4 choses que j’aurais aimé savoir avant d’adopter un chien

QueenCamille

Moderator
1 Juil 2019
8
24
3
Il y a 4 ans, j’ai adopté un chien avec mon copain de l’époque.
Naïve comme une caniche naine, je n’avais absolument pas mesuré ce que cela allait impliquer dans ma vie de tous les jours.
Mon premier chien d’adulte
Les conseils qui vont suivre vont peut-être te paraître complètement stupides.
Mais à en croire le nombre d’abandons chaque année, il semble que je ne sois pas la seule en France à ne pas mesurer ce que représente l’adoption d’un chien… Mon ton alarmiste tient aussi sans doute au fait que mon chien était vraiment « spécial » et m’en a fait voir des vertes et des pas mûres.
N’empêche que j’étais incroyablement naïve avant d’adopter mon premier chien « d’adulte ». Je ne m’étais pas du tout préparée et j’ai réalisé tout ce que cela impliquait un peu trop tard (quand il a bouffé l’intégralité de mes lacets de chaussures, jour 2).
J’espère que cet article permettra à d’autres de se rendre compte avant de se lancer qu’adopter un chien n’a rien d’anodin.
Enfant...
Lire la suite ...
 
Dernière édition par un modérateur:

grenouilleau

Well-known member
9 Jan 2019
649
3 985
93
C'est vrai que les "gros" chiens donnent l'impression d'avoir besoin de plus de dressage que les petits, parce que les dégâts qu'ils peuvent faire sont plus "gros".
 

Lolita

Petite mais féroce
3 Jan 2019
915
6 119
93
Team j'ai trois chiens!
Mes conseils:
- Attention à la race! Le border collie, le berger australien, le malinois... C'est très joli, mais c'est bien plus de contraintes qu'un bon petit epagneul papillon ou cavalier King Charles (Big up à mon mec, qui veut un malinois et qui est absent 2 semaines sur 3, et qui trouve déjà que les papillons, c'est une contrainte de ouf)
- Renseignez vous sur l'éducation d'un chien AVANT de le prendre
- Si vous prenez un chiot, débrouillez vous pour qu'il reste avec sa mère plus longtemps que les deux mois réglementaires (2,5-3 mois), elle lui apprendra plein de choses, notamment l'inhibition de la morsure
- Soyez rigoureux si vous adoptez, ne prennez pas un chien qui ne vous correspond pas parce qu'il n'y a pas le type de chien que vous cherchez!
 

AngèleLN

Let's Play
1 Avr 2019
2 022
17 239
113
wordpress.com
Je plussoie l'avis de @Lolita mais je rajouterais d'autres conseils :

-Si possible, faites des cours de dressages auprès de professionnels tout en vous assurant que sa philosophie de dressage vous corresponde et corresponde à votre chien (on n'élève pas un malinois comme un beagle ou comme un chihuahua).
-Ce n'est pas parce que votre chien est petit qu'il ne nécessite pas une éducation. Je pense notamment au chihuahua qui a un caractère très particulier.
-Si vous prenez un chiot, mettez un point d'honneur à le socialiser un maximum quand il est chiot, cela vous évitera bien des galères par la suite.
 

Balor

T'as du feu ?
21 Fev 2019
2 389
21 169
113
Ouest lyonnais
Mes parents ont toujours eu des chiens, et souvent j'aimerais bien avoir une grosse boule de poils à la maison parce que j'aime bien les toutous.
Mais je n'en ai pas justement parce que j'ai une très bonne idée de la contrainte que ça représente.
Certes ce n'est en rien comparable à des enfants, mais il faut quand même s'en occuper, le nourrir, le faire sortir (surtout si l'on a pas de jardin), le dresser, faire le triple du ménage habituel (oui, un chien ça peut perdre BEAUCOUP de poils et ça ramène la terre du dehors :p) et compagnie.

PS : le chien de l'article est absolument magnifique en tous cas :loveeyes:
 

In_Wonderland

ça se mange ?
8 Jan 2019
501
3 932
113
(on n'élève pas un malinois comme un beagle ou comme un chihuahua).
Soyons honnêtes : QUI arrive à dresser un Beagle ? :yawn:

Mes parents en ont eu 2, principalement parce qu'ils sont vraiment mignons, mais alors les terreurs ! :halp: C'est doux, c'est gentil, mais ça n'obéit qu'à une seule règle : la bouffe. Si tu n'as pas de monnaie bouffe d'échange tu peux te gratter pour qu'ils obéissent. Ils comprennent très bien ce que tu demandes, mais dans ma tête je les imagine toujours en train de faire des gros f*ck.

