’est se donner une chance que ces films non fait par des hommes cis blancs et qui peut-être ne parlent pas des et aux hommes cis blancs trouvent leur public jusqu’aux plus hautes instances. Dire « je sélectionne bidule parce qu’il a fait plus de films qui ont été plus récompensés », c’est nier le fait que si bidule n’avait pas été un homme cis blanc, ç’aurait été plus difficile pour lui de faire ses films et d’avoir des récompenses. Donc peut être que machin, qui n’est pas un homme cis blanc, est aussi talentueux, mais il n’a fait qu’un film parce qu’il a dû lutter des années pour qu’un producteur lui fasse confiance.
 

AngèleLN

Hold me closer tiny dancer
1 Avr 2019
1 062
8 456
113
#19
@Ann Ha Surtout qu'en fait pour eux ce sont des fausses excuses, il y'a plusieurs réalisateurs noirs reconnus pour leur travail (Steve McQueen, Spike Lee, Barry Jenkins), c'est juste que ce milieu a toujours envie de mettre en avant les mêmes vieux croutons qui en plus ne savent même plus se renouveler comme Woody Allen qui depuis Match Point ne fait plus que des films vraiment pas très bons...
C'est ça que je trouve vraiment pire qu'ailleurs dans le monde du cinéma, c'est qu'ils ont quand même des gens issus de minorités extrêmement talentueux reconnus par le monde du cinéma pour leur travail mais non on préfère toujours mettre en avant lors des cérémonies toujours les mêmes.