J'ai très très très envie d'avoir un chien, mais je résiste parce que je sais que je n'ai pas assez de temps à lui accorder. Je détesterais avoir un chien malheureux à la maison, surtout que j'aimerais un chien assez athlétique typa malinois justement pour faire du sport avec lui, et avoir la possibilité de faire du dressage. J'avais même regardé pour une formation, pour pouvoir en faire un métier, mais c'est assez compliqué. En tout cas, égoïstement, au quotidien c'est quelque chose qui me manque.
 

Rinoch'

Well-known member
4 Mar 2019
217
1 086
93
Mes consei
Team j'ai trois chiens!

- Si vous prenez un chiot, débrouillez vous pour qu'il reste avec sa mère plus longtemps que les deux mois réglementaires (2,5-3 mois), elle lui apprendra plein de choses, notamment l'inhibition de la morsure
Je ne suis pas forcément d’accord, car pendant la période qui va jusqu’à ses 4 mois le chiot a besoin de voir un maximum de choses (voitures, trains, tracteurs, hommes, femmes, homme à barbe, poules, enfants, bars... bref tout quoi), en gros tout ce qu’il aura vu (dans de bonnes conditions) pendant cette période sera acceptable pour lui plus tard, il a donc besoin d’un environnement hyper stimulant et tous les naisseurs ne sont pas capables de fournir ça. Un chiot pas assez stimulé avant ses 4 mois ça fait des chiens hyper peureux, compliqués... donc si le naisseur n’est pas capable de fournir cet environnement, mieux vaut le prendre à ses deux mois et s’en occuper soi même (normalement l’inhibition à la morsure est déjà bien acquise / en cours d’acquisition à cet âge là grâce à la mère et aux frères et sœurs même s’il faut aussi continuer le boulot de son côté). (et si vous voyez des naisseurs qui cherchent à céder des chiots avant 8 semaines, sachez que c’est illégal, et dangereux pour vous et pour le chiot, même si souvent le chiot est « sevré » dans le sens où il ne tète plus. Il a encore besoin de sa mère !!)

Sinon clairement, soit si vous êtes fixés sur une race (je peux tout à fait comprendre), alors adoptez chez un ÉLEVEUR, soit si vous êtes pas fixés, adoptez en refuge. Clairement, jamais chez un particulier qui n’a pas les compétences pour élever des chiots, et surtout JAMAIS en animalerie (conditions de naissance atroces et clairement aucune compétence si ce n’est pour faire du fric).
la majeure partie des abandons sont des animaux « coups de cœur » venant d’animalerie ou de particuliers...

Pour les animaux venant de refuges, on pense souvent qu’ils ont un soucis pour avoir été abandonnés or pas du tout... leur seul « soucis » c’est d’avoir eu pas de bol dans la vie. Et généralement les employés / bénévoles des refuges connaissant très bien leurs chiens donc faites leur confiance !

Si vous êtes fixés sur une race, renseignez vous pour voir si elle correspondra à votre mode de vie (et mode de vie ce n’est pas que « appartement ou maison », c’est des trucs aussi variés que fréquences des balades, température en été dans la ville, activités qu’on veut pratiquer, lieux où on veut pouvoir se rendre, niveau d’exigence qu’on a sur le dressage du chien, niveau de maniaquerie...)

Dîtes vous aussi qu’éduquer un chien n’est inné pour personne, donc pas hésiter à prendre des cours d’éducation. Et l’école du chiot (pourquoi pas avec un vétérinaire, il y en a qui organisent ça) peut être un super moment d’échange et d’apprentissage avec d’autres propriétaires en galère ^^

et également, il y a des chiens qui coûtent cher à l’achat... mais aussi d’autres qui coûtent cher après
... je pense notamment aux bouledogues, problèmes de peau, de respiration, de digestion, problèmes de colonnes ... donc prenez un chien adapté à votre budget ! (Même si évidemment personne n’est à l’abris d’une tuile avec un chien réputé rustique, mais c’est se tirer une balle dans le pied quand on prend une race à problème avec peu de moyens).

et encore Une chose, éduquez votre chien aussi en fonction de son gabarit futur. Si votre chiot berger des bouvier bernois de 12kg a le droit de monter sur le canapé ou de sauter sur vos genoux, il en fera de même du haut de ses 50 kg.
et un chien c’est fait pour être par terre, même petit ^^ et un petit chien ça s’éduquer comme un grand. (Personnellement je me méfie plus des chiwawas et bichons que des labradors...)
 

zoliecherry

Member
6 Juin 2019
1
8
3
C'est notre rêve avec mon conjoint d'avoir un chien (oui ça va on est pas trop chiants en terme de rêves haha), mais nous sommes bien conscients que pour le moment c'est impossible..
Nous vivons en appartement et même si notre résidence a un grand parc nous ne sommes pas certains d'être prêts à sortir sous tous les temps pour balader le chien, nous sommes absents pour la plupart du temps de 9h à 20h et il est impensable de laisser un chien seul aussi longtemps, nous partons souvent en vadrouille donc pareil il faudrait le faire garder (bon ça en vrai c'est pas vraiment un problème, ma mère m'incite carrément à partir pour que je lui laisse le chat en garde haha)
Je sais que c'est pas vraiment comparable mais pour moi/nous avoir un chien c'est comme avoir un enfant, c'est une très grande responsabilité, des sacrifices, il faut être prêts... Et cet article me conforte dans l'idée que nous ne le sommes pas (ce qui me brise le cœur mais c'est comme ça).

Au sujet de l'éducation d'un chiot, j'ai tendance à vouloir (plus tard) adopter un chien déjà adulte à la spa (ou autre organisme) ce qui éviterait beaucoup de d’embêtements (et aussi car les chiens adultes sont - adoptés et ça me fait tellement de peine) mais mon copain voudrait un chiot car il trouve ça important de l'éduquer, par rapport au lien qui va se créer etc ... J'ai beau lui dire que si on "libère" un chien adulte d'une cage de 3 m² il nous aimera tout autant (voir même plus) qu'un chiot qui grandit avec nous, c'est vraiment un gros désaccord entre nous ..
 

Sighel

Well-known member
9 Jan 2019
623
5 690
93
J'ai commencé à lire l'article en me disant "Moh quand même, un premier chien c'est un peu compliqué c'est sûr, mais ça va"... et puis j'ai lu le croisement du bestiau. Et j'ai compris. Franchement, aucune personne inexpérimentée n'aurait dû se retrouver avec un chien croisé border et chien loup tchèque, ce sont des races hyper particulières qui demandent un sacré investissement en temps et en énergie et des connaissances pointues en dressage. Le carnage était assuré !

Pour le coup, je ne saurais qu'approuver les conseils donnés dans l'article et les commentaires : toujours bien se renseigner sur les besoins particuliers du chien pour voir si on peut y faire face, discuter le plus possible avec l'éleveur ou l'association pour avoir des infos sur son caractère et se faire aider par un pro dès les premiers soucis pour éviter que ça ne s'aggrave.

Cependant, ce n'est pas toujours un cauchemar : nous avons présentement un chien de bientôt 3 ans croisé border/chien de berger/probablement am staff absolument parfait, avec un caractère en or et qui a fait très très peu de bêtises même s'il a mâchouillé quelques trucs. C'est aussi notre premier chien, on a sûrement fait des erreurs mais avec du temps, de la patience et de la persévérance, on peut régler chaque problème et tout se passe bien :)
 

Rinoch'

Well-known member
4 Mar 2019
217
1 086
93
Au sujet de l'éducation d'un chiot, j'ai tendance à vouloir (plus tard) adopter un chien déjà adulte à la spa (ou autre organisme) ce qui éviterait beaucoup de d’embêtements (et aussi car les chiens adultes sont - adoptés et ça me fait tellement de peine) mais mon copain voudrait un chiot car il trouve ça important de l'éduquer, par rapport au lien qui va se créer etc ... J'ai beau lui dire que si on "libère" un chien adulte d'une cage de 3 m² il nous aimera tout autant (voir même plus) qu'un chiot qui grandit avec nous, c'est vraiment un gros désaccord entre nous ..
Si jamais mon témoignage peut t’aider, mes parents étaient éleveurs de samoyède à une époque mais ont dû arrêter leur activité pour diverses raisons. Après avoir fait stériliser les chiennes, ils ont ont replacés certaines chez des particuliers. À l’élevage elles avaient une belle vie, grand jardin, contact avec les humains, balades et randonnées régulières... pour moi elles ne paraissaient pas avoir une vie différente d’un chien de particulier. Mais depuis qu’elles sont placées, on les a revues et... clairement elles préfèrent leurs nouveaux maîtres. Même quand elles viennent à la maison, elles ne quittent pas leur nouveau maître des yeux, n’obéissent qu’à eux... et pourtant on les a eu 8 ans à l’élevage.
donc si même un chien dans de bonnes conditions crée un lien avec son nouveau maître, qu’est ce que ça doit être pour un chien qu’on sort de sa cage à la SPA. Donc vraiment ton Copain ne doit pas s’en faire !!!!!
 

Altheea

Well-known member
6 Fev 2019
90
1 018
83
Liège
On a adoptés il y a deux mois avec mon conjoint un chien en refuge et je dois avouer que bien qu'on était préparés (c'était un choix très réfléchi), et qu'on a évité pas mal de crises de l'éducation (il était propre et capable de rester seul à l'adoption), ça a été un travail réel aussi car il semblerait que ses anciens maîtres n'avaient quasiment fait aucun travail de sociabilisation. Résultat de belles trouilles au début quand il attaquait tous les chiens qui passent et ouvrait les portes d'entrée. Le dressage pour le coup à été très utile et il fait des progrès fous en très peu de temps
 

Mathilde_0404

Well-known member
16 Jan 2019
40
238
33
25
Je n'ai jamais eu de chien dans ma famille, toujours des chats. J'ai même depuis 3 ans mon propre chat dans mon propre chez moi. Mais je me suis toujours dit "plus tard j'aurai un chien" en étant persuadé que j'étais de la team chat autant que de la team chien et pourtant... Cela fait 5 mois que je suis avec mon copain qui à une chienne croisé beauceron/border collie. Cette chienne je l'adore, il l'a récupéré à presque 1 an à la SPA, l'a très bien élevée, elle est câline, sportive et très très collante. Je l'ai déjà eu quelques heures à ma garde et ça s'est très bien passé, pourtant, je pense qu'enfaite je suis team chat et que plus tard je n'aurai pas de chien, c'est bien trop contraignant. Mon copain à la chance d'habiter en campagne avec des bois au alentour donc les balades ce n'est pas un soucis mais il habite en appartement donc il la sort minimum 5 fois/jour et elle reste rarement seule donc il passe chez lui le midi, se lève plus tôt, quand il vient chez moi c'est soi avec la chienne (RIP mon ménage) soit après 21h30 après la dernière balade. Il faut toujours vérifier si là où on va accepte les chiens, si on la laisse à l'appartement combien de temps on sera partis (quitte à refaire un aller/retour pour la sortir avant d'aller chez des amis après une après-midi festival) et la grande question quand on part en week-end : on la prend ou on la fait garder ?
Donc oui c'est une boule d'amour et si mon copain et moi on reste ensemble un moment je l’accueillerait avec plaisir dans mon foyer, mais de moi même je n'en prendrais pas, et je pense qu'on ne se rends pas compte de tout ça tant qu'on ne l'a pas un peu expérimenté !
 

akana

Member
17 Jan 2019
1
8
3
Je dirais aussi de faire attention au budget. La nourriture de qualité, les soins vétérinaires (et j'en sais quelque chose...) ça coûte vite cher.
C'est un crève-coeur de pas pouvoir soigner son animal alors qu'un traitement existe mais trop onéreux pour soi. Il existe dans ce cas des assurances pour animaux qui remboursent pas mal de choses, à ne pas négliger
 

Lolita

Petite mais féroce
3 Jan 2019
915
6 119
93
Je dirais aussi de faire attention au budget. La nourriture de qualité, les soins vétérinaires (et j'en sais quelque chose...) ça coûte vite cher.
C'est un crève-coeur de pas pouvoir soigner son animal alors qu'un traitement existe mais trop onéreux pour soi. Il existe dans ce cas des assurances pour animaux qui remboursent pas mal de choses, à ne pas négliger
Je te rejoins sur le budget, claquer un mois et demi de salaire parce que Stupide 1er a fait un faux mouvement, et que si on ne l'opère pas, c'est l'euthanasie, ça ne fait pas plaisir... Et pour que ça ne fasse pas plaisir, il faut déjà pouvoir se le permettre ou avoir une assurance qui puisse prendre en charge... (Stupide 1er va très bien aujourd'hui, rassurez-vous)(et ce n'est pas son vrai nom)
@Rinoch' J'ai vu pas mal de gens qui avaient pris des chiots de deux mois tout pile qui n'avaient pas acquis l'inhibition de la morsure, c'est aussi pour cela que j'orientais là dessus. Je n'ai jamais vu ce problème chez des chiots achetés un peu plus vieux! Après je ne parle pas de les prendre à 4 ou 5 mois, plutôt deux mois et demi, ce qui laisse du temps pour la période de socialisation. Et effectivement je te rejoins: s'il y a zéro stimulation chez les naisseur, c'est mieux de le prendre assez tôt pour avoir le temps de tout lui montrer.
 

Rinoch'

Well-known member
4 Mar 2019
217
1 086
93
@Lolita Après il y'a plusieurs techniques pour apprendre l'inhibition de la morsure à son chiot. Notamment, imiter le bruit que fait un chiot qu'on mord un peu trop fort (un cri un peu aigu par exemple) et arrêter immédiatement le jeu.
et arrêter le jeu après avoir fait ça. Comme quand il joue avec ses frères et sœurs : s’il mord, son partenaire de jeu couine et s’en va. Il comprend vite que mordre = fin du Game !
 

Lolita

Petite mais féroce
3 Jan 2019
915
6 119
93
@Lolita Après il y'a plusieurs techniques pour apprendre l'inhibition de la morsure à son chiot. Notamment, imiter le bruit que fait un chiot qu'on mord un peu trop fort (un cri un peu aigu par exemple) et arrêter immédiatement le jeu.
Oui c'est vrai! Mais je pense que c'est aussi simple si on peut s'éviter ça...
 
  • You Rock !
Reactions: Ploue